Tableau actions CESP a remplir.xlsx
Comments
 Share
The version of the browser you are using is no longer supported. Please upgrade to a supported browser.Dismiss

 
%
123
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZAA
1
2
Problème à résoudreObjectifsAxeActionTitre de l’actionRésumé de l’actionPilote pressentiFinanceur pressentiPartenaires pressentisCibles (touchées directement)Cibles (touchées indirectement)Indicateurs quantitatif/qualitatifLife (liens, synergie, etc.)Priorisation (max 10 à signaler par personne)
3
Actions de la CESP 2012-2014 à poursuivre, à adapter
4
Manque de connaissance du grand public et des acteurs sur les zones humidesMieux connaitre les zones humides, leurs états, leur évolution, leurs servicesAnimer un observatoire des zones humidesRepenser l'objectif et l'utilisation de cet observatoireONB?
5
Manque de connaissance du grand public et des acteurs sur les zones humides
Faire connaitre les zones humides aux jeunes
Organiser l'animation et la synergie des réseaux territoriaux entre acteurs de la préservation des zones humides et acteurs de l'éducation à l'environnement et au développement durableRéseaux territoriaux de l'EEDD et de la préservation des zone shumidesGrand public (Jeunes)
6
Manque de connaissance du grand public et des acteurs sur les zones humidesFaire passer des idées importantes au grand public (lesquel ?)S'appuyer sur des études existantes pour élaborer des messages à destination du grand publicDéfinir les idées importantes à faire passer ; connaître les perceptions, les besoins et les valeurs du grand public vis-à-vis des zones humides
7
??Affirmer l'importance des zone shumides dans la concertation avec les SAGE et MISE(N)
8
Les valeurs des zones humides ne sont pas reconnues dans le cadre du développement des territoiresMontrer et promouvoir la valeur touristique des zones humidesMobiliser les acteurs du tourisme pour valoriser le tourisme en zones humides
9
Sectorisation des politiques publiques, manque de communication entre acteurs des zones humidesDisposer d'une structure transversale pour l'application de la CESP en faveur des zones humidesAméliorer et maintenir la structure de gouvernance, en particulier en matière de CESP, des zones humidesConserver et améliorer les centres de ressources et l'animation des réseaux (Portail zones humides, pôles-relais, Ramsar France, etc.), les vecteurs de diffusion (Zones Humides Infos, newsletter des PRZH, etc.), les think tanks (Groupe "Zones humides") et les organes de gouvernances (Groupe national Milieux humides). Améliorer les liens avec les autres programmes de CESP, les autres convetions en lien avec l'eau et la biodiversité, le s initiatives régionales de Ramsar concernant la France (MedWet, CariWet)
10
Actions spécifiques de CESP prévues dans la 3e PNAMH
11
Les valeurs des zones humides ne sont pas reconnues dans le cadre du développement des territoiresMontrer et promouvoir la valeur touristique des zones humidesEvaluation et valorisation du potentiel touristique des zones humides, en particulier des sites Ramsar
12
Manque de connaissance du grand public et des acteurs sur les zones humidesFaire connaitre les zones humidesRenforcer les démarches de communication évènementielle en faveur des zones humides
13
Propositions du CGEDD suite à l'évaluation de la CESP 2012-2014
14
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Donner un mandat clair aux chefs de file des actions de CESP1AAccompagnement CESP des actions du 3e PNAMHDéfinir des correspondants CESP dans chaque groupe de travail du GNMH ; Accompagner ces groupes dans le volet CESP de leurs actionsAFB/SNPN/Coordinateurs CESPPilotes d’actionsPartenaires des actions du PNMH
15
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Renforcer le groupe CESP2ARenforcement du groupe en compétence/référents en matière de communication, sciences sociales (psychoenvironnement), urbanisme, EEDDElargissement du Gth CESP aux acteurs de l'EEDD, de la communication, etc. ; Faire des passerelles avec d'autres groupes de travail sur la communication au servcie de l'environnementPilotes Gth CESP ?PRZH Lagunes ?
16
Gp Communication Biodiversité COS FRB
17
Spécialistes de la communication ?
18
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Faire connaître la CESP au-delà des partenaires2ADévelopper une stratégie de communicationEtablir une vision de la CESP en France, la diffuser, l'expliquer (cf doc strategie com MEDWET http://medwet.org/wp-content/uploads/2010/02/FR-MedWet-Communications-Strategy.doc )
19
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Rassembler/harmoniser, identifier les besoins2AÉlaborer un document stratégiqueMontrer la plus-value de la CESP en faveur des zones humides, clarifier son rôle vis-à-vis du 3e PNAMHPilotes Gth CESP ?
20
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Focaliser le dispositif de CESPDéfinir des axes de travail précis ; identifier des cibles prioritaires resserrées ; définir "qui fait quoi"
21
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Établir des lignes directrices pour adapter la communication au média et aux cibles2AÉlaborer un document stratégiqueSpécialistes de la communication ?
22
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Réfléchir à de nouveaux angles d’approche, de nouvelles cibles, de nouveaux vecteurs2AAccompagnement CESP des actions du 3e PNAMHRechercher des retours d'expérience sur d'autres angles (ex: services écosystémiques, art, culture) ; Identifier des publics orphelins/non-sensibilisés ; Identifier des vecteurs ad hoc/innovants ; Faire des recommandations auprès des groupte de travail du GNMH et des acteurs de la CESP des zones humidesSpécialistes de la communication ?
23
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Etablir un vocabulaire adapté aux cibles
24
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)intégrer le dispositif CESP dans une vision globale "biodiversité"
25
Manque d'efficacité de la CESP en faveur des zones humides (Dispositif de CESP méconnu, axes trop généraux, cibles prioritaires mal identifiées, répartitions des tâches mal identifiée)Manque de levier au niveau local ?4A
26
Manque d'indicateurs de suivi du dispositifPrévoir dès l’amont des indicateurs pour faciliter l’évaluation du dispositif1,2,3,4,5BEtat des lieux et analyse critique des formation ZHOIEauAFBOrganismes de formation et formateurs2017
27
Manque d'indicateurs de suivi du dispositifPrévoir dès l’amont des indicateurs pour faciliter l’évaluation du dispositif1,2,3,4,5BEtude sur les perception et représentationHistorique et résultats existants??
28
Manque d'indicateurs de suivi du dispositifPrévoir dès l’amont des indicateurs pour faciliter l’évaluation du dispositif1,2,3,4,5B Etude sur les perception et représentation??acteur agricole + acteur urbanisme
29
Manque d'indicateurs de suivi du dispositifPrévoir dès l’amont des indicateurs pour faciliter l’évaluation du dispositif1,2,3,4,5B Scientometrie
30
L'urbansiamtion et l'aménagement du territoire sont la première cause de dégradation et disparition des zones humides ; Public du domaine de l'urbanisme insuffisement touchéSensibiliser et communiquer auprès des urbanistes, des architectes2BRenforcer la formation ; Capitaliser le REX des MRAe avec les DREAL pour évaluer les modalités de prise en compte des ZH dans les documents d’urbanisme
31
L'intensification et la déprise agricole sont la deuxième cause de dégradation et disparition des zones humides ; Public du domaine agricole insuffisement touchéSensibiliser et communiquer auprès des structures d'accompagnement des agriculteurs2B
32
L'intensification et la déprise agricole sont la deuxième cause de dégradation et disparition des zones humides ; Public des élus insuffisement touchéSensibiliser et communiquer auprès des élus2BAMF ?
33
Des Pôles-relais Zones humides encore mal identifiés auprès des acteursAméliorer et maintenir la structure de gouvernance, en particulier en matière de CESP, des zones humidesConsolider la légitimité des PRZH avec l'AFB ; promouvoir la mission des centres de documentations ; mutualiser les outils de communication
34
Manque d'efficacité des évènements en faveur des zones humidesAméliorer l'efficacité de la Journée mondiale des zones humides3ARenforcer l'efficacité de la JMZHRéorganisation de la JMZH et prestation d’une agence de communication ; Faire un bilan temps/moyen de la JMZH pour mesurer son efficacité
35
Manque d'efficacité des évènements en faveur des zones humidesRationaliser et maximiser l'effet en faveur des zones humides dans l'enchainement des différents événements3AElaborer une stratégie d'investissement et d'actions vis-à-vis des multiples évènement concernant les zones humidesAssurer une coordination COPILs JMZH-FDLN + renforcer la lisibilité des messages dans la Fête de la Nature ; Créer une logique dans la promotion des zh au sein des différents évènements
36
Le label Ramsar est méconnu et non approprié par le grand public et les élusEncourager nouveaux sites Ramsar + label ville Ramsar avec critères d’évaluation2, 3, 4BPromotion Site Ramsar
37
Manque de connaissance du grand public et des acteurs sur les zones humides ; Des difficultés à mobiliser l’éducation nationaleFaire connaitre les zones humides aux jeunes3BCreche/ maternelle
38
Manque de connaissance du grand public et des acteurs sur les zones humides ; Des difficultés à mobiliser l’éducation nationalePrimaire, collège, lycée
39
Manque de connaissance du grand public et des acteurs sur les zones humidesDépasser les publics convaincusIdentifier des nouveaux publics ; Réfléchir à de nouveaux angles d'aproche (REX, etc.)
40
3ACoordination et hébergement JMZH + centre d’accueil et d'éducation du publicRamsar-FranceAFB/MEEM
41
Des PRZH encore mal identifiés et aux outils perfectiblesPromouvoir la mission de centre de ressource documentaire4AEvolution du dispositif PRZHAFBPRZHMEEMPRZH + autres organismes
42
Des PRZH encore mal identifiés et aux outils perfectibles+ Mutualiser les supports de communication entre les pôles relais et les initiatives nationales.
43
Des PRZH encore mal identifiés et aux outils perfectiblesRenforcer la relation PRZH-recherche + développer des actions de R&D4ARenforcement des travaux R&D / gestionnairesPRZH
44
Des PRZH encore mal identifiés et aux outils perfectibles4ACapitalisation Vidéos (mise à disposition)PRZH
45
Des PRZH encore mal identifiés et aux outils perfectibles4ACapitalisation REX (production, mise à disposition)PRZH
46
Des PRZH encore mal identifiés et aux outils perfectibles4ARéseaux d'acteurs PRZH
47
Des PRZH encore mal identifiés et aux outils perfectibles4AVeille informative (Démarche qualité)PRZH
48
Des PRZH encore mal identifiés et aux outils perfectibles4ACapitalisation documentaire (Démarche qualité)PRZH
49
problème de gouvernanceMieux représenter les agences de l’eau dans les gp nationaux4A
50
Des outils perfectibles4AGouvernance et place du Portail ZH sur le netAFBAFBPRZH
51
Des outils perfectibles4ARefonte du portail national ZH et animation et mise à jour de ce dernier AFB ?AFB
52
5AArticulation des plateformes de formation (Formapr’eau, AFB …)AFBAFB
53
Manque de connaissance sur les causes de disparition ou de dégradation des zones humidesREX sur l’origine des dégradations ou disparitions des ZH 4B
54
?Intégrer les ZH dans la méthodo d’élaboration des SRB4B
55
?Assurer une meilleure valorisation des expériences innovantes4B
56
Actions de CESP envisagées par le Gth CESP
57
??3AParrainer un flamant roseTDVNaturaliste
58
Manque de connaissance du grand public sur les zones humides3ABienvenue à la fermeAPCAGrand public
59
3AFréquence GrenouilleFCEN/RNFGrand public
60
3AFête des maresSNPNGrand public
61
3AFête de la natureFête de la natureGrand public
62
3AJournées européennes du patrimoineDRACGrand public
63
3AUn dragon dans mon jardinUNCPIEGrand public
64
3AChantier d’automneFCENGrand public
65
3AUn espace naturel près de chez moiRNFGrand public
66
3AObservatoire local de la biodiversité UNCPIEGrand public
67
Manque de connaissance du grand public sur les zones humides (jeunesse)3, 4AEco-école / JRE/SJWPTeragirJeunesse
68
L'intensification et la déprise agricole sont la deuxième cause de dégradation et disparition des zones humides ; Public des élus insuffisement touchéPavillon bleuTeragirElus territoriaux
69
Manque de connaissance du grand public et des acteurs sur les zones humidesDépasser les publics convaincusClef verteViser les gestionnaires de gîtes d'accueilTeragirActeurs Tourisme (gîtes)
70
??ASave your logo?Chefs d'entreprise
71
Manque de moyens pour la CESPEnvisager des projets innovants et ambitieux types LIFE intégré2, 4, 5 ?ALife com & gouvernanceMedwet?, CEMedwet
72
PRZH?
73
SNPN?
74
LPO?
75
AFB?
76
1, 2, 3, 4, 5AProspectives technologiquesNouvelles technologies de communication, d'information de capitalisation, dede valorisation, sensibilisation et d'éducation, technologies de transfert (MOOC, elearning, Réseaux sociaux…)
77
Manque de portage politiquetrouver une personnalité politique pour incarner la politique ; portage inter-ministériel2BRamsar France ? AMF ?
78
5BCoordination et création de parcours de formation continue
79
5BAccompagnement des enseignants dans les formations initiales
80
Difficultés à toucher et mobiliser tous les acteurs concernerIdentifier et organiser des pilotes, des centres de ressources par grandes catégories d'acteurs
81
Difficultés à toucher les médias nationaux grand publicTrouver une personnalité médiatique pour incarner la JMZH
82
Difficultés à toucher les médias nationaux grand publicpromouvoir les zones humides dans les évènements
83
Image des zones humides ternie lors des crises et des "psychoses" médiatiquesElaborer une stratégie de communication de criseDévelopper un argumetaire pour lutter contre les idées fausses, apporter des contre-points aux aspects négatifs, aider les popuations, maintenir une mémoire des catastrophes, toucher les médias nationaux grand public
84
Public des élus insuffisement touchéAccompagner les élus au travers de la GEMAPI
85
Manque d'échange avec les responsables des autres conventions internationalesCréer des liens avec les correspondants, notament CESP, de ces conventions et des initiatives régionales
86
Manque de connaissance en CESP des groupes de travail du GNMHAccompagner la réflexion CESP des GthNommer un correspondant CESP dans chaque Gth ; faire émerger des cibles prioritaires, des messages, des ambitions de modification des comportement des cibles
87
Incompatiblité ponctuelle avec les orientations CESP d ela convention et réponses à apporter aux questions de la conventionAssurer le lien avec les travaux de la conventionMaintenir des correspondants CESP, disposer d'un réseau d'expertise, faire des porpositions, valoriser des actions françaises
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
Loading...
 
 
 
Actions potentielles
Actions par cibles
Feuille 1