Données alimentation vivante
 Share
The version of the browser you are using is no longer supported. Please upgrade to a supported browser.Dismiss

View only
 
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
1
2
samedidimanchelundimardimercredijeudivendredisamedidimanchelundi de Pâques
3
ce qui s'est passéJ'avais besoin d'un coup de kärcher. Mal au ventre, sensation d'encrassement, symptômes d'allergie printanière qui reviennent... Et besoin de repos, donc je n'ai qu'un peu travaillé.J'ai travaillé, et je me suis aussi consacré à mes amoureuses.Rien d'inhabituel.Super mal dormi.Travail-famille-patrie.Travail-famille-patrie.La routine.Rechute : mal au ventre, lourdeur, fatigue...Il faisait beau, la montagne m'appelait.
4
ce que j'ai mangéRien avant le lavement ; quelques fruits après.Comme d'habitude (ok, tu ne sais pas forcément : crudités, fruits et légumes - environ l'équivalent d'un repas par jour, car je grignote un peu toute l'après midi mais ne fais pas d'autre prise alimentaire).Comme d'habitude. Je pense avoir craqué pour des chips de maïs avec mon avocat et des saucisses végétales.Rien. Jeûné toute la journée, gros retour d'intoxication alimentaire ou d'indigestion, je ne sais guère comment l'appeler.Rien. J'ai jêuné et fait un second lavement.A peu près normalement pour moi : fruits, avocats, salade.Normalement pour moi.Epinards décrudis, crudités, fruits, du fromage végétal fait maison, cru et fermenté, sur des tartines de pain des fleurs.Rien ou presque. Des fruits le soir, un avocat. Du jus de choucroute lacto-fermenté.Petit-déjeuner léger de fruits et fromage végétal maison, et des avocats. Dans la redesdcente de Chartreuse j'ai trouvé de l'ail des ours, j'ai mastiqué quelques feuilles.
5
ce que j'ai faitLe matin, jeûne et lavement. Puis sieste. Enfin, je suis allé courir l'après-midi : 2 bonnes heures, en montagne (parcours très valonné mais sans grande difficultés).Du montage vidéo, la vie d'un employé de bureau, rien d'excitant.J'ai travaillé - montage vidéo, écriture projet, etc.Comme je n'arrivais pas à dormir, et que je voulais faire ces tests, je suis allé courir vers 4 heures du matin, environ 2 heures. Je viens de le dire... lavement.Boulot.Travail.Du montage vidéo.3ème lavement.Je suis allé courir 3 ou 4 heures en montagne.
6
ce que j'ai ressentiTrès bonne forme. J'ai couru, je pense, au-dessus de mon régime habituel.Bien-être normal.Bien-être normal.Lourdeur, baisse de forme, somnolence. L'impression claire que mon corps voulait expulser quelque chose. Quoi ? mes écarts alimentaires minimes ? un problème plus vieux ? Avais-je mal lavé les épinards de mon jus vert ? Pas de réponse.Ca m'a fait beaucoup de bien. Impression de me nettoyer et de me débarrasser de ce qui me rendait malade.Du mieux, clairement du mieux après le lavement.Normal.Rien de spécial, pas la super forme.Grand mieux. Enfin ?Bonne réaction du corps, disponible et fonctionnel, fatigue sur la fin car quand même, 20 petits kilomètres de trail avec 900 m de D+ et beaucoup de neige.
7
moralité ?Ca m'a fait du bien pardi !Pas de conclusion lumineuse pour ce jour là.Rien d'inhabituel.Sans doute traînais-je depuis quelques temps un truc vilain qu'il fallait expulser. Ou alors j'ai bouffé une saloperie et attrapé une bacterie. Je ne sais pas.J'ai un problème avec la bouffe... Heureusement les lavements permettent des résultats épatants, mais je ne veux pas en devenir dépendant.Je passe un cap : je n'ai même plus envie de patates sautées ! C'est dire...Joker.Je ne m'étais pas débarrassé de tout ce qui me rendait malade.Je ne tire pas de plans sur la comète, je constate, ça semble être la fin des soucis.J'ai vraiment pas mangé grand-chose de la semaine, j'ai couru 3 fois sans souci, le corps tourne bien, et même fatigué le pilote automatique est au poste.
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
Loading...