Stands Expo des Sciences 2017
Comments
 Share
The version of the browser you are using is no longer supported. Please upgrade to a supported browser.Dismiss

 
$
%
123
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ABCDEFGHIJKLMNOPQRST
1
InstitutionFacultéDépartementTuteurIdentifiantTitreNom et prénom des étudiantsNombre d'étudiantsNombre de postersCoordinateur / TuteurMail coordinateurBesoin d'électricité ?Besoin d'internet ?Besoin d'ordinateur ?Matériel à assurer ?Besoin d'obscurité ?Besoins/contraintes particuliersDescription pour le site webCommentaires
2
ULBSciencesInforsciencesJérôme De SchauwersCeci est un exemple de titreMarie-José Gama, Jérôme De Schauwers22Claudine Buesscbuess@ulb.ac.beouinon3nonnonextincteurCeci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est une description. Ceci est un commentaire. Ceci est un commentaire. Ceci est un commentaire. Ceci est un commentaire. Ceci est un commentaire.
3
ULB/EPFLSciencesBiologie des organismesMarine Lehue, Bertrand Collignon1La fourmilière interactiveJean-Marc Dugauquier, jm.dugauquier@ulb.ac.be, Lea Katz, lea.katz@ulb.ac.be, Marie Vanderkelen, marie.vanderkelen@ulb.ac.be, Antoine Dumortier, antoine.dumortier@ulb.ac.be, Dwaine Gutierrez, dwaineguiterrez1@gmail.com52Marine Lehuemlehue@ulb.ac.beouiouinonnonnonUne table de présentation, un espace relativement climatisé durant la journée (température aux alentours de 20 degrés, humidité de 30%)à venir...
4
Haute Ecole Francisco FerrerParamédicaleBiologie médicaleDominique BROSSARD, Nathalie DEFACQZ, Anne-Sophie DELATTRE, Brigitte DUTRIEUE, Christophe PANIER, Patrick POUPLARD2Phéromones, un langage de connexion !ARROUJ Marzouk, ASBAI Chaimaa, BAH Sulaiman, BALLIEU Florian, BOSSICARD Antoine, BOUILAGHMAN Youssra, BULLERMAUN Sofia, CAPELAS RODRIGUES Raquel, CHABIH Hanane, CIORAN Florina, COREIRA VIEIRA Diana, DADDA Imane, DE MEULENAERE Marie, DENER Gülsüm, DIALLO Mariama Ciré, ECHALLAOUCHI Soumaya, EL TALBE Soumia, ESPADINAH SOARES Ana, FIKRI Kaoutar, HATRE Antoine, HENRY Olivia, IHIRWE Symphonie Pamela, ISHIMWE Mélissa, JACOBS Solange, JOHRI Ayoub, KAMMOE Chancelin Ephrasil, KENMOE TEMO Lionel, KHAYAT Jean, KULESZA Ewelina, LAOUANI Aymen, MAZZENE Myriam, MEDJEUGNY Paquita Vianney, MOUADDINE Karima, NDOSSIEU NKENPGANG Dieunedort, NEVES GOMES Glenda, NGABO NGATOU Idène, NGANZEU NDEUPE Séphora, NGUEPI Merline Carole, NIAT Casimiry Jean, OSMOLSKA Karolina, RABHI Marwa, RASSOS Nicolas, SALMON Morgane, TAHIRI Myriam, TANKOU Ronic, TCHINDE TANDOUM Julie Mitrance, USLU Emine, YOUMBI KEUMENI Rudy, ZAROUALI Noureddine493Christophe PANIERchristophe.panier@gmail.comouinonnonnonnondisposer d'un frigo pour conservation d'éléments en dehors des visitesMessage invisible, appel inaudible, signal insipide, réponse inodore, communication impalpable, … échappant souvent aux sens, les phéromones constituent un langage chimique subtil qui connecte, consciemment ou non, les êtres vivants entre eux.
Les étudiants de Biologie médicale de la Haute Ecole Francisco Ferrer vous aident à décoder ces informations de leur émission à leur réception chez diverses espèces.
5
ULBSciencesDépartement de chimieThierry Visart3Les routes du présent et du futurBigaj Adam: abigaj@ulb.ac.be, Gosselin Bryan: brgossel@ulb.ac.be, Pinto Seixas Joana: jpintose@ulb.ac.be, Saadane Alaâ: asaadane@ulb.ac.be, Wakuluk Machado Anne-Marie: awakuluk@ulb.ac.be
52Thierry Visarttvisart@ulb.ac.beouiouinonnonnonUne table de présentation, des chaisesLa complexité de la construction des routes dépasse de très loin la simple pose de pavés alignés. Les routes d'aujourd'hui doivent résister à un trafic de plus en plus intense et perdurer sous des conditions climatiques très variables, tout en assurant une adhérence correcte des véhicules et en minimisant autant que possible le bruit du trafic. Ce cahier des charges est un défi de plus pour les chimistes. La surface importante des routes a même donné l'idée à certains d'en faire une source d'énergie locale. Pourquoi faire venir l'électricité pour l'éclairage et les affichages de loin alors que la route pourrait la produire sur place ? Une route à suivre !
6
ULBSciencesDépartement de chimieMichel Vandenbranden, Didier Gonze, Martine Prevost4Pourquoi le sucre a-t-il un gout sucré ? Transmission de signaux par reconnaissance moléculaireEl Bouzakhi Adil (Adil.El.Bouzakhi@ulb.ac.be); El Hammouchi Mehdi (melhammo@ulb.ac.be); Tissir Sami (Sami.Tissir@ulb.ac.be)32Michel Vandenbranden, Didier Gonze, Martine Prevostmvdbrand@ulb.ac.beouiouinonnonnon Une grande table d'expérimentation, une autre petite table si possible, 2 chaises, 1 prise électrique proche.A venir.Il nous faut de la place pour que le public puisse participer à l'expérience. De plus, on aurait besoin d'une seconde petite table pour y installer un ordinateur.
7
ULBSciencesDépartement de PhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix5La Fibre OptiquePrista von Bonhorst Francisco : fprista@ulb.ac.be Johnston Noémie : njohnsto@ulb.ac.be22Pasquale Nardonne, Dimitri Pourbaixpourbaix@astro.ulb.ac.beouinonnonnonnonUne table, deux chaises, prise éléctrique proche, un panneau avec écrit " Attention aux lasers si cela est possible)La fibre optique s'est beaucoup développée dans ces dernières années, mais son principe de fonctionement reste inconnu aux yeux de nombreuses personnes. Pour cela nous avons une expérience permettant de visualiser le principe fondamental utilisé dans la fibre, qui est le principe de réfléxion totale. De plus une autre éxperience garanti que la lumière peut être le transport d'un signal éléctrique, ce qui n'est pas non plus évident. Venez tester notre harpe lumineuse et tentez de jouer le thème d'Harry Potter.Nous avons une harpe faite a base de lumière, que les visiteurs peuvent toucher et donc ils peuvent changer le son de celle-ci , une table pas trop haute serait préférable pour que les visitieurs puissent bien voir la harpe.
8
ULBSciencesDépartement de PhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix6Le moteur thermomagnétiquemaxime.jamotte@ulb.ac.be aurelien.manera@ulb.ac.be cedric.schoonen@ulb.ac.be31Pasquale Nardonne, Dimitri Pourbaixpourbaix@astro.ulb.ac.beouinonnonnonnon
9
ULBSciencesDGESCorentin Debailleul7prédictions météorologiques en temps quasi réelBao.Nguyen@ulb.ac.be Hannah.Tornell@ulb.ac.be Simon.Van.Hooren-Bertels@ulb.ac.be Merlin.Velghe@ulb.ac.be4Corentin Debailleul & Frank Pattyncdebaill@ulb.ac.beouioui1nonnon/Venez decouvrir comment sont réaliser les prévisions météorologiques en temps quasi réel ainsi que les moyens futurs qui vous feront participer à la récolte de données méteorologiques. Nous voyagerons à travers un jeu avec vous dans le temps afin de comprendre comment ces améliorations sont possibles !2 chaises et une table
10
ULBSciencesDGESCorentin Debailleul8L'îlot de chaleur urbainDavid.Fueyo-Rodriguez@ulb.ac.be Laurent.Vandervelde@ulb.ac.be Benjamin.Van.Bocxlaer@ulb.ac.be Julien.Andre@ulb.ac.be42Corentin Debailleul & Frank Pattyncdebaill@ulb.ac.beouioui2nonnon/L'urbanisation existe depuis plusieurs millénaires mais elle a pris une tournure sans précédent depuis le début du 19e siècle. La croissance urbaine a considérablement transformé nos sociétés à tel point qu'aujourd'hui, on estime que plus de la moitié de la population mondiale vit en ville. Mais comment influence-t-elle notre environnement, le climat dans notre quartier ? Venez découvrir avec nous comment les îlots de chaleur urbain peuvent impacter la vie des citadins au quotidien !2 chaises et 2 tables, accès à des prises électriques
11
ULBSciencesDGESCorentin Debailleul9Le smartphone, de l'usine à vos poches.Julien.Menu@ulb.ac.be Pierre.De.Thibault@ulb.ac.be Thibault.Vanderpoorten@ulb.ac.be32Corentin Debailleul & Eleonore Wolffcdebaill@ulb.ac.beouioui1nonnon/De nos jours, tout le monde utilise un smartphone, mais quel chemin celui-ci parcourt-il afin d’arriver jusqu’entre nos mains ? Venez voyager en notre compagnie afin de suivre le parcours de vos téléphones, depuis leurs pièces détachées jusqu’à leur vente au coin de la rue./
12
ULBSciencesDGESVinciane Debaille10Tous connectés: la valse des continents82Vinciane Debaillevdebaill@ulb.ac.be0
13
ULBSciencesDSAA - BSTAmélie Sottieaux, Dominique Lerinckx, Sophie Fally11Apprendre à bien chercher de l’information en s’amusant !Nathalie Champt, Kristel Demesmaeker, Axel Dero, Nathalie De Visch, Jeanbaptiste Patricia, Véronique Wastin,42Sophie Fallysfally@ulb.ac.beouioui1nonnon/L’équipe de la bibliothèque des Sciences et Techniques (BST) propose aux visiteurs de se connecter à nos jeux et unir nos connaissances. À la fin de la partie, vous serez en symbiose avec la recherche documentaire et l’accès à l’information. Dictionnaires, périodiques ou sites Web brancheront les amateurs tout au long de la semaine. Les questions sont adaptées à l’enseignement secondaire, sans oublier nos jeunes de 7 à 77 ans. Rejoignez-nous !2 tables et 2 chaises s'il vous plaît. Merci!
14
ULBSciencesEcole interfacultaire de BioingénieursChristian Hermans12B-) comme un tournesol (titre provisoire)Jeremy Brasseur (jeremy.brasseur@ulb.ac.be)
Alain Micomyiza (alain.micomyiza@ulb.ac.be)
Beatrice Bona (beatrice.bona@ulb.ac.be)
Victoria De Kepper (victoria.de.kepper@ulb.ac.be)
42Christian Hermans et Romario de Melochermans@ulb.ac.beouioui1nonoui (pas besoin d'obscurité totale)une table de présentation, un espace pour le robot tournesol (de la longueur d'une table), un ordinateur pour le contrôle du circuit électroniqueUn rythme circadien biologique a une période d’environ vingt-quatre heures et est calqué sur la rotation de la Terre (circa-autour, dies-jour). Tous les êtres vivants sont dotés de tels rythmes biologiques qui se manifestent par des variations cycliques de la physiologie au cours de la journée. L’horloge biologique interne contrôlant ces rythmes en se calant sur l’environnement. Le rythme circadien le plus perceptible dans les plantes concerne la position des feuilles ou l’ouverture des fleurs; ces phénomènes persistent en l’absence de lumière ou en lumière continue. Le stand expliquera pourquoi le tournesol tourne.
15
ULBEcole polytechniqueElectromécanique et ElectricitéAllard Yannick, Catoire Laurent, Hendrick Patrick, Osee Michel, Pelletier Julien, Sommeillier Raoul13Conception et réalisation d’un robot joueur de OXOANTOUN John, BUSSIOS Maxime, DEWART Floriane, SAOUDI Mohamed Reda, SECADES CASINO Lucas, SERVAIS Jean, VAN DER STICHELEN ROGIER Maximilien, BOUTAHAR Wassim, CUVELLIEZ Nathan, MAES Cyprien, MUKWEGE Frank, SOMERHAUSEN Delphine, VALETTE Aurélien, VERBEKE Loïc, ANUTA Christian, CHAJII Sami, DAMSKI Sacha, LEMMENS Julien, MADOKI Thomas, MARECHAL Anabel, ESSAYAS BULTI Nathnaël, BLANQUEZ-YESTE Daniel, CORNELIS Baudouin, GAMBACORTA Julie, GOOSSENS Victor, LANNOY Christophe, MARTIN Simon, ROCHALA Piotr, ADIL Marin, CASTROVIEJO FERNANDEZ Daniel, HAMAD Ali, L'MOURABITI Younes, SANCHEZ CASANOVA Ignacio, STEYVOORT Alexis, BEN AMEUR Tarak, ALMASY DE ZSADANY ET TOROKSZENTMIKLOS László, CASINI Leonardo, DIANGANA Jonathan, MICHAUX David, NAGAR Eliott, REMACLE Maxime, VAN MUYLDERS Philippine427Laurent Catoirelaurent.catoire@ulb.ac.beouinonnonnonune planche de 2,5mx1,25m sera installée ainsi qu'un PC permettant de programmer les robotsLes étudiants de BA2 des filières électricité et électromécanique de l’école polytechnique de l’ULB doivent réaliser un robot qui joue au jeu OXO. Chaque groupe présentera sa solution au problème posé et les différents aspects de leur travail.
16
HE2B/ESISciencesESI (Informatique)Romain Absil14Comment connaître son chemin quand on est un emailInconnu à ce stade3-4 à la fois2Romain Absilrabsil@he2b.beouiouinonouinonDeux tables et 4-5 chaises pour deux portables et un petit atelier + deux grilles pour les poster ainsi qu'une corbeille à papierDe nos jours, envoyer des emails est très simple : on clique sur le bouton envoyer, et le destinataire reçoit un email de manière transparente. En pratique, c'est plus complexe, il est nottament nécessaire de faire transiter au plus vite (par le bon « chemin » l'email. Dans cet atelier, vous apprendrez les bases de cette technique permettant à un email de bel et bien arriver à sa destination à moindre coût. Un atelier interactif sera également proposé.Environ 20-30 étudiants vont se relayer pour tenir le stand, par groupe de 2-4. Pas de souci logistique du coup, il suffit de considérer qu'il y aura maximum 5 personnes derrière le stand.
17
ULBSciencesInformatiqueMatthieu Defrance15Vivons ensembleLucie Bauwin, Nicolas Baudoux, Ilias Boulif, Mi Zhou, Prabhdeep Minhas, Amin Abdelkefi, Maxime Dewit, Geoffrey Van Palm, Carlos Requena López94Matthieu Defrancematthieu.dc.defrance@ulb.ac.beoui1
18
ULBSciencesInformatiqueJacopo De Stefani16Vélo pour tous & Application EntraideARSLAN Yasin BOUHARAOUA Youcef EL HAMAN ABDESELAM Abdeselam
NAH Jalal TRINH Jacky & Maximilien Romain George Rusu Vlad Stanislas Gueniffey Théo Verhelst
74Matthieu Defrancematthieu.dc.defrance@ulb.ac.beoui1
19
ULBSciencesInformatiqueFabrizio Carcillo17Chauffage intelligentCorentin Candeur, Maxence Demanche, Arnaud de Marneffe, Thomas Perale, Sacha Medaer, Kishiro Nishio, Nicolas Potvin, Nicolas Feron84Matthieu Defrancematthieu.dc.defrance@ulb.ac.beoui1
20
ULBSciencesInformatiqueJacopo De Stefani18Application Chat & Application Carte CampusKais Albichari Loan Sens David Abraham Tanguy d'Hose & Robin Petit Denis Hoornaert Nathan Licardo Rémy Detobel64Matthieu Defrancematthieu.dc.defrance@ulb.ac.beoui1
21
ULBSciencesInformatiqueMatthieu Defrance1920 Questions & Pot Commun & Exploration de donnéesZakaria Aharrar Jonathan Bokungu & Thibault HERMANS Florian VANHEE Tim RENIERE &Kaio Lopes Aleksander Janowski76Matthieu Defrancematthieu.dc.defrance@ulb.ac.beoui1
22
ULBSciencesInformatiqueMatthieu Defrance20Vélo pour tous 20 & Questions & MusiqueAntoine Passemiers Alexis Reynouard Cédric Simar & Fan Chen Renato Costa Pierre Lahdo & Philemon van Helden Kamen Zhekov126Matthieu Defrancematthieu.dc.defrance@ulb.ac.beoui1
23
ULBSciencesMathMichele D'Adderio21Automates cellulairesJonathan Baram, Lancelot Semal, Clara Deldaele, Toyo Vignal, Saad Ghallab, Pawel Krynski62Michele D'Adderiomdadderi@ulb.ac.beouioui1nonnon//
24
ULBSciencesMathMichele D'Adderio22Cryptographie
Dumont Laura, Laura Jones, Carole Duvivier, Colin Sterckx, Youssef Ben Abdelkader52Michele D'Adderiomdadderi@ulb.ac.benon//
25
ULBSciencesMathMichele D'Adderio23Théorie de ramsey52Michele D'Adderiomdadderi@ulb.ac.benon//
26
ULBSciencesPhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix24L'acoustique des sallessarah.paul@ulb.ac.be & rossen.dimitrov@ulb.ac.be22Pasquale Nardonne, Dimitri Pourbaixpourbaix@astro.ulb.ac.beouinonnon6 tablettesnon1 table ok, 2 tables si possible.
27
ULBSciencesPHysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix25La vitesse du son dans differents milieux abouchet@ulb.ac.be f.danneau@ulb.ac.be maxime.garnier@ulb.ac.be32Pasquale Nardonne, Dimitri PourbaixPourbaix@astro.ulb.ac.beouinonnonnonnonplafond minimum 3m de hauteur, si possible un accès à une source d'eau proche, pour pouvoir remplir un tuyau de 2,60 m de haut.
28
UbSciencesPhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix26Un mystère interne à l'océanMai Nicolas, Romain Haag2Pasquale Nardonne, Dimitri PourbaixPourbaix@astro.ulb.ac.beouinonnonoui 2 tables (expérience de 2m de long), accès à l'eau pas trop loin ?Le son fait partie de notre quotidien : la musique, le bruit, nos discussions,... Mais tous ces sons on les entends dans l'air... Qu'en est-il des autres milieux : les liquides, solides? A quoi nous sert de bien connaître le fonctionnement du son? L'espionnage, les tremblements de terre, la musique... C'est en venant au printemps des sciences que vous connaitrez tout sur le son !Si possible un escabeau pour pouvoir placer un objet à 2,60 m de hauteur sans trop de difficulté (pour des personnes de 1,70 m minimum)
29
ULBsciencesPhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix27Le magnétisme et son implication dans les électroaimants fbalty@ulb.ac.be hsaerens@ulb.ac.be vdandoy@ulb.ac.be32Pasquale Nardonne, Dimitri PourbaixPourbaix@astro.ulb.ac.beouinon nonnonnon2 tables ( une de taille standard et une de 2 m de long) Le magnétisme est bien plus présent dans notre vie que ce que l'on pourrait imaginer. Il est en effet à la base de tous les systèmes de communications, que ce soit par cablages électriques ou sans fils. Nous illustrerons donc ici l'un des prémices de la communication: le télegraphe électrique. Son fonctionnement se base sur l'utilisation des électroaimants et ainsi sur la production d"un champ magnétique par un courant électrique. Pour pousser plus loin notre étude du champ magnétique et ses proprietés, nous allons mettre en avant, dans une seconde expérience, un phénomène découvert au 19 eme siecle : l'induction électromagnétique. A l'opposé de notre premier sujet de recherche qui met en avant le champ magnétique crée par un courant, nous allons ici vous montrer qu'un champ magnétique est capable de produire un courant.
30
ULBSciencesPhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix28Le Li-fialcordie@ulb.ac.be rvdepope@ulb.ac.be22Pasquale Nardonne, Dimitri PourbaixPourbaix@astro.ulb.ac.beouinonnonnonpas besoin d'une obscurité totale mais un minimum1 table, 2 chaises, 2 prises électriques à proximité
31
ULBSciencesPhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix29Optimiser la couverture Wi-FiVilarino Marine: Marine.Vilarino.Fostier@ulb.ac.be, Pélériaux Sébastien: Sebastien.Peleriaux@ulb.ac.be, Franck Robin: Robin.Franck@ulb.ac.be32Pasquale Nardonne, Dimitri PourbaixPourbaix@astro.ulb.ac.beouinonouinon1 table, 3 chaises, 2 prises electriques
32
ULBMédecineSciences biomédicalesChristiane Hobertus30Tellement branchés ces neurones!Morgane Cogels, Somerhausen Athina,Dassy Benjamin, Tourneur Adrien,Taher Dalil, Desquiens Inès63Christiane Hobertuschobertu@ulb.ac.be ouioui1ouinonExplorons ensemble les mystères du système nerveux: des neurones aux synapses en passant par le potentiel membranaire et les canaux ioniques, tant de termes qui n'auront plus de secrets pour vous après le printemps des sciences !
33
ULBMédecineSciences biomédicalesChristiane Hobertus31Les bactéries et leurs moyens de communicationHenrot Charlotte, Widomski Cyperian,Metz Candice, Nzemo Andy, Poncelet Antoine,Tchakounang Vanessa, Voufo Martial73Christiane Hobertuschobertu@ulb.ac.be  ouinonnonnonnonComment la communication entre bactéries, leur permet-elle de déclencher une infection et de résister aux antibiotiques? Comment lutter contre ces bactéries multi-résistantes?
34
ULBSciencesPhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix32Le photophone de Bell Odile.Andre@ulb.ac.be smusibau@ulb.ac.be tdejardi@ulb.ac.be32Pasquale Nardonne Dimitri PourbaixPourbaix@astro.ulb.ac.beouinonnonune multiprise nonun panneau "ne pas toucher la table svp" + 3 chaises + 1 table Transmission du son et de la parole par la lumière et adaptation moderne du photophone d'Alexander Graham Bell: premier système de téléphonie sans fil.
35
ULBAndrea Rea33La science humaine, au-delà des on-dit et des préjugésali_fariha@outlook.com12Nathalie Gobbe, Anémone Hubaut, Antoine Roblainaroblain@ulb.ac.beoui oui 1nonnonPour représenter les sciences sociales et dépasser les apparences, deux projets s'associent : "Migration, au-delà des préjugés" et "Carnets d'identités". Le premier vise à aborder les enjeux liés à l'asile et la migration à travers animations auprès des jeunes. Grâce à des données chiffrés et des faits prouvés, l'atelier déconstruit une à une des affirmations comme "On va être envahi" ou encore "Ils ne vont pas s'intégrer". Le second projet n'est autre qu'un état des lieux de la Belgique, un an après les attentats. Vingt-quatre chercheurs de l’Université libre de Bruxelles décodent ainsi notre réalité, sur basse de travaux scientifiques, et démontent les préjugés.
36
ULBSciencesPhysiquePasquale Nardonne, Dimitri Pourbaix34Activité électrique des muscles: Detection et exploitationAndréas Decaestecker, Pablo Chavez Romero22Pasquale Nardonne Dimitri PourbaixPourbaix@astro.ulb.ac.beouiouinonnon
37
ULBEcole polytechnique de BruxellesMétrologie nucléaireEustache Gnacadja35Chambre à brouillardDajeka Sofija, Leponce Quentin, Oubraham Laura, Sabot Frédéric, Schiffmann Simon, Verstraeten Maxime, Wilmet Thomas, Lisart Théo, Desmeth Quentin, Deslypere Clara, Kubushishi Live-Palm , Weil Mathias, Nandrin Jeff, De Pauw Cédrick143laura.oubraham@hotmail.com tlisart@ulb.ac.beouinonnonnonouiUne table, une sortie d'eau, 4 prisesVous avez entendu parler de la radioactivité mais vous ne savez pas trop ce que c'est ? Vous avez envie de visualiser les trajectoires des radiations ? Ou alors vous souhaitez comprendre comment on a construit les premiers détecteurs de particules ? Alors n'hésitez plus, notre stand est fait pour vous ! On vous expliquera comment différencier les différentes radiations et comment cela est rendu possible ! Et pour les plus curieux, on vous expliquera même comment recréer une chambre à brouillard chez vous !
38
BeWiSe Belgian Women in ScienceTania Van Loon, Carole Paleco36Go4sciences - Un outil interactif pour sensibiliser les adolescents aux carrières scientifiques0Tania Van Loontaniav.san@gmail.comouiouiouinonnonnous ne serons pas tout le temps sur le stand, attention à sécuriser votre ordiBeWiSe (Belgian Women in Science) vise a soutenir la position des femmes en sciences et présente ici ses activités de sensibilisation et réseautage, ainsi que son prototype d’outil interactif de sensibilisation des filles et des garçons aux carrières scientifiques. Filières, motivations, passion du metier… En route vers l’égalité des femmes et des hommes en sciences !nous serons présentes le 23 et 24
39
40
41
42
43
2499018
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
Loading...
 
 
 
2017
Sheet1