REX incidents/accidents LADS
 Share
The version of the browser you are using is no longer supported. Please upgrade to a supported browser.Dismiss

 
%
123
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZAAAB
1
Ce document a pour objectif de :
- garder une trace des incidents/accidents de nos membres
- transformer des mésaventures individuelles en situations d'apprentissage collectif
- développer la culture du retour d'expérience (REX) sur les incidents/accidents
- informer sur les risques spécifiques aux sites que nous fréquentons

Il est renseigné au bon vouloir des pilotes concernés, sans modération ni relecture par des tiers.
Un grand merci aux pilotes qui acceptent de partager leurs expériences!
2
datesitepilote(s)
concerné(s) (facultatif)
voilebrevets/
expériences
blessure(s) éventuelle(s)circonstancesquoi faire pour éviter cet incident/accident?
3
20/9St André - Le ChalvetDimitri MRush 3BP, 65h de vol cette année, quelques petits cross sur des parcours classiquesUne voile qui pendouille à l'arbre, une candidature à la coupe écureuilEn cross de groupe, l'objectif est de faire le tour de la vallée en passant par la montagne de coupe. La veille, même vol avec vachage au pied de la Sapey après avoir trop dérivé un thermique sur la montagne de coupe.
Avant l'incident, je fais un point bas au niveau de l'avant relief du pic de Couard. Eric me dit en radio qu'il s'est refait là, mais je comprend mal ce qu'il veut dire et je suis sur la mauvaise arête. J'ai envie de me refaire pour boucler avec les copains, mais je suis mal placé, j'ai repéré une éventuelle vache (un champ assez long pour poser confort et à peu près plat) depuis quelques temps. Ca continue de descendre, je finis par me résoudre à aller à la vache, mais surprise, en survolant mon champ je vois une ligne téléphonique qui le traverse en plein milieu et le rend imposable.
Je dois donc trouver une autre vache en vitesse, mais la zone est assez accidentée et il y a pas mal de végétation, le vent est nul dans la zone donc il faut un peu de longueur pour se poser. Je me rabats sur un pré longé par une route d'un coté et une ligne électrique de l'autre, mais il est en pente descendante, je n'arrive pas à perdre assez d'altitude et suis à environ 10m/sol en bout de champ, je choisis donc de traverser un petit bosquet d'arbres (j'ai tout juste la hauteur de le passer) pour arriver sur un autre pré, un peu moins en pente mais pas très grand. Trop bas pour faire des S, je prend la plus grande diagonale, et commence à pomper, surement pas très efficacement. J'arrive en bout de champ à environ 1m50/2m du sol, je choisis de décrocher la voile plutot que de finir à pendouiller à l'arbre. Je finis sur le cul, la voile accroche des branches par 2 ou 3 suspentes.
Un gars du coin m'a vu me poser de chez lui, il est parapentiste et sait que la zone n'est pas propice aux vaches, il rapplique en vitesse pour voir si tout va bien. Il ira chercher une tronçonneuse pour aller couper la branche qui tenait la dernière suspente qu'on ne pouvait pas décrocher, le propriétaire du pré passait par là et lui donne son accord.
-En cross, ne pas se contenter d'un champ qui parait posable de loin, mais en indentifier 2 ou 3 histoire d'être sur d'en avoir un sans surprise dans le lot
-Quand on fait un point bas dans une zone pas très accueillante, ne pas attendre le dernier moment pour aller à la vache, se laisser un peu de hauteur pour gérer les éventuelles déconvenues
-Evidemment, travailler la précision d'atterrissage, il faut faire la cible à chaque attero
-Travailler les pertes d'altitude rapides proches du sol en cas de posé exigu (pompage par exemple), mais cette solution peut couter une vertèbre si mal appliquée ou si aérologie moisie...
-Avec le recul, l'action de décrocher l'aile proche du sol était une bonne idée sachant que la hauteur était très faible et que le sol était accueillant (pelouse bien grasse). Bien sur à ne pas faire sur un terrain caillouteux.
-Si le local n'était pas venu m'aider, avoir une petite scie dans la sellette aurait pu m'éviter d'avoir à appeler les copains pour décrocher la voile
4
28/6AnnecyEric VSupair LeafBPQuelques Cotes cassées, douloureuses pour quelques semaines
Un hematome entre cerveau et boite cranienne en voie de guérison.
Plein de doutes
Beaucoup de chance de pouvoir le raconter
3eme jour d'un stage Init cross debutant par une séance d'exo: au programme 360 - montrer ce que je sais faire. A noter que je suis evalué pour connaitre mon niveau en vue de valider un voire quelques modules du BPC. Au 1er vol, 2 360 assez mous et arretés trop tot. Pas satisfait de ce que je montre et qui est inferieur a ce que je fais en approche lors de mes vols. Testant une Altirando3 je me rend compte que le comportement est tres similaire a celui de ma selette actuelle. Parfait
Au 2eme vol, Lors de la prevol, souci avec mon micro de radio (1). Je l'enleve et verifie que la radio marche. C'est moins fort qu'avec le micro ( d'autant plus que l'altirando n'a pas de logement et que la radio est dans la poche de ma combi) mais je me dis que ce n'est pas un SIV. Je decole. J'entend le message du moniteur qui demare l'exo. Je lance le 360 coté gauche (appui selette et commande), puis gere la vitesse main exterieure. L'aile ralentit. Voulant faire un peu mieux qu'au 1er Vol, je remonte main exterieure suement de trop (2-) et l'aile part d'après les temoins en face planete, avec la vitesse associée (3). Je n'entend aucune consigne avec le vent (1).. Tous se passe si vite. A un momment je sens ma main interieur remonter le long de l'elevateur et je baisse la main exterieure au meme niveau (en tout cas c'est mon souvenir). A un momment je voie arriver a toute vitesse dans mon champ de vision une maison et un arbre sur une trajectoire qui semble horizontale et je suis heureux d'aller vers l'arbre (c'est aussi mon souvenir)
Et oui difficile de me souvenir de tout chronologiquement. Dernier souvenir: Je percute l'arbre ....... puis je voie les pompiers environ 45mn plus tard - j'eteindrai mon vario a ce momment la après avoir repris connaissance.
J'ai discuté ensuite avec le moniteur et regardé ma trace: Le moniteur a vu une descente face planete puis m'a perdu de vue (batiments). La trace montre une descente face planete jusqu'au sol avec un petit cercle proche du sol: est-ce quand j'ai baissé la main exterieure? Est-ce l'arbuste qui a devié seul la trajectoire? je sais pas mes souvenirs sont flous.
La trace montre 5 tours et as de secours, et pourtant je connais "apres un tour, je fais secours" et en suis convaincu.
resultat: 5 cotes cassées et un petit hematome de 4mm (un filament desormais d'après le dernier scanner) c'est miraculeux. Merci l'arbuste et le matos (selette et Casque)
1- un copain avait subi un incident lors d'un exo et n'avait pas ben entendu les consignes a cause du vent. Suite a cela nous avions fait un stage pilotage et nous etions equipé de micros. Le but du vol n'etait pas de faire des exploits, juste de montrer un niveau. Mais il aurait fallu reporter cet exo. En décidant de partir sans micro pour cet exo "facile", je faisais une différence avec partir sans micro pour une séance siv avec accélération et vent qui perturbe la réception des consignes: Il ne fallait pas.
2- Ne pas remonter main extérieure plus haut que d'habitude. Lorsque je suis en situation d'approche d'un vol, je ne le fais jamais. Je n'aime pas cela. L'accro n'est pas ce qui me plait dans le parapente. C'etait une obligation pour la sécurité mais pas un plaisir. Mon but n'etait pas de faire un 360 en descente rapide mais juste de corriger la molesse du 1er vol. Ca a degénéré.
3- Puis ça part face planete. Le moniteur à testé mon aile le lendemain. Apparemment elle est neutre spirale . C'est à dire que main haut en situation face planete elle ne sort pas du 360 sans contre. Pas encore regardé si c'est le comportement d'une B, mais il semblerait que ce soit fréquent. Bref c'est pas le PB. J'aurai pas du me mettre face planete. J'ai le souvenir d'avoir contré à la commande (baissé main extérieure) mais aucunement à la selette. Le moniteur l'a fait et lui est sorti du 360. Je n'ai donc pas piloté au juste niveau pour sortir du sketch et ça je suis convaincu que seul quelques siv pourraient m'y mener.
4- Pas sorti le secours. 1er erreur en gravité mais 4eme chronologiquement dès que l'acceleration a été non maîtrisée soit juste après la remontée main extérieure quand ça reaccelere. Mais ça a été si rapide. J'ai plutôt l'impression d'avoir tenté de reprendre le contrôle en contrant à la commande. En tout cas au début. Après tout est allé si vite.
5
24/6Malay le grandAdrien BSigma 10BPCRien, 1 jocker de grilléCiel voilé, champ devant le déco moissonné, ça chauffe qd même mais les thermiques ne sont pas organisés. Il est plus de 14H00, Je décolle pour la nième fois et je rame. Malgré le vent ça a du mal à tenir. Hugues s'est déja fait secouer. Après être allé à droite, je vais à gauche du déco où ça donnait un peu dans la matinée. Puis j'engage un virage à droite (il me semble) et là je subis une grosse fermeture à droite, je suis balancé et perds mes appuis (accentué par mon appui sellette). La rotation s'accélère à droite (autorot) sans que je sois en état de contrer. Je suis en retour à la pente et les arbres et arbustes m'accueillent généreusement avec un bel amortissement, merci les amis.Eviter de voler au moment le plus chaud surtout lorsque c'est teigneux
Voler avec une aile qui prévient davantage
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
Loading...
Main menu