accidents homme
 Share
The version of the browser you are using is no longer supported. Please upgrade to a supported browser.Dismiss

View only
 
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZAAABACADAEAFAGAHAIAJAKALAMANAOAPAQARASATAUAVAWAXAYAZBABBBCBDBEBFBGBHBIBJBKBLBMBNBOBPBQBRBSBTBUBVBWBXBYBZCACBCCCDCECFCGCHCICJCKCLCMCNCOCPCQCRCSCTCUCV
1
DénominationSiteExploitantFaitPersonnes touchéesDateArrêt de tranche/maintenance Sous-traitant
Interne/externeRadioElémentASN INES
Lien vers le rapportCauseNotes
2
Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX) MarcouleArevaReclassement au niveau 1 de l'échelle INES d'un incident de contamination114/11/00nonnon spécifiénon spécifiénon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2000/13-Novembre-2000-Reclassement-au-niveau-1-de-l-echelle-INES-d-un-incident-de-contaminationnon spécifiéeabsence d'analyse des causes et de recherche des circonstances possibles de l'incident par l'industriel. L'ASN a en outre demandé que les lacunes ayant trait au traitement de cet événement soient rapidement comblées. Au cours des investigations menées pour découvrir son origine, il est apparu qu'un événement similaire, qui n'a été porté à la connaissance de l'Autorité de sûreté nucléaire que le 8 février 2001, s'était produit le 13 novembre au même endroit. Or, il n'est pas exclu que de la contamination résiduelle ait pu être à l'origine de l'incident du 14 novembre qui avait été classé au niveau 0 de l'échelle INES.
3
Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX)
MarcouleArevaContamination d'un technicien lors d'une opération de démontage d'un vérin électrique122/06/2009non spécifiénon spécifiénon spécifiénon spécifiéRapport videhttp://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2009/Contamination-d-un-technicien-lors-d-une-operation-de-demontage-d-un-verinnon spécifiée
4
Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX)MarcouleArevaPerte de confinement et contamination potentielle d’opérateurs 528/06/2011Non non spécifiéexternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/2011/Perte-de-confinement-et-contamination-potentielle-d-operateursUn dysfonctionnement mécanique du banc de montage
5
Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX) MarcouleArevaContamination d’un travailleur à l’occasion d’un accident du travail
19/2/2010maintenanceOuiinternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2010/Contamination-d-un-travailleur-a-lors-d-un-accident-du-travail-a-MELOXgant percé < série de défaillances humaines et organisationnelles à l’origine de l’accident de contamination, notamment concernant la délivrance de l’autorisation de travail, son analyse préalable des risques et une erreur dans la mise en sécurité des moteurs due à une confusion entre deux armoires électriques. L’équipe de maintenance, composée de salariés d’entreprises extérieures > multiplicité des entreprises
6
Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX) MarcouleArevaContamination corporelle à la suite à une opération de changement de filtres de boîte à gants131/01/07maintenancenon spécifiéexternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2007/23-Avril-2007-Contamination-corporelle-a-la-suite-a-une-operation-de-changement-de-filtres-de-boite-a-gantsL'opérateur ne portait pas de gants contrairement à ce que prévoit le mode opératoire. La première instruction réalisée par les inspecteurs de l'Autorité de
sûreté nucléaire, à la suite de l'examen de ce rapport, a permis de
mettre en évidence plusieurs non-respects de règles générales
d'exploitation, de procédures et de consignes à appliquer dans le cadre
de l'opération de changement de filtre. Des insuffisances ont également
été relevées dans l'analyse de risques préalable à la réalisation de
l'opération et aux contrôles de second niveau.
7
Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX) MarcouleArevaDépassement en un mois du quart des limites annuelles de dose pour un salarié de MELOX11/9/2005maintenanceNonnon spécifiénon spécifié 1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2005/21-Decembre-2005-Depassement-en-un-mois-du-quart-des-limites-annuelles-de-dose-pour-un-salarie-de-MELOXcause non détaillée
8
Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX)Marcoule
ArevaContamination par blessure d'un agent lors d'une opération en boîte à gant126/10/04non spécifiénon spécifiéinternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2005/13-Fevrier-2005-Contamination-par-blessure-d-un-agent-lors-d-une-operation-en-boite-a-gantgant coupéDes mesures correctives visant à [améliorer la sécurité]

sont actuellement à l'étude par l'exploitant.
9
Centrale nucléaire de Chinon B
Chinon
EDFContamination d'un agent16/6/2000non spécifiénon spécifiéinterneruthénium 1061http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2000/05-Juin-2000-Contamination-d-un-agentl'extrémité acérée de l'outil a traversé le gant en latex de l'opérateur et l'a blessé à l'extrémité d'un doigtContamination interne : Le suivi médical du blessé montre que la contamination ne s'est pas évacuée naturellement trois mois plus tard.
10
Centrale nucléaire de Chinon B réacteur B4
Chinon
EDFIrradiation d’un travailleur dans le bâtiment combustible du réacteur n°B4123/04/10Deuxième visite décennaleOui : entreprise Kellal
externenon spécifié2http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2011/Incident-de-niveau-2-a-la-centrale-nucleaire-d-EDF-de-Chinonanalyse insuffisante de risques et à l’absence de définition de la conduite à tenir en cas de présence d’objets indésirables au fond de la piscine.
11
Centrale nucléaire de Chinon B réacteur B4
Chinon
EDFExposition anormale aux rayonnements ionisants de cinq travailleurs lors d’une opération de maintenance du générateur de vapeur n°2 du réacteur n°B454/8/2010Deuxième visite décennaleouiexternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2010/Exposition-anormale-aux-rayonnements-ionisants-de-cinq-travailleursCette exposition anormale est due à plusieurs dysfonctionnements organisationnels, dont notamment la préparation de l’intervention et le non-respect de procédures essentielles pour la radioprotection. En raison de la mauvaise prise en compte du retour d’expérience d’un événement similaire survenu le 23 avril 2010 sur le site de Chinon, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.
12
Centrale nucléaire de Chinon B réacteur 1Chinon EDFDispersion de contamination dans le bâtiment du réacteur n°1 et contamination d’un intervenant par défaut de culture de radioprotection 114/07/11Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° B1 non spécifiéInternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/2011/Dispersion-de-contamination-et-contamination-d-un-intervenantcet intervenant est entré dans le bâtiment réacteur sans équipement de protection respiratoire, contrairement aux procédures. dysfonctionnements relevés dans la culture de radioprotection reclassement de 0 à 1
13
Centrale nucléaire du Tricastin réacteur 1 et 2
Tricastin
EDFLégère contamination interne de travailleurs lors d'une intervention de maintenance
72/12/2002maintenancenoninternenon spécifiéNon classéhttp://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2002/01-Decembre-2002-Legere-contamination-interne-de-travailleurs-lors-d-une-intervention-de-maintenance-Reacteurs-n-1-et-n-2insuffisance d'analyse préalable à cette intervention présentant un fort risque d'irradiation et de contamination.
14
Centrale nucléaire du Tricastin réacteur 3
Tricastin
EDFContamination interne d'un intervenant lors d'une opération de maintenance13/4/2006
Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°3
non spécifiéinternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2007/17-Mai-2007-Contamination-interne-d-un-intervenant-lors-d-une-operation-de-maintenanceun intervenant s'est coupé au doigt en rangeant le matériel de chantier. Ce matériel avait en surface des particules radioactives qui se sont disséminées dans la plaie.pourquoi pas de gants ?
15
Centrale nucléaire du Tricastin réacteur 4TricastinEDFContamination d'une centaine de travailleurs sur la centrale nucléaire du Tricastin10023/07/08Dans le cadre des travaux pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 4 non spécifiéinternenon spécifié0http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2008/23-Juillet-2008-Contamination-d-une-centaine-de-travailleurs-sur-la-centrale-nucleaire-du-Tricastinnon spécifiéContamination interne : "Ces contrôles ont mis en évidence qu'une centaine d'entre eux présentait une contamination interne à des niveaux qui n'excèdent pas, selon EDF, le quarantième de la valeur limite annuelle réglementaire qui est fixée à 20 mSv dans le cas d'un travailleur.

L'ASN classe provisoirement cet événement au niveau 0 de l'échelle INES."
16
Atelier de technologie plutonium (ATPu)CadaracheCogemaContamination d'un agent suite à la perte d'étanchéité d'une boîte à gants118/10/00maintenancenonexternenon spécifié0http://ow.ly/8Vz3H reclassé : http://ow.ly/8Vz1z déchirement d'un des gants de manipulation d'une enceinte étanche. 
on ne connait pas le fond du problème
17
Atelier de technologie plutonium (ATPu)CadaracheCEAContamination de deux opérateurs lors d'une opération de démontage d'une boîte à gants214/12/05nonnon spécifiéinterne et externenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2005/Contamination-de-deux-operateurs-lors-d-une-operation-de-demontage-d-uneblessure à la main pendant une manipulation
18
Centrale nucléaire de Gravelines réacteur 6
Gravelines
EDFContamination de 58 intervenants pendant les travaux de l'arrêt du réacteur5814/10/04arrêt annuel pour maintenance du réacteur n°6non spécifiéinterne non spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2004/19-Octobre-2004-Reacteur-6-Contamination-de-58-intervenants-pendant-les-travaux-de-l-arret-du-reacteurla prise en compte trop tardive d'une alarme en salle de commande Inspection > l'organisation de la centrale s'est montrée déficiente dans l'analyse approfondie d'une situation inhabituelle touchant à la radioprotection des personnels. l'exploitant n'aurait dû reprendre les activités normales dans le bâtiment réacteur n°6 qu'après avoir mieux tiré les enseignements des événements survenus le mardi 12 octobre.
EDF classe en 0 contrairement à l'ASN ensuite.
19
Centrale nucléaire de GravelinesGravelinesEDFDétection d'un agent EDF contaminé en sortie de site127/07/00non spécifiénonexternenon spécifié0http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2000/26-Juillet-2000-Detection-d-un-agent-EDF-contamine-en-sortie-de-siteerreur de process
20
Centrale nucléaire du Bugey réacteur 2
Le BugeyEDFExposition anormale de deux intervenants226/09/03maintenanceouiInternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2003/30-Octobre-2003-Reacteur-2-Exposition-anormale-de-deux-intervenantsProblème de détection non élucidé
Inspection : "lacunes sérieuses dans la gestion de la dosimétrie
de ce chantier, qui sont toutefois sans relation avec l'exposition des
deux intervenants. EDF et son
prestataire n'ont pas cherché à modifier l'organisation du chantier
alors que le débit de dose ambiant était deux fois supérieur à celui pris en compte lors de l'évaluation dosimétrique prévisionnelle." + "Les inspecteurs ont par ailleurs regretté qu'EDF ait autorisé la reprise du chantier après avoir éliminé la pièce irradiante sans que les circonstances ayant conduit à l'absence de fonctionnement de la balise de chantier aient été clairement élucidées et sans qu'aucune autre action préventive ait été mise en place (des contrôles complémentaires de l'outillage avant sa sortie de l'eau ont été mis en oeuvre le 26 septembre après-midi alors que le chantier avait repris dans la nuit du 25 au 26 septembre) = "dysfonctionnement de son dosimètre électronique, phénomène survenant épisodiquement sur ce type de matériel" WTF ?
21
Centrale nucléaire du BugeyLe BugeyEDFDétection de la contamination d'un agent en sortie de site111/1/2001Oui : visite décennale de la tranche 2

oui société Horus
externenon spécifié0http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2001/10-Janvier-2001-Detection-de-la-contamination-d-un-agent-en-sortie-de-siteLes contrôles de propreté à l'intérieur des vestiaires d'entrée et de sortie de zone contrôlée n'ont révélé aucune trace de radioactivité susceptible d'expliquer la contamination de l'agent.cause non spécifiée / point de contamination : chaussette
au niveau de = externe ou vêtement
22
AtalanteMarcouleCEAContamination de personnel suite à une intervention sur filtre511/3/2004non spécifiénon spécifié4 externes et 1 internenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2004/Contamination-de-personnel-suite-a-une-intervention-sur-filtrelacunes relevées dans le processus d'assurance qualité
23
AtalanteMarcouleCEAContamination de trois agents32/9/2002non spécifiéOui, 1externenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2002/Contamination-de-trois-agentsmanque de culture de sûreté s'étant traduit par une intervention hors du cadre prévue.
24
Installation TU 5TricastinArevaContamination d'un agent par du nitrate d'uranyle issu du retraitement130/03/05non spécifiénonexterne et internenitrate d'uranyle = uranium1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2005/12-Avril-2005-Contamination-d-un-agent-par-du-nitrate-d-uranyle-issu-du-retraitementlacunes en matière de sûreté (non respect d'un mode opératoire) et de radioprotection (non port du masque de protection),
25
Installation TU 5TricastinArevaContamination de deux agents de maintenance211/1/2002maintenanceouiexterneuranium0http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/2002/Contamination-de-deux-agents-de-maintenance L'écoulement s'est produit malgré la vidange dont cet équipement avait fait l'objet à la suite du rinçage. La vidange incomplète de l'appareil semble due à la formation d'un bouchon de matières uranifères au niveau d'une vanne.
26
Usine de traitement des combustibles irradiés (UP2 400)La HagueArevaContamination externe de deux intervenants lors de l'évacuation d'un filtre usagé issu d'une enceinte de confinement de laboratoire (INB 33)217/04/08non spécifiénonexterne/ interne peut-être ?plutonium1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2008/Contamination-externe-de-deux-intervenants-lors-de-l-evacuation-d-un-filtre Après cette intervention, et contrairement aux consignes de radioprotection applicables, ils ont omis de contrôler la contamination des lieux de l'intervention, puis ont enlevé leur masque sans avoir préalablement contrôlé leur tenue. : trois non-respects d'exigences incluses dans les consignes générales de radioprotection,pourquoi n'ont-ils pas respecté les consignes ?
27
Réacteur à haut flux (RHF)Grenoble Institut Laue Langevin (ILL)Un opérateur irradié lors d'une opération sur le Réacteur à Haut Flux119/01/01non spécifiénon spécifiéexternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2001/18-Janvier-2001-Un-operateur-irradie-lors-d-une-operation-sur-le-Reacteur-a-Haut-Fluxlacunes en matière d'assurance qualité dans la procédure d'intervention et dans la formation de cet opérateurclassement proposé par l'exploitant : 0, ASN 1
28
Laboratoire de très haute activité (LAMA)  Grenoble CEABlessure d’un intervenant sur un chantier de démantèlement entraînant une contamination radiologique interne128/04/10nonouiInternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2010/Blessure-d-un-intervenant-sur-un-chantier-de-demantelement Les conditions dans lesquelles est intervenu ce salarié étaient inadéquates et la présence de l’objet à l’origine de la blessure n’était pas prévue par le mode opératoire.Reclassement de O à 1 après réception par l'ASN des analyses
29
Laboratoire de chimie du plutonium LCPuFontenay-aux-rosesCEAPerte de protection biologique dans un local de travail129/03/04non spécifiénon spécifiéexternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2004/02-Mai-2004-Perte-de-protection-biologique-dans-un-local-de-travailperte d'une ligne de défensepourquoi lacune dans la sécurité ?
30
Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL)CaenGIE GANIL Légère irradiation d'un expérimentateur lors d'une intervention sur un échantillon irradié126/04/01nonnonexternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2001/23-Decembre-2001-Legere-irradiation-d-un-experimentateur-lors-d-une-intervention-sur-un-echantillon-irradietransgression à plusieurs reprises des règles de radioprotection applicables au GANIL, symptomatique d'un manque de culture de radioprotection,Il est à noter qu'un incident similaire, classé au niveau 0 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES), s'était déjà produit le 11 janvier 2001. Six mois entre les faits et le rapport
31
Atelier de technologie plutonium (ATPu)CadaracheCEAContamination d'un opérateur lors d'une opération de transfert de matières nucléaires119/01/06nonnon spécifiépeut-être internenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2006/Contamination-d-un-operateur-lors-d-une-operation-de-transfert-de-matieresune contamination d'une partie d'un local de l'installation a été détectée par le système de surveillance radiologiquecause réelle non spécifiée. Dans l'attente des résultats des examens radiotoxicologiques en cours de l'agent exposé > on ne sait pas s'il a été contaminé en interne
32
Usine de production de radioéléments artificielsSaclayCIS-BIODépassement de la dosimétrie prévisionnelle lors d'une intervention de maintenance421/05/08maintenancenon spécifiéexterne non spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2008/Depassement-de-la-dosimetrie-previsionnelle-lors-d-une-intervention-dedéfaillance de plusieurs lignes de défense (absence de consignation de l'équipement permettant de réaliser le transfert, inefficacité de l'alarme du système individuel de dosimétrie) et d'un manque de culture de radioprotection et d'attitude interrogative des différents intervenants
33
Centrale nucléaire de PaluelPaluelEDFDépassement du quart de la dose individuelle réglementaire pour un intervenant.121/08/07arrêt pour rechargement et maintenanceouiinterne non spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2007/02-Septembre-2007-Depassement-du-quart-de-la-dose-individuelle-reglementaire-pour-un-intervenantl'ensemble des dispositions de radioprotection n'ont pas été appliquées correctement, avec notamment l'absence de surveillance à distance de l'évolution de la dosimétrie de l'intervenant. pourquoi process non respecté ?
34
Centrale nucléaire du BlayaisLe BlayaisEDFAccident d'irradiation lors d'un contrôle radiographique121/04/01arrêt pour rechargement et maintenance1 CEP Industrie externenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2001/20-Avril-2001-Accident-d-irradiation-lors-d-un-controle-radiographiquel'accident est imputable à une erreur ponctuelle de l'agent portant ses mains à proximité de la source pendant quelques secondes.
35
Centrale nucléaire du BlayaisLe BlayaisEDFContamination vestimentaire détectée au portique de contrôle radiologique de sortie du site124/09/10non spécifié ouiexternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2010/Contamination-vestimentaire-detectee-au-portique-de-controle-radiologique Modalités du contrôle
36
Centrale nucléaire de Fessenheim, réacteur 1
FessenheimEDFContamination de 8 salariés d'EDF801/2004non spécifiénon7 internes et 1 externenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2004/09-Fevrier-2004-Reacteur-1-Contamination-de-8-salaries-d-EDFUne erreur de manipulation de vannes est à l'origine de l'injection de résines radioactives dans le circuit primaire.
37
Centrale nucléaire de Penly réacteur 1PenlyEDFContamination externe au visage d’un agent lors d’une intervention dans le batiment du réacteur n° 1111/10/2011visite décennaleoui SPIE-DEN
externenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/2011/Contamination-externe-au-visage-d-un-agent-lors-d-une-interventionnon précisée
38
Centrale nucléaire de CattenomCattenomEDFContamination de 8 personnes intervenant dans le bâtiment de traitement des effluents811/3/2005nonnoninterne (6) et externe (2)non spécifié0http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2005/17-Mars-2005-CNPE-Contamination-de-8-personnes-intervenant-dans-le-batiment-de-traitement-des-effluentsles agents ont nettoyé le local à l'aide d'un lanceur haute pression. C'est cette action qui aurait remis en suspension des particules radioactives non fixées et qui serait à l'origine de la contamination des agents.
39
Centrale nucléaire de Cruas-MeysseCruas-MeysseEDFExposition radiologique d'un travailleur supérieure à la limite réglementaire annuelle11/10/2005nonouinon spécifiénon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2006/12-Juillet-2006-Exposition-radiologique-d-un-travailleur-superieure-a-la-limite-reglementaire-annuelleproblème de dosimètrepourquoi classé en 1 et pas en 2 ? ; six mois de décalage entre incident et déclaration ; Les inspecteurs ont constaté que le mode de communication entre la centrale nucléaire et son prestataire ne permettait pas à celle-ci de détecter ce type d'écart.
40
Centrale nucléaire de Flamanville réacteur 1
FlamanvilleEDFRéacteur n°1 Exposition radiologique très proche de la limite réglementaire annuelle (20 mSv) pour un travailleur de la catégorie A11/5/2005arrêt pour maintenance et rechargement.ouiouinon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/2005/22-Mai-2005-Reacteur-n-1-Exposition-radiologique-tres-proche-de-la-limite-reglementaire-annuelle-20-mSv-pour-un-travailleur-de-la-categorie-AAu cours de ce chantier, des difficultés techniques et organisationnelles se sont succédées, conduisant à prolonger notablement l'intervention (environ 19 heures au lieu de 6). En particulier, il a été impossible de vidanger les effluents et notamment les particules radioactives, accumulés en fond de piscine après rinçage. L'intervenant a utilisé un seau pour écoper et a débloqué manuellement l'évacuation des effluents. Des particules radioactives ont été récupérées manuellement à l'aide de chiffons et mises en sac. Ce sac s'est révélé avoir un débit de dose au contact supérieur à 1Sv/h. L'incident a par ailleurs montré que l'intervention en tenue étanche ventilée rend difficile la lecture en continu du dosimètre opérationnel ou du radiamètre. Cet incident aurait pu être limité si
ces deux moyens avaient disposé d'alarme sonore ou de suivi à distance.
41
Usine Georges Besse de séparation des isotopes de l'uranium par diffusion gazeuseTricastinEurodif productionInhalation d'uranium lors de travaux de maintenance109/2/2006maintenancenon spécifiéInterneuranium0http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2006/15-Mars-2006-Inhalation-d-uranium-lors-de-travaux-de-maintenancel'inadéquation des pratiques de radioprotection aux conditions de l'intervention sur les robinets. Contamination interne (urines)
42
Atelier HAO (Haute activité oxyde)La Hague
ArevaContamination de deux techniciens d'exploitation dans l'atelier HAO/SUD220/10/06nonnon spécifiéinternenon spécifié1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2006/Contamination-de-deux-techniciens-d-exploitation-dans-l-atelier-HAO-SUDnon-respect des consignes de radioprotection. manque de culture de sûretécontamination interne et externe
43
Station de traitement des effluents et déchets solides (STE2) et atelier de traitement des combustibles nucléaires oxyde (AT1)La HagueArevaContamination d'un opérateur sur le site COGEMA de la Hague15/10/2002non spécifiénoninterneplutonium1http://www.asn.fr/index.php/Les-actions-de-l-ASN/Le-controle/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installation-nucleaires/2002/Contamination-d-un-operateur-sur-le-site-COGEMA-de-la-Haguedéfaut dans la prévention du risque radiologiqueLes améliorations en cours portent à la fois sur les équipements et sur les procédures. Elles feront l'objet d'un contrôle régulier par l'Autorité de sûreté nucléaire.
44
45
46
47
Nombre de personnes touchées 249non spécifié
48
49
50
51
52
53
54
Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX) - Fabrication de substances radioactives - Marcoule - AREVA
55
56
Le 26 octobre 2004, lors d'une opération en boîte à gants à l'usine MELOX, un agent s'est blessé à la main.
57
58
En resserrant la bague d'un joint d'étanchéité d'un équipement en verre, l'agent a brisé celui-ci. Un débris de l'équipement a coupé son gant et l'a blessé. Ceci a entraîné une exposition directe de l'agent aux matières présentes dans la boîte à gants.
59
60
L'agent, consécutivement à l'incident, a fait l'objet d'une décontamination au niveau de sa main. Les mesures de contaminations qui ont suivi se sont révélées nulles. De plus, celui-ci fait l'objet des examens radio-toxicologiques complémentaires nécessaires en cas d'exposition directe à une matière radioactive pour évaluer le niveau d'exposition interne.
61
62
Les mesures de contaminations atmosphérique et surfacique, du gant de l'agent et de la boîte à gants dans laquelle il travaillait, effectuées consécutivement à l'incident, se sont avérées également nulles.
63
64
Des mesures correctives visant à :
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
Loading...