[Appel à commentaires CNIG] Plan du Corps de Rue Simplifié
Comments
 Share
The version of the browser you are using is no longer supported. Please upgrade to a supported browser.Dismiss

 
%
123
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUV
1
rastAuteur du commentairePartieType de de commentaire (général / technique / éditorial / question)Commentaire ou Question poséeModification proposée
ou
Réponse à la question posée
Modification ou réponse retenue dans le standard finalSujetDate
2
1Pascal MERTZ - ABORN CompanyC.2 Styles de représentation graphiqueLa représentation des murs et parapets me semble à revoir. Idem pour les trottoirs.Particulièrement : symbolique du mur bahut peu parlante (et surmonté ou non d'une clôture ?), et symbolique du parapet encombante. Un trottoire se définit usuellement par un trait double, un fin et un épais accolés, ce qui est plus parlant.Utiliser des symboles plus classiques.09/03/2015
3
2Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.2.3 - PCRS thématique BâtiCohérence avec le reste du documentDans la figure 3, dans l'encart "FacadePCRS", ajouter GM_Polygon comme type de géométrie possible.Coquille03/03/2015
4
3Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.1 Classe d'objets <EmpriseMAJ_PCRS>B.3.1 Classe d'objets <EmpriseMAJ_PCRS>Le titre ne semble pas correct : ne s'agit-il pas plutôt de "EmprisePublication_PCRS" ?Coquille03/03/2015
5
4Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.6 - Classe d'objets <NomVoiriePCRS>Les noms de voirie du PCRS doivent être placés hors espace public  Technique03/03/2015
6
5Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.8 - Classe d'objets <PointLevePCRS>L'horodatage d'un point doit se situer entre les dates de début et de fin du levé topographique auquel il est associé.Les géomètres peuvent-il techniquement horodater à la seconde près tous les points levés sur le terrain ?
Quelle est l'heure à prendre en compte ? L'heure locale qui peut varier (heure été/hiver), l'heure GMT ou l'heure UTC ?
Technique03/03/2015
7
6Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.9 Classe d'objets <ObjetPCRS>Les objets du PCRS sont regroupés par thématiques :
• le Bâti
• la Voirie
• le Ferroviaire
• les Clôtures
• le Végétal
• le Mobilier Urbain
Le mobilier urbain n'est pas à lever. Il doit être remplacé par les ouvrages d'art.Coquille03/03/2015
8
7Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.9 Classe d'objets <ObjetPCRS>exemple : les calques PCRS_CLOT_MUR_01 à PCRS_CLOT_MUR_05 peuvent servir à différencierLes calques avec des numéros identifiants faisant référence à une table de correspondance sont difficiles à gérer au quotidien. Pourquoi utiliser des mots clairs sur une partie du nom du calque (ex : PCRS_CLOT_MUR_) et des identifiants sur une autre partie (ex : _05) ? Soit on codifie l'ensemble du nom du calque, soit on ne le fait pas du tout...Soit on codifie l'ensemble des noms des calques, soit on n'utilise pas de codification.Nomenclature03/03/2015
9
8Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.9 Classe d'objets <ObjetPCRS>Cotation :
• NonUtilisablePourCoter = 01
• CotationPlanimetriqueUniquement = 02
• CotationPlanimetriqueEtAltimetrique = 03
Mis à part les arbres, quels sont les objets du PCRS qui ne sont pas utilisables pour coter ? En théorie la précision des objets est garantie centimétrique (entre 1 et 10 cm)…Ne conserver que les valeurs 02 et 03.Question03/03/2015
10
9Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.10 Classe d'objets <ObjetGeneriquePCRS>Point, Ligne polygonale ouverte ou fermée, ou Polygone Il y a redondance entre polyligne fermée et polygone qui sont les 2 même types d'objets.Supprimer la valeur "polygone" ou la valeur "polyligne fermée".Coquille03/03/2015
11
10Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.12 Classe d'objets <BordurePCRS>• Bordurette = 01
• Bordure = 02
• Trottoir = 03
• Quai = 04
Dans quel cas utiliser le trottoir ? Car le trottoir est matérialisé par une bordure ou une bordurette…Supprimer la valeur "Trottoir"03/03/2015
12
11Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.15 Classe d'objets <AmorceBatiPCRS>Modélisation géométriqueDans le cas d'un linéaire de façade, doit-on couper la ligne matérialisant la façade d'un bâtiment à la fin d'un bâtiment ? Dans cet exemple, le trait jaune et violet doivent-ils être fusionnés ?Technique03/03/2015
13
12Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.16 Classe d'objets <FacadePCRS>Cette photo est la même que pour le paragraphe B.3.17 Classe d'objets <ProeminenceBatiPCRS>. Elle est plus adaptée au paragraphe B.3.17 Classe d'objets <ProeminenceBatiPCRS> à cause de la proéminence au sol…Utiliser une autre photo représentant une façade de bâtiment.Coquille03/03/2015
14
13Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.16 Classe d'objets <FacadePCRS>
B.3.19 Classe d'objets <MurPCRS>
B.3.22 Classe d'objets <PilierParticulierPCRS>
Il est décidé par convention que l’intérieur de la façade se situe à gauche de la polyligne prise dans l’ordre de ses sommets et par conséquent que la région vers l'extérieur associée au sol ou au soubassement se situe à droite Est-ce réellement utile de demander un ordre de construction de ces lignes ?
Est-ce lié à la mise en place d'automatismes tel que le hachurage d'un côté de la ligne ?
Technique03/03/2015
15
14Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.18 Classe d'objets <SeuilPCRS>Le symbole de représentation diffère en fonction du type de seuil considéré :

Seuil piéton (ou seuil de maison)
Seuil véhicule (ou seuil de garage)
Est-il nécessaire de différencier le seuil piéton d'un seuil véhicule ?Utiliser une seule représentation de seuil et ne pas distinguer les 2 types de seuils.Technique03/03/2015
16
15Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.27 Classe d'objets <AffleurantPCRS>Nom des calques :
1er préfixe (obligatoire ) : RESEAU_
D'une manière générale, tous les calques liés au PCRS (y compris les calques d'habillage) doivent commencer par "PCRS", cele est important pour structurer les données . Ceci d'autant plus que le PCRS sera probablement stockée dans une base de données plus générale comprenant d'autres données...Il est alors plus facile d'identifier d'un seul coup les calques et données liées au PCRS. Idem au sein d'un fichier AutoCad où les calques du PCRS pourraient ne pas être regroupés.Préfixer TOUS les noms des calques par "PCRS"Nomenclature03/03/2015
17
16Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.30 Types énumérésListe des thématiques
Mobilier urbain - 08 - Concerne les éléments mobiliers situés sur le domaine public et non associés aux voiries et réseaux divers. Se limite aux sanisettes dans le contexte du PCRS.
Les canisettes ne sont plus à lever. Il faudrait supprimer cette ligne ?!Il faudrait supprimer cette ligne ?!Coquille03/03/2015
18
17Ville de Nanterre - Emilie PARRAINB.3.30 Types énumérésListe des types de bordures :
Trottoir 03 Trottoir
Dans quel cas utiliser cette valeur car les trottoirs sont aussi délimités par des bordures ou des bordurettes.Supprimer la valeur "Trottoir"Technique03/03/2015
19
18Ville de Nanterre - Emilie PARRAINC.2 Styles de représentation graphiquePrécisision du PCRSLe vert désigne plutôt des éléments qui sont justes et corrects. C'est dommage d'utiliser cette couleur pour localiser des éléments qui ne servent pas à coter. Il faudrait plutôt utiliser :
- le vert pour représenter des éléments utilisables pour côter en X,Y et Z,
- l'orange pour désigner des éléments utilisables pour coter en X et Y
- et le rouge pour désigner des éléments non utilisables pour coter.
De même, inverser l'épaisseur des traits.
Utiliser un dégradé de couleur du rouge au vert pour préciser les éléments cotables ou non ou un dégradé de gris.
Inverser l'épaisseur des traits pour que les traits fins représentent des éléments otables (donc précis) et des traits plus épais pour des éléments non cotables (donc moins précis)
Symbologie03/03/2015
20
19Ville de Nanterre - Emilie PARRAINQuestion d'ordre généralEst-il également prévu de proposer des contrôles permettant de vérifier que les données sont conformes au PCRS (en particulier si on maintient le préciser un ordre dans la construction des objets) ?Question03/03/2015
21
20Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.2 Classe d'objets <TronconVoiriePCRS>techniqueLa classe d'objets renvoit au filaire de voie géré, le cas échéant, par la collectivité. De fait pourquoi recréer un IdTronconVoirie dans le PCRS alors que l'ID du filaire pourrait suffire?L'attribut "reference" proposé devient la clé primaire de l'objet TronconVoiriePCRS et prend la valeur de l'ID issu du filaire de voie de la collectivité lorqu'il existe.
22
21Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.2 Classe d'objets <TronconVoiriePCRS>techniqueLa liste de valeurs proposées pour l'attribut "propriété" est trop restrictive pour des collectivités gérant déjà cette notion dans leurs données de gestion de la voirie.Supprimer l'attribut ou étendre la liste de valeurs pour une gestion plus fine.
23
22Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.6 Classe d'objets <NomVoiriePCRS>techniquePlacer les textes hors de l'espace public est discutable pour la lisibilité du produit final
Ces textes devraient de plus être issus du filaire de voies des collectivités gestionnaires, avec possiblement des affichages par échelle souvent pré-paramétrés
Placer les textes sur voirie en utilisant les données disponibles lorsqu'elles existent (dans la majorité des grosses collectivités)
24
23Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.7 Classe d'objets <NumeroVoiriePCRS>techniqueidem ci-dessusidem ci dessus
25
24Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.6 et B.3.7généralCes deux classes d'objets doivent s'ppueyer sur l'existant lorsqu'il est disponible, d'autant plus que dans l'hypothèse de la constitution d'un PCRS par photogrammétrie, ces classes d'objet ne pourront pas en être issues.
26
25Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.8. Classe d'objets <PointLevePCRS>techniqueL'horodatage pourrait se limiter à jj/mm/aaaa
supprimer l'heure
27
26Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.12. Classe d'objets <BordurePCRS>techniqueenumeration <TypeBordure> est redondantesoit ne conserver que les types 01 et 02
soit ne conserver que les types 03 et 04
28
27Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.15 Classe d'objets <AmorceBatiPCRS>generalun lien potentiel à trouver avec les futurs batiments issus de la RPCU?
29
28Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.18 Classe d'objets <SeuilPCRS>techniqueDistinguer les seuils pietons des seuils voiture est sans doute surqualitatif, et impossible a identifier a partir d'une photogrammétrie aérienne.supprimer l'attribut typeSeuil
30
29Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.20, B.3.21, B.3.22
classes d'objets <PiliersXXXPCRS>
generalN'est ce pas faire de la surqualité que de distinguer 3 classes d'objets relatives aux piliers? Quels moyens de qualification pour une donnée issue d'une photogrammétrie aérienne?Fusionner 3 classes d'objets en une seule <PilierPCRS>
31
30Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.25 Classe d'objets <ArbreAlignementPCRS>techniqueClasse ne retenant pas les arbbres isolés, alors que ceux-ci peuvent constituer de précieux élements de localisation pour les exploitants dans le cas de parcs publics par exemple (réseau d'éclairage, d'arrosage,etc.)renommer la classe d'objets en <ArbresPCRS> qui comprendra les arbres d'alignement ET les arbres isolés sur espace public
32
31Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINB.3.27 Classe d'objets <AffleurantPCRS>generalUn attribut <exploitant> suppose une alimentation directe de la donnée par les exploitants eux-même. Complexité de la mise en oeuvre
33
32Ville de Grenoble - Yannick ARDOUINdocument completgeneralLe lien entre le MCD proposé et des structures de fichiers DAO risque d'être ardu à construire, et s'il ne l'est pas risque de rendre ces préconisations inapplicables parmi les corps de métier de culture DAO (nombreux dans l'univers de la topographie).
Aboutir a une strucutre DAO minimale type, en s'affranchissant des spécificités "propriétaires" des éditeurs.
34
33ERDFA.2.4 Cas d'utilisationGénéralePréciser quelles données à échanger pour quelques cas d'utilisation, pour éviter le risque d'échanges multiples entre les acteurs souhaitant mettre en œuvre une collaboration

Il nous semble nécessaire pour la finalisation de spécifier au moins :
- les données à remonter par un gestionnaires pour fournir ses affleurants
- les données à publier pour consulter la disponibilité du PCRS
Même si la remarque n'est prise en compte qu'après la v0.6, prévoir de décrire au moins les données échangées lors de ces 2 CUS dans la version finale.
Si on souhaite ne conserver qu'une implémentation XSD, cette sous description peut être détaillée de manière conceptuelle dans un sous chapitre de B
35
34ERDFB.3.1 Classe d'objets <EmpriseMAJ_PCRS>EditorialeDans le document la classe emprise est nommée : <EmpriseMAJ_PCRS>Remplacer Classe d'objets <EmpriseMAJ_PCRS> par <EmprisePublication_PCRS>
36
35ERDFB.3.1 Classe d'objets <EmpriseMAJ_PCRS>
B.2.1 Diagramme PCRS général
Editorialeattribut "dateMiseDisposition"
La classe EmprisePublication_PCRS a un attribut "dateMiseDisposition" . Le renommer " DateDePublication"

37
36ERDFB.3.1 Classe d'objets <EmprisePublication_PCRS>GénéraleLa modélisation proposée ne permet pas au gestionnaire de réseau d'avoir les informations sur la disponibilité du PCRS voie par voie, ce qui est le problème majeur lors des échanges entre collectivités et ERDF dans le cadre de travaux.Les informations de disponibilité du PCRS sont à définir dans un groupe de travail. Notre proposition est de gerer l'information de date de disponibilité au niveau des tronçons de voie.
38
37ERDFB.3.1 Classe d'objets <EmprisePublication_PCRS>GénéraleIntroduire la possibilité d'avoir des Emprises PCRS référençant des FDP raster (orhto-photos).

Des orthophotos 2D précises peuvent exister (cf. présentation Orléans à la journée IDG NPC) : introduire la possibilité de décrire leur existance
Rajouter ce commentaire dans le PCRS :
Même si la faisabilité de l'utilisation de l'image pour répondre aux obligations DT/DICT reste à demontrer, le modèle de données en prévoit la gestion.

Cela pourrait se traduire par un attribut Vecteur/Image sur l'objet EmprisePublication_PCRS ou un typeEmprise Raster = 05

Cela permettrait de se dispenser alors des gammes d'objets B2.2 à B2.8.
Préciser que doivent encore être gérées en mode vectoriel : les nom et numéros de voie et les affleurants quand ils sont disponibles sous cette forme

39
38ERDFB.3.8 B.3.8 Classe d'objets <PointLevePCRS>TechniquePrévoir la possibilité de disposer des points levés issus d'un lever Mobile Mapping (LIDAR ou Vues immersives).
Regroupement:
Ajouter Nuage de points
Voir remarque sur la possibilité d'avoir des Emprises PCRS référençant des FDP raster (orhto-photos)
40
39ERDFPage 7 - Bas de page commentaire 1GénéraleL'exigence de précion géographique en France est réglementée par l'arrêté classe de précision.

Si le gestionnaire publie/partage une valeur de précision en unités (milli-) mètriques :
- il ne faut pas qu'il y ait ambiguité juridique sur l'utilisation de cette valeur versus "utilisable pour côter"
- il faut préciser comme cette simple valeur numérique est raccrochable à l'arrêté


Aligner la définition de précision sur l'arreté du 16/09/2003 en s'inspirant de la norme AFNOR NFS70-003-3-Géréférencement.
41
40ERDFB.1.1 Tableau: Liste des classes d'objets figurant dans le MCD
B.2.1 PCRS Général
TechniqueDans le diagramme Fig. 1: Schéma applicatif UML du PCRS général, la géometrie de ObjetGeneriquePCRS est de type "GM_Objet", or ce type n'est pas défini dans le document.

Idem Page 11 : Liste des classes d'objet figurant dans le modèle conceptuel de données
Aligner GM_Objet avec les types géométriques référencés avec la liste de géométries de la page 11 ou bien documenter le type GM_Object.
A priori, les ObjetGenerique_PCRS peuvent avoir des géométries de type différent : GM_Point, GM_Curve, GM_Polygon , voire des geometries complexes ou composites. Ces possibilités devraient être documentées.
42
41ERDFB.1.2 Gestion des identifiantsGénéraleConnaissance des référentiels et millésimes utilisés à partager , par exemple: le référentiel des Tronçons de voie.Insister sur le partage de ces informations. Proposer une modélisation pour gérer cette info macro très utile pour l'utilisation de la donnée PCRS.
43
42ERDFUMLGénéraleLa transcription du modèle UML sous forme d'un tableau EXCEL facilitera la mise en correspondance des classes PCRS avec les entités gérées dans le modèle de données des prodcuteurs et fournisseurs de données
Rajouter un fichier excel avec la transcription du modèle pour faciliter le mapping. ERDF est prête à partager une version initiale de ce tableau.
44
43ERDFA.2.4-Cas d'utilisationTechniqueAjouter le cas : initialisation du PCRS à partir des données du gestionnaire de réseauModifier le diagramme des cas d'utilisation pour ajouter le cas d'initialisation du PCRS à partir de données du gestionnaire de réseau.
45
44ERDFB.1.3 TopologieTechniqueExpliciter la phase ci-dessous du premier paragraphe:
"En revanche, ils s'appuient obligatoirement sur des points levés de type <PointLevePCRS >."
Sont ils obligatoires? Qu'est ce qu'on fait des ojets PCRS sans PointLevePCRS?

Enlever le mot obligatoire et le remplacer par "si possible".
46
45ERDFB.3.3 Classe d'Objet <HabillagePCRS>TechniqueThematiquesAjouter la valeur : "Non définie" dans la liste de thématiques
47
46ERDFB.3.3 Classe d'Objet <HabillagePCRS>EditorialeRemplacer :
<Indication quant au positionnement du nom de la voirie> par
<Indication quant au positionnement de l’affleurant>
Indication quant au positionnement de l’affleurant
48
47ERDFB.3.3 Classe d'Objet <HabillagePCRS>TechniqueLaisser la possibilité de gérer des géométries complexes ou composites pour les objets HabillagePCRS A illustrer dans les test.
Laisser la possibilité d'avoir des objets habillage autres que des textes et des symboles. Par exemple les cas particuliers des symboles hors norme pourraient être représentés comme HabillagePCRS avec une géometrie de type GM_Polygon ou complexe portée par l'objet sans le référencer en tant que symbole.
49
48ERDFB.3.4 Classe d'objets <SymboleHabillagePCRS>TechniqueLe PCRS ne spécifie pas comment les symboles sont définis ;


Chaque gestionnaire de RX doit être capable de fournir la définition géométrique de leurs affleurants.

Point à approfondir techniquement. Nous prenons comme hypothèse de travail la constitution d’une bibliothèque de symboles implémentée dans un fichier séparé. Chaque symbole est référencé dans le fichier d'échange avec une balise (xlink) permettant de retrouver sa géométrie.
50
49ERDFB.3.4 Classe d'objets <SymboleHabillagePCRS>Techniqueremplacer longueur par <facteur_echelle_x>

Valeur non vide :
"Correspond à la distance planimétrique de la ligne joignant les deux premiers points levés (dimension X dans le repère local du symbole de l'affleurant) "
La phrase ci dessous ne correspond pas à la définition de l'attribut.
La valeur de l'attribut ne correspond pas à la définition de l’attribut comme facteur d’échelle.

Il devrait être défini comme le facteur d’échelle du symbole en X ; cad le rapport entre la longueur de l’occurrence du symbole et la longueur de référence de celui-ci.
51
50ERDFB.3.4 Classe d'objets <SymboleHabillagePCRS>Techniqueremplacer longueur par <facteur_echelle_y> idem supraidem supra
52
51ERDFB.3.9 Classe d'objets <ObjetPCRS>Technique Définition:
Seul le géoréférencement précis (centimétrique) des objets du PCRS est à prendre en compte dans cette modélisation conceptuelle : tout autre usage, et en particulier métier ne fait pas partie du périmètre des objets du PCRS
Quid des objets PCRS dont la précision est supérieur à 10 cm. Sont ils de l'habillage?
Pourquoi ne pas séparer la qualification de l'objet : ObjetPCRS, HabillagePCRS de la précision géométrique de l'objet
53
52ERDFB.3.9 Classe d'objets <ObjetPCRS>TechniqueThématique :
certains objets peuvent parfois être décrits dans deux thématiques, comme par exemple ceux de la classe <EscalierPCRS> .
Attention ce n'est pas exacte car il s'agit de deux objets différents.
Garder une seule thématique par objet. Dans le cas de l’escalier L’objet escalier est différent de l’objet habillage flèche.
54
53ERDFB.3.9 Classe d'objets <ObjetPCRS>Techniqueattribut "qualiteCategorisation" Liste de codes (extensible) QualiteCategorisationType gérée par le producteur du PCRS.

Remplacer les codes par des textes, si les valeurs sont locales et dépendent de chaque producteur de PCRS
55
54ERDFB.3.15 Classe d'objets <AmorceBatiPCRS>
B.3.16 Classe d'objets <FacadePCRS>
B.3.17 Classe d'objets <ProeminenceBatiPCRS>
Technique
S'il n'est pas possible de différencier les amorces des façades ou des proeminence, les éléments vont être qualifiés en tant qu'ObjetGeneriquePCRS avec potentiellement une perte d'information.
Généraliser les classes : AmorceBati, FacadeBati, et ProeminenceBati dans une classe BatiPCRS.
56
55ERDFB.3.18 Classe d'objets <SeuilPCRS>TechniqueLa définition de l'objet en tant que symbole unique est trop contraignante; chez ErDF les seuils sont représentés par 3 symboles : deux accès et une flèche avec le sense d'accès. Proposition de modélisation à définir dans le cadre d'un test.
57
56ERDFB.3.28 Classe d'objets <AffleurantSymbolePCRS>TechniqueAttribut Gestionnaire : Nom court, sigle, acronyme de l'opérateur gestionnaire du réseau et fournisseur de la donnée
58
57Nantes MétropoleB.3.3 Classe d'Objets <HabillagePCRS>Techniqueexigence trop forte sur les valeurs possibles de l'attribut thématique. Existe une base de données avec ce type d'informations portées par le numéro ou le nom de voie?Par défaut, autoriser l'attribut à être vide ou renseigné avec la valeur "divers", "indéterminée"...
09/03/2015
59
58Nantes MétropoleB.3.3 Classe d'Objets <HabillagePCRS>Techniqueexigence trop forte sur les valeurs possibles de l'attribut calque. Existe une base de données avec ce type d'informations portées par le numéro ou le nom de voie?Par défaut, autoriser l'attribut à être vide09/03/2015
60
59Nantes MétropoleB.3.3 Classe d'Objets <HabillagePCRS>Techniqueexigence trop forte sur les valeurs possibles de l'attribut positionnement. Existe une base de données avec ce type d'informations portées par le numéro ou le nom de voie? Quel est le cas d'utilisation de cet attribut?Par défaut, autoriser l'attribut à être vide. Voir le supprimer.09/03/2015
61
60Nantes MétropoleB.3.15 Classe d'Objets <AmorceBatiPCRS>Général
Quelle plus-value y a-t-il à créer deux classes d'objets distinctes pour représenter les murs porteurs des bâtiments : <AmorceBatiPCRS> et <FacadePCRS> ?
09/03/2015
62
61Nantes MétropoleB.3.18 Classe d'objets <SeuilPCRS>TechniqueEst-il nécessaire de différencier le seuil piéton d'un seuil véhicule ?Utiliser une seule représentation de seuil et ne pas distinguer les 2 types de seuils.09/03/2015
63
62EPADESA - Vianney DUGRAINB.3.1 Classe d'objets <EmpriseMAJ_PCRS>QuestionComment gérer les différents niveaux altimétriques en cas d'ouvrage complexe, si la mise à jour ne s'applique que sur l'un des niveaux ?10/03/2015
64
63EPADESA - Vianney DUGRAINB.3.11 Classe d'objets <PointCanevasPCRS>TechniqueA quoi sert l'attribut "canevas" ? Quels sont les différents "types de canevas" qui s'appliquent ? Il faudrait lister les valeurs possibles...10/03/2015
65
64EPADESA - Vianney DUGRAINC.1 Schéma de donnéesGénéral"Quelques jeux de données de démonstration du PCRS ont été réalisés"
Où peut-on les trouver ?
10/03/2015
66
65EPADESA - Vianney DUGRAINB.3.30 Types énumérésGénéral"canevas" ne prend qu'un n (tableau du haut, ligne 2)Coquille10/02/2015
67
66Electricité de Strasbourg - Muriel DAUBROSSEA.1 Identification / B3.9 classe d'objets <ObjetsPCRS>TechniqueDans la partie "Objectif du référentiel", il est indiqué que "la localisation doit être connue avec une précision centimétrique" et "si possible en classe de précision A". => cela veut-il dire que tous les objets ne sont pas obligatoirement en classe A ?
D'autre part l'attribut "qualiteCategorisation" des objets PCRS permet de définir si l'objet est conforme ou pas au PCRS
=> est-ce que les objets qui ne sont pas en classe A pourront être définis en tant que non conforme ? Ou mis dans l'habillage ?
68
67Electricité de Strasbourg - Muriel DAUBROSSEB.1.3 TopologieEditorialeCoquille : l'objet <SocleCloturePCRS> n'est plus présent dans la version 6
69
68Electricité de Strasbourg - Muriel DAUBROSSEDocumentEditorialeAjouter un sommaire au document
70
69Electricité de Strasbourg - Muriel DAUBROSSEB.3.6 Classe d'objets <NomVoiriePCRS>Technique"Les noms de voirie du PCRS doivent être placés hors espace public (sur les parcelles privées) ...de façon à ne pas empiéter en zone dense ou très dense sur les espaces liés à la représentation des réseaux"
=> au contraire je trouverais plus judicieux de mettre les noms de voie au niveau de la rue (texte parallèle au troncon de voirie et légèrement décalé du tronçon pour sa lisibilité), seul endroit qui n'empièterait pas sur les réseaux et leurs étiquettes, côtes... (en tout cas c'est ainsi que nous gérons ces données à Electricité de Strasbourg). De plus en zone dense en bâti, les noms de voie risquent de ne pas être lisibles
71
70Tamoudi Cécile
Rennes Métropole
c.tamoudi@rennesmetropole.fr
GeneralQuelqu'un a-t-il fait un test d'implémentation de ces spécifications. Si non, il serait important de le faire rapidement à partir d'un levé pour voir la faisabilité de la chose et si le document ne comporte pas des oublis.
72
71Tamoudi Cécile
Rennes Métropole
c.tamoudi@rennesmetropole.fr
A1General"Les données geographiques concernées sont toutes de nature vectorielle"
Les travaux du groupe gouvernance ont précisé que le PCRS était vectoriel en secteur urbain mais qu'il pouvait également être raster et issu de prises de vues orthophotographiques de précision suffisantes en territoire rural.
2 propositions : 1) soit il est indiqué cette possibilité de PCRS raster dans le document avec mention que les spécifications seront définies dans un autre document; soit 2) les spécifications raster doivent être détaillées ici
73
72Tamoudi Cécile
Rennes Métropole
c.tamoudi@rennesmetropole.fr
A1GénéralL'objectif de précision … pour laquelle l'incertitude maximale de localisation des objets fixes est de 40 cm et celle des objets flexibles de 50 cm; il serait plus judicieux de faire reference à la norme plutôt que d'indiquer des valeurs qui pourraient évoluer au cours du temps
74
73Tamoudi Cécile
Rennes Métropole
c.tamoudi@rennesmetropole.fr
A2.4 (schéma)Général"Role de la collectivité gestionnaire : initialiser, mettre à jour le PCRS. "
Il a bien été confirmé par le groupe gouvernance que :"La constitution et la maintenance du PCRS restent à l’initiative de l’autorité locale compétente dans le cadre d’une mutualisation entre les gestionnaires de réseaux et les collectivités..." et il est bien clair que les actions nommées dans le schéma "mettre à jour, mettre à disposition, intégrer les afleurants ..." doivent être discutées et attribuées selon des accords locaux. Je propose que ce schéma soit revu.
Révision du schéma
75
74Olivier Cécile
Rennes Métropole
c.olivier@rennesmetropole.f
A2.4 (schéma)editorialLe tableau ne rassemble pas seulement les cas d'utilisations, qui sont d'ailleurs à compléter. Il regroupe surtout les interventions de maintenance dûes à l'existence du PCRS.Renommer la partie en "Interventions de maintenance et cas d'utilisation du PCRS".
Différencier dans le tableau les interventions de maintenance des cas d'utilisation.
76
75Olivier Cécile
Rennes Métropole
c.olivier@rennesmetropole.f
A2.4 (schéma)Général Ce schéma est très intéressant et mérite d'être exploité pour définir le rôle que doit jouer le PCRS, et en déduire sa forme.Compléter les cas d'utilisation :
- Réaliser des études d'aménagement : pour les Coll terr
- Gérer le patrimoine des équipements (réseaux ou pas) : pour les Coll Terr et les Gestionnaires réseaux
- Intégrer le résultat des investigations complémentaires : pour les gestionnaires réseaux
- Consolider les documents réseaux en réponse aux DT-DICT : pour les gestionnaires réseaux et les MOA
- Réaliser des plans de synthèse de réseaux : pour les MOA
Rajouter des liens depuis le cas d'utilisation "Se repérer sur le terrain" vers tous les acteurs.
77
76Tamoudi Cécile
Rennes Métropole
c.tamoudi@rennesmetropole.fr
B4.2generalSouci de cohérence avec les décisions du groupe gouvernance :
"Le PCRS est geré …"
1) ne pas être restrictif sur les collectivités, un GIP peut être aussi partie prennante,
2) ne pas restreindre le devoir de gestion à un un seul partenaire qui est l'autorité competente
3) même remarque sur les fréquences de mise à jour
78
77Tamoudi Cécile
Rennes Métropole
c.tamoudi@rennesmetropole.fr
B4.2techniqueles changements liés à la voirie : les voies et noms de voies proviennent d'une base de données autre que le PCRS (BAN par exemple); , la mise à jour ou l'obsolescence d'une base externe comme la ban n'implique pas celle de la base PCRS
79
78Olivier Cécile
Rennes Métropole
c.olivier@rennesmetropole.fr
Clés de lecture p6éditorialLa partie A est décrite surtout comme une partie dédiée au CNIG, que le lecteur autre peut éventuellement passer, alors qu'elle contient les objectifs. Le titre de la partie A ne devrait pas se limiter à une Présentation du document.
La partie B ne se limite pas à la description du contenu du référentiel, mais à sa description complète et surtout aux concepts qui ont permis de le définir.
Modifier le premier paragraphe en conservant les questions. Renommer la partie A en "Présentation du sujet".
Renommer la partie B en "Concepts et description du référentiel".
80
79Olivier Cécile
Rennes Métropole
c.olivier@rennesmetropole.fr
AgénéralA-t-on recherché comment cette problématique était gérée à l'étranger ?
81
80Olivier Cécile
Rennes Métropole
c.olivier@rennesmetropole.f
A.1, RésolutiontechniqueL'objectif de précision de localisation en classe A n'est valable que pour les réseaux, pas pour les données de surface à très grande échelle.L'objectif de précision de la classe A pour les réseaux nécessite un objectif supérieur pour les données à très grande échelle. D'une part, la majorité des données réseaux existantes est deduite des données de surface (triangulation) et une partie sera sans doute encore un certain temps créée de la sorte, et la qualité du recalage souhaité des données réseaux en dépendra. D'autre part, il ne faudra pas dégrader la précision du chaînage de repérage des réseaux sur le terrain, qui sera toujours pratiqué ou doit à minima être rendu possible , l'imprécision cumulant celles des réseaux avec celle des données de surface. Par ailleurs, passer d'une classe de précision en planimétrie de 11cm à 5cm joue peu en procédé et coût de constitution.
82
81Olivier Cécile
Rennes Métropole
c.olivier@rennesmetropole.f
AéditorialIl serait plus judicieux de fixer au préalable les objectifs d'usage qui doivent être rendu par le PCRS et d'en déduire sa forme et son contenu, plutôt que de partir du postulat qu'il ne doit contenir que des objets de voirie et de bâtiment.Lister les objectifs à atteindre dans le cadre des DT-DICT, tout en listant également les autres utilisations possibles du PCRS, pour en déduire forme et contenu dans un souci de mutualisation d'usage et donc d'économie.
83
82Olivier Cécile
Rennes Métropole
c.olivier@rennesmetropole.f
généralL'objectif de simplification que l'on retrouve dans le nom du PCRS se traduit par un nombre limité d'objets avec un niveau de détail superflu (ex : type de mur), ce type de concept complexifiant les procédés d'acquisition.Le PCRS serait plus utile et simple à créer et à utiliser, en limitant le niveau de détail des objets pour conserver une structure simple (regroupements d'objets sans en conserver le détail en attribut), mais par contre de conserver les objets structurants
84
83Olivier Cécile
Rennes Métropole
c.olivier@rennesmetropole.f
Général La charge de constitution et de maintenance du PCRS est telle qu'il ne faut pas en restreindre l'usage en le vidant de sa substance. L'objectif qui doit être gardé à l'esprit est qu'il contienne les éléments structurants : talus, cours d'eau et affleurants de réseaux en font partie. Si ces derniers n'ont pas à être rendus obligatoires, il faut malgré tout l'encourager au titre de la mutualisation et de l'économie. Or l'esprit du CCTP est particulièrement démotivant sur ce point.Argumentaire sur l'utilité des affleurants de réseaux :
- ce sont des objets structurants indépendamment de leur nature, qui permettent le repérage des réseaux
- il sera ss doute économiquement plus lourd de récupérer les affleurants des gestionnaires plutôt que les lever directement
- peu de gestionnaires de réseaux seront en capacité de fournir des affleurants de même précision de localisation que le PCRS
85
84Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
Acronymes et abréviationséditorialRPCU Représentation Parcellaire Cadastrale Unique et non Uniquement
86
85Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
A.1 Description du contenugénéralles objets du PCRS gèrent peu d'attributs autres que ceux liés à la généalogie de leur acquisition; or l'on se rend compte plus loin que beaucoup d'objets sont concernés par des attributs qui ne sont pas liés à cette généalogie
87
86Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
A.2.2généralIl a été exprimé le souhait d'élargir à d'autres objets le PCRS (cours, d'eau, talus, fossés…) qui n'a pas été pris en compte alors que ce sont des objets structurants. Il faudrait que ces objets soit normés avec une nomenclature PCRS même s'ils ne sont pas obligatoires dans le PCRS afin de faciliter les échanges.
88
87Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B.1.1techniqueCas particulier de la modélisation des lignes : "cela exclut notamment toute modélisation par splines ou par arcs". Il faudrait peut être voir à garder les arcs pour éviter d'avoir une décomposition en trop de segments de droites. Si la gestion des splines est réservée à certains logiciels, celle des arcs est beaucoup plus courante
89
88Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B.1.3technique/editorialIl est fait mention "de localiser avec une précision centimétrique les éléments". Il serait bon de parler en terme de classe de précision au sens de l'arrété des classes de précision de 2003. De plus, il serait bon de faire un sous chapitre traitant des classes de précisions du PCRS.
90
89Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B2.1techniqueIl est fait mention d'une enumération relative à la propriété des espaces. Le foncier n'est pas le sujet du PCRS et c'est difficile, voire impossible de les connaitre lors de relevés topo, ce ne peuvent être que des limites présumées
91
90Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B2.6techniqueenumeration de type de murs. 5 occurrences d'attributs pour cette thematique qui est trop détaillée par rapport à la quantité de choses qui ne sont pas prises en compte.
De plus mur bahut et bahut avec cloture representent la même chose ( voir definition du mur bahut : "mur bas surmonté d'un ouvrage")
92
91Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B3.1techniqueidem remarque delimitation espace public et reprise des noms et n° de voirie
93
92Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B3.1techniquetrop d'attributs obligatoire pour les emprises (c'est presque de la gestion temps reel pour l'attribut calendrier) nom et date suffisent en tant qu'attributs obligatoires
Quelle utilité de qualifier le type d'emprise (couloir, carreau …) ?
94
93Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B3.2techniqueattribut propriété troncon de voirie : impossible à connaitre. De plus reprendre cette information pour l'affecter à un referentiel externe (referentiel voirie) entraine une modification de ce referentiel externe pour l'integrer au PCRS : cela sera tres difficile à gerer et pour quel objectif ? Il suffit de mettre la couche cadastre sous le PCRS
95
94Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B3.4techniqueon parle d'angle de rotation en degré sans préciser le sens de rotationRotation sens horaire?
96
95Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B3.6 et 3.7généralLe PCRS ne servira pas uniquement à representer des réseaux. Dans ce cas, les annotations de nom de voie et d'adresse déportées ne se justifient pas forcemenent. On ne va pas modifier toutes nos thematiques autres comme les voies et adresses pour s'adapter au PCRS
97
96Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B.3,8techniqueContrainte de l'horodatage des points : "il est déconseillé de renseigner des valeurs identiques par exemple la date de début ou de fin de levé". Cela revient à renseigner une date heure minute seconde qui n'est pas utile, la chronologie de la prise des points par la numérotation suffit. Il faut se contenter d'une date et du numéro de point.
98
97Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B.3,9techniquechacun des segments s'appuie bien sur un point levé topographique. En DAO, les points ne sont pas liés aux objets, cela peut être contraignant pour les utilisateurs. Par exemple un objet plaque est définit par son centroide, gisement, longueur, largeur et pas par ses points levés.
99
98Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B.3.9techniquecalque : A quoi sert ce champ si les dénominations ne sont pas normées? Est-ce la colonne particularité du paragraphe C.2?
100
99Clément ANET
Rennes Métropole
c.anet@rennesmetropole.fr
B.3.9techniqueUtilisable cotation : le principe du PCRS est d'avoir une précision de type topographique : cela n'a pas de sens d'avoir un attribut "nonUtilisablepourCoter". Si c'est par rapport à des objets comme les arbres, c'est du bon sens de na pas coter par rapport à un objet de ce type.
Loading...
 
 
 
Commenter le standard PCRS