10 questions sur le Coaching (réponses)
 Share
The version of the browser you are using is no longer supported. Please upgrade to a supported browser.Dismiss

 
View only
 
 
BEFGHIJKLMNOPQRST
1
ContactQue peut-on attendre d’un coach? Dans quels domaines peut-il nous aider?Le coach sert-il également de psychologue?Quelles sont les limites du coaching?Comment distinguer un bon d'un mauvais coach?Pour quoi vient-on vous voir le plus souvent?Quel parcours avez-vous suivi pour devenir coach? Qu'est ce qui vous a amené à choisir cette profession?Comment fonctionne un coaching? De combien de séances par semaine a-t-on besoin, et pendant combien de temps devra-t-on suivre les séances?Le coaching nous requiert-t-il du travail individuel à la maison, entre deux séances?Quel temps devons-nous consacrer au coaching par semaine pour que cela fonctionne?Dans quel cas de figure un coaching de groupe sera plus adapté qu'un coaching individuel?reponses
2
Fabiennsarah Tavakoli Lyon 6Le coaching fournit un "appui" pour orienter son énergie dans la bonne direction, et mobiliser les ressources en vue de l'action. Quand la vision est claire, se place d'elle-même : la clarification de l'intention est donc première. Celui ou celle qui consulte un coach est, d'une manière ou d'une autre, désorienté et inhibé ; c'est ce qui pousse à consulter. Dans le coaching de vie, l'identification des "filtres" et sources d'inhibitions, dûs à l'intégration des attentes et des pressions, permet de sortir de la confusion - en restaurant le contact avec les besoins profonds - et de réorienter l'action. Ce qui active ou lève les freins à la mobilisation.Le rôle du coach n'est pas de prendre en charge. Il n'est pas là pour "motiver". Personne ne peut céder à l'autre l'énergie pour se mobiliser. Quand des individus, sont très fragilisés, "verrouillés", et qu'ils n'en sont la plupart du temps pas conscients, seule la pression extérieure les fait avancer ; et ce-sont de tenaces résistants. A ce stade, faire appel à un coach est prématuré. Il faut laisser la vie "travailler"...On vient me voir pour s'émanciper, "à partir du stade" où le besoin d'avancer l'emporte sur la peur de changer. Des appuis sur-mesure (stages, coaching, centrage) permettent de comprendre le processus qui est en cours, de prendre conscience des nouvelles valeurs émergentes, et de mobiliser connaissances, méthodes et ressources pour sortir des logiques défensives et placer les conditions de l'engagement spontané.L'émancipation est le fil conducteur de toute ma vie. Ce Besoin primordial et premier est né de la compassion pour la souffrance du milieu dans lequel je suis née. "Coach" a été, par le passé, un moyen pour m'en sortir ; et, aujourd'hui, c'est la posture adéquate qui me permet de transmettre.La seule règle c'est : on vient quand on a besoin.le coaching n'est qu'un "appui". Le vrai travail se fait entre les séances.2
3
Nathalie GIUDICELLIOn peut attendre un accompagnement vers le changement et un effet booster. Il peut aider dans tous les domaines de vie : famille/ social/ travail/ couple/ développement personnelAucunementLes clients présentant une pathologie relevant d'un psy. D'où l'importance d'être capable de les identifier grâce à de solides connaissances en psychologie et psychopathologieUn bon coach a suivi une formation d'un an minimum, il fait partie d'une association de coachs dont il respecte le code de déontologie, il a un niveau d'étude assez élevé qui lui permet de s'adapter à tous les milieux professionnels évoqués par ses clients, il a déjà travaillé en entreprise, il a fait un travail sur lui-même, il est supervisé.Pour des problématiques liées à la confiance en soi et à l'affirmation de soi dans la sphère privée ou professionnelleJ'ai suivi une formation d'un an chez Coach Up Institut qui avait été précédée d'un riche parcours en développement personnel. J'ai toujours aimé accompagner et écouter les personnes de mon entourage. Devenir coach m'a permis de me sentir à ma place.Il n'y a pas deux coaching qui se déroulent de la même façon. Je n'impose aucun nombre minimum de séances. En moyenne, une séance par quinzaine correspond au bon rythme. 6 à 10 séances sont nécessaires.Oui, un travail de préparation, et une prise de notes à la fin de la séancePour la prospection? Merci de préciser votre question svpPour le renforcement de l'esprit d'équipe ou la résolution de conflits3
4
Coach minceur. A Pougny dans l'Ain. (Rubrique coaching)Qu'il connaisse son domaine par la pratique et l'expérience tout autant que par ses connaissances théoriques.Non mais il doit l'être pour comprendre et entourer son client.Aller au-delà de la demande et des attentes du client.Quand il représente directement par son corps et son attitude l'idéal qu'il vent.Chercher de l'information et une aide dynamique d'encouragement.Oui, on s'approprie un savoir faire que le coach enseigne.Pour que les gens du groupe s'auto-motivent entre eux.0
5
Stéphane Valtorta Grenoblebien être, sport, travailcela peut faire partie de ses compétencesun coach propose un projet pur atteindre des objectifsa l'ecoute , adaptable, qui met en pratique des connaissance théoriquepour s'entrainer s'il s'agit de sportCREPS voiron, et terrain passion du sport en tant que pratiquantcela depend, mais la plupart du temps ce sont des séances d'1 h. Combien pour du résultat .. 3 par semaine pendant 3 mois.oui3 hpour obtenir un cours a moindre cout et/ou travailler en groupe c'est plus sympa0
6
Sophie Lise Fargue, Boulogne BillancourtUn accompagnement avisé et bienveillant. Il peut nous aider lors de phases de changements professionnels ou personnels, mais aussi dans la découverte de nos dons, l'affirmation de nous-même et l'amélioration de nos relations aux autres.Cela dépend de sa formation et de ses compétences, mais l'écoute et le conseil sont des bases importantes à tout accompagnement efficace.L'exploration de la psyché, la résolution de blessures d'enfance nécessitent un accompagnement plus profond qu'un coaching.Un bon coach pratiquera la beinveillance, et l'écoute active. Il reconnaîtra ses limites et saura référer ses clients, si besoin, selon une éthique claire.Pour apprendre à se connaître, se comprendre et évoluer sur son chemin de vie. Egalement pour se reconnecter à son âme et à ses aspirations.Je suis éveilleuse de Conscience (diplôme Québequois), Processeur PEAT et Ludocoach. Le coaching de vie, est une des formes d'accompagnement que je propose afin de résoudre des problémes ponctuels, ou pour explorer un théme en particulier (le changement, la créativité, développer ses potentiels...).Les coaching durent 1h par téléphone ou au cabinet. Je ne recommande pas plus d'une séance par semaine. Ils sont généralement pris en complément de soins énergétiques ou protocoles PEAT.Cela peut arriver lors d'un choix de forfait de 3 coachings sur un sujet précis.1h par semaine.Lorsqu'un groupe souhaite travailler un sujet commun, ou se lancer dans un projet nécessitant d'améliorer la dynamique de groupe.4
7
Lefranc St-Aubin sur mer, intervenant sur toute la France et les Pays FrancophonesDomaines personnelles comme professionnellesOui s'il a une formation de thérapeute, de psychologueCoaching est une émulation pour atteindre un/des objectifs, il ne permet de "soigner les blessures", "croyances, fidélités familiales" qui ont engendré perte d'estime, de confiance en soi, perte de sens, un manque de motivation...Se sentir bien avec son coach, conserver son libre-arbitre, rien ne doit être imposé, mais proposé, suggéré, respect de l'authenticité, bienveillance, une très bonne écouteEmulation pour atteindre objectifsPar le retour de mes patients, Thérapeute, mes patients "m'ont et me disent toujours, c'est formidable votre travail, en plus vous nous donnez l'envie, l'émulation, c'est un coaching de vieTout dépend de la personne, des points à travailler, l'objectif à atteindre, si un nombre par exemple de 5 séances est proposé au départ, les suivantes se feront ou pas en fonction de l'évolution, du ressenti de la personne coaché et du de l'accompagnantTout passe par soi, si de nouvelles habitudes doivent être mise en place, seule la personne est "maître" de leur mise en oeuvre. Chacun est responsable de son évolution, de ses objectifs à atteindre.Séance d'une heure, une heure 30 au début, le temps personnel pour la mise en oeuvre de nouvelles stratégies d'adaptation s'inclut dans le quotidien de la personne, selon sa motivation, son intérêt Le coaching de groupe peut être une opportunité pour des objectifs professionnels, pour des objectifs personnels, un coaching individuel me semble plus adapté, sachant que nous pouvons commencer par un coaching de groupe et continuer en solo, en individuel, comme commencer en individuel et partager son expérience dans un coaching de groupe. C'est propre à chacun de nous. Certaines personnes s'ouvrent au dialogue par la "force du groupe", d'autre à contrario, sont et resteront mutiques pour ne pas se dévoiler.3
8
Dole Romain
Besançon
Motivation, développement de soi, et dépasser ses limites. Peu importe le domaine.Oui mais ca ne doit pas être récurrent ni prendre trop de place dans l'entrainement.
C'est une relation coach-coaché et non psy-patient.
Le coaching est un accompagnement. On ne fait pas à la place du coaché...Se baser sur les résultats ne suffit pas. On peut être un bon coach et ne pas atteindre les objectifs.
Un mauvais coach c est quelqu'un d'optus qui ne s'adapte pas à son client...
Perte de poids. Filière STAPS mention entraînement. Le fait de 2
9
SCHMIT Pierre / Aigues-MortesUne aide personnalisée. Il faut que son intervention soit positive pour l'élève. Il vous aide dans son domaine de compétences, défini avec vous.Oui, parfois.La motivation de l'élève, ses disponibilités horaires.Il faut d'abord vérifier ses diplômes, agréments, qu'il soit bien déclaré. Ensuite son professionnalisme, et les résultats.Pour se raffermir, redessiner sa silhouette, se remettre en forme.3 années de Licence STAPS Entraînement Sportif. C'est un métier passion et le fait de ne pas avoir de patron.Par séances d'1h, généralement 5 min d'échauffement / 50 min de travail musculaire / 5 min d'étirements. Au moins 2 séances par semaine pendant 3 mois. Idéalement il faudrait faire du sport toute sa vie.Si c'est possible, oui.2 séances d'1h par semaine minimum.S'il y a un manque de motivation et que l'élève aime se mesurer aux autres.1
10
Eugène MPUNDU, 57100 THIONVILLEUn coach nous accompagne jusqu'à l'atteinte d'un objectif que l'on s'est fixé. Avant toute chose, le coach va nous aider à clarifier notre objectif pour faire en sorte qu'il soit vraiment atteignable et que son atteinte soit bénéfique pour nous et pour notre entourage. Avec ses questions puissantes et sa présence bienveillante, le coach va nous faire prendre conscience des ressources que nous avons en nous. On peut se faire coacher aussi bien dans le domaine professionnel que dans le domaine privé. On peut se faire coacher pour préparer son départ à la retraite, pour changer de travail, déménager, prendre une décision concernant sa vie sentimentale, retrouver sa confiance en soi, se lancer dans une nouvelle activité, faire le point sur ses valeurs etc... Le coach n'est pas un psychologue. il se peut qu'un coach ait également reçu une formation en psychologie et exerce en cette qualité. dans ce dernier cas, il doit faire la part des choses entre les accompagnements qu'il effectue en tant que "coach" et son activité de psychologue.Le coach n'est pas un thérapeute. Il ne peut donc pas "soigner" des troubles tels que la dépression et ses corollaires, le troubles psycho-somatiques etc... Le coaching n'est pas recommandé pour les personnes souffrant d'un trouble mental ou des problèmes d'attention. Un bon coach a une écoute active et bienveillante. Il n'induit pas : c'est à dire qu'il ne suggère pas de solution à son client. Un bon coach accompagne son client jusqu'à l'atteinte de son objectif. Il fait "profil bas" en laissant son client occuper "la position haute" car ce dernier est le meilleur expert de lui-même.On vient souvent me voir pour des problèmes de confiance en soi, de changement professionnel, de gestion des émotions, de communication et de prise de décision.J'ai suivi un cycle complet de formation en Programmation neuro-linguistique et une formation en coaching étalée sur 6 mois. Ces formations ont été complétées par des modules de prise de parole en publique, négociation, la formation des formateurs, comment influencer efficacement etc...
J'ai choisi cette profession parce que j'ai toujours eu envie d'exercer un métier au contact de l'humain. Ayant bénéficié d'un accompagnement par un coach chez mon ancien employeur, je me suis juré que dès que l'occasion se présentera j'embrasserai ce métier. C'est chose faite maintenant.
Le fonctionnement d'un coaching "basique" est très simple: il s'agit d'un entretien qui dure de 20 minutes à une heure. Le nombre de séance est à déterminer au cas par cas, en fonction du client. Pour ma part, je ne fixe jamais par avance le nombre de coaching. L'espace des séances dépend également du coach et du cas apporté par le client. Personnellement, je préconise un espacement de deux semaines pour les premières séances et ensuite je passe à un mois d'espacement.Le coaching peut donner lieu à la prescription des "tâches", des petits travaux à faire à la maison par le client pour l'aider à progresser dans la réalisation de son objectif.Une heure de coaching par semaine est largement suffisant. Toutefois, il n'y a pas de règle préétablie.Un coaching de groupe est adapté à une équipe (sportive ou en entreprise) qui a des objectifs à réaliser en commun. Un coaching de groupe peut également aider à la cohésion de l'équipe.5
11
Louis Szabo (Brunoy 91800)Il vous aide à trouver des solutions par vous-même, à atteindre vos objectifs, à voir les choses sous un angle où elles deviennent réalisablesNon, il est en aval du travail du psychologue, ce qui ne veut pas dire qu'il ne peut pas vous aider à modifier votre façon de penserIl ne s'agit pas d'une thérapie. Le coach ne fait pas le travail à la place du clientUn mauvais coach vous dicte ce que vous avez à faire, il est autoritaireDes traumatismes, des deuils, des burn-out, pour envisager un changement de profession, de métier ou de vieJ'ai commencé par suivre des initiations en EFT (technique de libération des émotions)pour régler des problèmes d'anxiété puis j'ai commencé à en faire dans mon entourage qui m'a encouragé à approfondir. Je me suis formé ensuite en EFT puis j'ai cumulé des formations complémentaires en thérapies énergétiques (Reconnexion, méthode des deux points, Now Healing) et en Process communication et initiation en PNL. C'est aussi beaucoup par la pratique que j'ai appris.Il vaut mieux le considérer comment un investissement et en dessous de 3 mois, il vaut mieux opter pour d'autres outils. Personnellement, je recommande un travail sur 6 mois à 1 an pour avoir un suivi et voir des résultats intéressants.
Selon les clients on peut opter pour 1 ou 2 séances par semaine voir tous les 15 jours (mais c'est le maximum). Il faut compter à avoir des exercices à faire entre les séances et rendre des comptes au coach lors des séances
Oui, il y a des exercices à faire, des actions à mettre en oeuvre, des notes à prendre sur les résultats des actions prises, les prises de consciences et aussi bien évidemment lors des séances de coaching 2h par semaine est le strict minimum. Si l'on n'est pas prêt à investir du temps, mieux vaut se tourner vers d'autres outils (ex productivité, gestion du temps)Si l'on ne sent pas à l'aise à l'idée de le faire en individuel, qu'on se sent stimulé par le groupe. Une autre raison peut être financière (le coût est moins élevé)5
12
ANNE-CHRISTINE CLERC , la Source, Saint-Laurent-des-Bâtons, 24510 VAL DE LOUYRE ET CAUDEAU, www.lassource.frLe coach est là comme "facilitateur" sur votre chemin; "éclaireur", "accompagnant éclairé": il vous permet de prendre conscience de ce qui est à l'intérieur de vous-mêmes, d'émotions, de mémoires, de croyances, il peut vous aider à éclairer vos zones d'ombre pour que vous appréhendiez les difficultés ou les situations nouées de votre vie avec un autre regard. Le coach vous aide à révéler vos propres ressources pour que vous puissiez traverser votre tempête ou le brouillard qui se présente et (re) trouver votre chemin. Il vous soutient dans ce processus de prise en mains de votre vie, dans la conduite de votre "véhicule", dans l'écoute et le respect de vous-même.
Le coach se propose de vous accompagner lorsque que vous avez perdu votre fil conducteur, lorsque vous êtes à la croisée de chemins et que vous vous êtes arrêtés ne sachant pas lequel choisir, lorsque vous vivez une situation de vie perturbante. Il vous aide à vous retrouver et à clarifier vos objectifs du moment.
Non. Ne pas confondre bien que le coach doit faire preuve de psychologie et avoir une bonne connaissance des comportements humains. Les rôles sont différents. Un coach peut malgré tout aussi être psychologue ou même psychothérapeute et offrir différents services: service de coaching ou séances psy. Le coaching s'inscrit dans une relativement courte période de vie du client, pour le soutenir dans "une prise de conscience", un passage, une simple découverte de lui-même. Le coaching n'est pas une thérapie.
Le coach ne proposera aucune solution miracle, aucune pilule, il ne fera pas les choses à la place de son client qui est sa propre solution.
Le coach ne pourra rien faire si la personne n'est pas décidée à avancer.
Le coach accompagne, soutient et encourage la personne qui vient le trouver vers l'objectif que celle-ci s'est fixée. Un "bon" coach, ne dévalorise pas son client même s'il ne va pas forcément dans son sens; il aborde sans tabou et avec délicatesse les éléments délicats ou difficile à "accueillir". Un bon coach est pour moi, quelqu'un de cohérent: il a lui-même vécu des difficultés, des périodes de crises qu'il a su dépasser, il a "pratiqué" et n'est pas là juste pour donner des conseils théoriques. Un bon coach ne sera pas un "mentor", il ne pensera ni ne décidera pour l'autre; il n'utilisera pas son statut de "coach" pour prendre un quelconque pouvoir sur son client. Il visera le bien-être et l'autonomie de son client.Je suis coach et mes chevaux sont les thérapeutes. Je fais le pont entre eux et vous en toute sécurité, je peux mettre certaines choses en mots pour que vous compreniez comment ils vous aident. Ils font remonter à la surface et au conscient vos ombres ou/et des données-énergies bloquées, figées et qui sont devenues problématiques dans votre maintenant. Ils vous aident ensuite à les transformer pour que vous puissiez vivre et pratiquer vos expériences de vie autrement. Nous mettrons en mots vos possibles, à vous de les choisir et de les pratiquer ensuite; lors de vos séjours, vous commencerez cette mise en pratique avec notre soutien.
A tous ceux et celles qui vivent: des difficultés de couple, familiales (chaque parent pris dans son individualité, le couple, les parents, les enfants, relation parents-enfants), des difficultés de communication avec un pair ou avec eux-mêmes, une situation de crise, anorexie-boulimie, maladies, passage de vie qui paralyse (divorce, décès, ..), difficultés affectives, etc...
A tous ceux et celles qui souhaitent se rencontrer grâce à la bienveillance des chevaux
A tout ceux et celles qui souhaitent rencontrer des chevaux en toute sécurité et bénéficier de leurs SOINS.
Car si moi-même je suis "coach" plus que thérapeute, il est évident que mes chevaux sont de vrais thérapeutes.
Ma profession de base: enseignante
Post-grade de 3 ans, formation en cours d'emploi de thérapeute avec le cheval.
Mon amour pour les chevaux et pour les relations humaines; ma propre expérience et mon parcours de vie auprès des chevaux.
Tout dépend des objectifs, de la personne. En général, on vient à la Source pour de courts séjours (3 à 5 jours) puis on repart pratiquer dans sa vie... d'autres formules sont possibles comme des après-midi à la Source et auprès des chevaux. OUI bien entendu. Le coaching n'est pas la prise d'une pilule miracle. La personne va devoir pratiquer son changement, être actrice de sa vie et de sa transformation. Sans cela, il ne sert à rien de payer des séances de coaching. De la vigilance à CHAQUE seconde... de l'attention, de la qualité de présence en fonction de ses objectifs.Couple, famille, équipe professionnelle, amis,... lorsque le "groupe" est le problème et donc la solution... 4
13
Line LICAN - 31770 COLOMIERSUn coach aide dans tous les domaines de la vie car chaque difficulté est une opportunité de progression. Etre psychologue enrichit l'accompagnement du coach.Lorsque la difficulté voire la souffrance relève d'abord d'une prise en charge thérapeutique.Question de longueur d'onde, il y a des personnes avec lesquelles on a envie de faire un bout de chemin... alors bon ou mauvais......Mal-être - Besoin de changer de vie - Difficultés récurrentes - Psychologie - Thérapie familiale et systémie - cadre supérieur - coaching de vie.
La maîtrise de mes champs de compétence, la passion de l'accompagnement, une expérience de vie riche et diversifiées, des qualités d'écoute, d'ouverture et de bienveillance
1 séance par semaine - En moyenne 10 séances - Dés que l'on se positionne comme autonome et responsable de ses choix de vie.oui il faut acter le changement au quotidien par des actes simples puis de plus en plus complexes.Les objectifs ne sont pas les mêmes. Un coaching de groupe cible l'appartenance et la cohésion; un coaching individuel cible la mobilisation de notre potentiel.2
14
Laurence VILLEVIEILLE - GIGNAC (34)Le coach accompagne dans l'exploration de ce qu'on a de la difficulté à rencontrer tout seul. Il va, par sa proposition de regard, permettre de remettre en perspective le regard préalable qui était limitant. Tous les aspects de l'individu peuvent être abordés puisque tout est lié. Rien n'est séparé.Oui dans la mesure où il accompagnera les dimensions psycho-émotionnelles de la problématique abordée.Les limites du coaching dans sa forme la plus courante est que cela permet juste de créer un espace de respiration en se contentant de repousser les murs. A ce titre, il propose juste un soulagement et non une résolution. Certaines formes de coaching moins conventionnelles permettent de faire "exploser" les limitations en comprenant qu'elles n'existent pas en tant que telles. Cela appelle une vraie responsabilisation du sujet et amène par voie de conséquence, une vraie liberté. La limite du coaching "habituel" est qu'il propose un certain nombre d'outils alors qu'en réalité il convient, au contraire, de se dépouiller d'un nombre certain de croyances limitantes.La distinction bon/mauvais n'existe pas en réalité. On juge bon ce qui correspond à l'attente qu'on avait. S'il fallait définir malgré tout cette notion, voir réponse question précédente.Quel que soit le prétexte d'entrée (problème physique ou détresse émotionnelle), la vraie demande est toujours un appel (parfois inconscient) à une responsabilisation permettant de se verticaliser. La demande apparente émane souvent de l'égo mais la demande profonde émane de l'Etre. La demande est donc toujours la même : accéder à l'Etre par-delà l'égo.Il ne s'agit pas pour moi d'une profession mais du partage d'un regard personnellement expérimenté. il s'agit d'un appel fortement ressenti, d'une évidence à répondre à cette demande de l'Etre que je ressens en chacun. j'ai débuté par du soin énergétique dans une démarche de guérison jusqu'au moment où j'ai compris que je ne proposais que du soulagement et que la résolution profonde passait par une voie complémentaire.Il n'y a aucune norme. Une séance peut suffire. Tout dépend de la résistance du sujet à intégrer ce qui est proposé. Chaque parcours est différent. Le "coaching" que je propose ne nécessite, la plupart du temps, pas beaucoup de séances puisque j'en appelle toujours à la responsabilisation du sujet. Il peut y avoir également quelques séances rapprochées, entrecoupées de temps d'intégration afin de repartir d'un autre endroit, d'une autre posture. C'est le sujet qui donne le tempo.Bien sûr. J'ai même coutume de dire que le vrai coaching commence au moment où la personne quitte le cabinet.Tout le temps. On ne parle pas d'entrainement comme dans une pratique sportive. On "travaille" sur la Vie. Et la Vie, c'est permanent.C'est pareil. La forme importe peu. Le groupe n'est que le reflet des individus qui le composent. On est toujours dans une démarche individuelle.3
15
EL ANDALOUSSI RISLAINEVous pouvez attendre d'un coach un accompagnement, une aide et une motivation. Le coach peut intervenir dans la plupart des domaines : personnel, professionnel, relationnel et sentimental. Chacun a sa place. Le travail du coach n'est pas de s'attarder sur la cause, mais plutôt sur la résolution d'un problème. En revanche, comme le psychologue, il sera une oreille attentive et empathique.Les limites du coaching sont à mon sens les maladies psychiatriques sévères. Et il doit s'accompagner d'un suivi médical en cas de maladie de façon générale.Tout est question de feeling. Prêtez attention en fin de séance à votre ressenti, un bon coach devra mériter la confiance que vous lui accorderez. à cause d'un manque de confiance en soi. Formation de sophro-coach et certification par l'EFDS 1 séance par semaine. La durée de la prise en charge dépendra de la problématique et de l'évolution de la personne coachée.Absolument. D'où l'utilité des tâches inter-séances.Dans le cas d'un coaching d'entreprise, ou d'un groupe ayant un objectif commun.4
16
TRIXIE PARIS et Le Plessis Robinsoncorriger les barrières qui empêchent de se rapprocher de la perfection sans entraver la personnalité de l'"élève"eh oui ! C'est tout d'abord une question de psychologieLe COACH conseille principalement et travaille dans ce sens quelqu'un qui ne "personnalise" pas sa prestationpour se corriger des défauts que l'on ne perçoit pas forcément soi-mêmeune expérience de très longues années dans différents domainesEn fonction des besoins et des objectifs de chacunOUIC'est variableUn coaching de groupe est intéressant à condition que les participants non concernés soient attentifs et retiennent des informations qui peuvent les aider sans être directement concernés (l'Ecoute aux conseils est différente)2
17
Reponses5536435432
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
Loading...
 
 
 
Réponses au formulaire 1
 
 
Main menu