QUESTIONNAIRE POUR LES CONTRIBUTIONS AU RAPPORT DE LA RAPPORTEURE SPÉCIALE SUR LES DEFENSEURS DES DROITS DE L'HOMME EN AFRIQUE

Les femmes défenseurs des droits humains et ceux qui travaillent sur les droits des femmes et les questions de genre. Conformément à la Résolution ACHPR/Res.230 (LII) 2012 sur la nécessité d’une étude sur la situation des femmes défenseurs des droits de l’homme en Afrique adoptée par la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (la Commission) lors de sa 52ème session ordinaire, tenue du 9 au 22 octobre 2012 à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, la Rapporteure Spéciale sur les défenseurs des droits de l'homme en Afrique (RS), Commissaire Reine Alapini-Gansou, prépare un rapport portant sur la situation des femmes défenseurs des droits de l’homme en Afrique et leurs besoins de protection. Le rapport sera présenté à la Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) en avril 2013. La Rapporteure Spéciale reconnaît que les femmes défenseures et ceux qui travaillent sur les droits des femmes et l’égalité des sexes courent des risques particuliers dans l'exercice de leur travail, et que la compréhension de la dimension genre de leurs expériences est fondamentale pour répondre à leurs besoins de protection. La Rapporteure Spéciale entend par femmes défenseurs des droits humains « toute femme activiste qui est impliquée, individuellement ou en association avec d’autres, dans la promotion et la protection des droits humains » et toute personne qui travaille sur les droits des femmes et les questions de genre quelque soit son identité sexuelle. Cela inclut les activistes qui travaillent dans les organisations des droits de l’homme, mais aussi les activistes qui travaillent sur le terrain de manière indépendante ou en groupe. La Rapporteure Spéciale utilisera plusieurs méthodes pour obtenir la contribution des États, des Institutions Nationales des Droits de l'Homme (INDH) et des femmes défenseures des droits humains pour son prochain rapport. Il s'agira notamment de diffuser ce questionnaire, de tenir des discussions de groupe, et de réaliser des recherches de bureau. A propos du questionnaire Nous vous serions reconnaissants si vous pouviez remplir ce questionnaire aussi complètement que possible. N'hésitez pas à faire référence à votre propre expérience personnelle, des informations sur d'autres défenseurs que vous-même, ainsi que des documents de recherche sur la situation des femmes défenseures des droits de l'homme que vous auriez produit. Pour les ONG, si vous le souhaitez, votre identité restera confidentielle, seul le pays où vous opérez sera divulgué. Veuillez remplir le questionnaire soit en arabe, en anglais, en français ou en portugais
* Required


Partie I






Partie II







Never submit passwords through Google Forms.