Réforme des retraites : les enjeux d'une réforme à haut risque.
Depuis la parution des préconisations du Haut Commissaire à la réforme des retraites, Jean Paul Delevoye, la colère enfle dans les rangs des professionnels de Santé. Si ce mécontentement est largement partagé, les avis divergent quant aux revendications à formuler pour ne pas voir l'exercice libéral des professionnels de santé fragilisé encore un peu plus.
Certains défendent l'idée de se battre pour le retrait pur et simple de la réforme. D'autres préconisent, comme nous l'avons fait, de demander une compensation totale de l'augmentation des cotisations.
Conformément à nos engagements et à nos valeurs, Alizé vous propose d'exprimer votre avis concernant cette réforme.
Quelle est votre profession ? *
Avez-vous connaissance de la réforme des retraites qui est envisagée par le gouvernement ? *
Votre avis concernant les Préconisations du rapport Delevoye
Globalement le rapport Delevoye préconise :

- Le maintien d'un système de retraite par répartition(les travailleurs actuels financent les pensions des retraités actuels) et par points;

- L'universalité du système : un euro cotisé donne les mêmes droits à la retraite quelque soient le métier et le statut;

- La création de la notion d'âge d'équilibre, l'âge légal de départ reste à 62 ans, mais pour toucher une retraite sans décote il faudra attendre 64 ans. Le rapport prévoit une possibilité d'évolution de l'âge d'équilibre.

Pour les professionnels de santé libéraux affiliés à la CARPIMKO cela se traduit par :

- Une augmentation des cotisations à 28% sur la tranche de revenus (BNC) allant jusqu'à 40000 Euros, puis à 12,8% de 40000 à 120000 Euros. Pour un BNC de 40000 euros cela correspond à un passage des cotisations de retraite de 6108 Euros à 11248 Euros.

- Concernant l'âge de départ cela ne change pas tellement la donne pour les affiliés à la CARPIMKO puisqu'il faut, aujourd'hui, exercer jusqu'à 67 ans pour bénéficier d'une retraite à taux plein (cf --> https://www.carpimko.com/retraite)


Le taux de rendement prévu du nouveau système de retraite est de 5,5% ce qui est bien inférieur au rendement actuel de la CARPIMKO.

Le rapport évoque des mesures de compensations de la hausse des cotisations pour les travailleurs indépendants sans donner beaucoup plus de précisions sur l'amplitude et la nature de ces compensations.


Vous pouvez consulter notre analyse des préconisations sur notre site --> https://www.alize-kine.org/wp-content/uploads/2019/07/Projet-réforme-retraites_.pdf
Concernant le caractère universel du système de retraite *
Concernant l'augmentation des cotisations de retraite pour les professionnels de santé libéraux *
Concernant le système d'âge d'équilibre de départ à la retraite *
Quelle attitude adopter concernant cette réforme
Pour qu'une action soit pertinente, il importe d'évaluer les différents éléments à disposition afin de déterminer quelles sont les demandes auxquelles il est possible que le gouvernement accède et celles qui sont vraisemblablement vouées à l'échec.
La réforme des retraites est une des mesures phare du quinquennat et ce gouvernement nous a montré sa capacité à faire fi de l'avis de ses concitoyens lorsqu'il s'agit de faire adopter ces réformes.
Les choix qui s'offrent à nous sont relativement limités. Soit nous nous battons pour un retrait de la réforme, soit nous nous battons pour que les augmentations de cotisations soient compensées du fait de notre exercice libéral conventionné afin que nos revenus et la viabilité de nos cabinets ne soient pas impactés..
Concernant la réforme des retraites, je souhaite : *
Quelle est la meilleure stratégie pour atteindre ces objectifs
La discussion fait rage sur les réseaux sociaux : avec qu'il faut-il s'associer pour organiser une action ?
La réponse est complexe et est en partie liée à la nature des revendications. Si l'objectif est le retrait du texte il faut une mobilisation aussi large que possible, par contre si l'objectif est d'obtenir une compensation de la hausse des cotisations le niveau de regroupement le plus pertinent est celui des professions dépendant de la CARPIMKO quitte à élargir dans un deuxième temps.

Le choix de l'association dépend aussi du niveau de revenu des différentes professions, pour avoir une communauté d'intérêts c'est nettement plus simple quand les revenus sont du même ordre.

Enfin ce choix dépend également de la façon dont est construite la collaboration, est ce que la voix de chacun est prise en compte de la même façon? Est ce que les revendications seront rédigées communément? Est ce que toutes les professions seront représentées dans la délégation qui sera certainement reçue ?
Concernant la construction d'une action, je souhaite : *
Concernant les actions à entreprendre, je souhaite : *
Les compensations
Le rapport Delevoye prévoit des hypothèses de compensation des hausses de cotisation pour les professions libérales.
Les pistes suivantes sont envisagées :
- utilisation des réserves
- augmentation de l'ASV
- abattement forfaitaire et diminution de la CSG.
Le passage concernant les compensations n'est pas très détaillé, nous pensons qu'une prise en charge des cotisations hors ASV, comme c'est déjà le cas pour les médecins peut être également envisagée.
Concernant les compensations des hausses de cotisation, je souhaite : *
Vous êtes : *
Vous êtes : *
A quelle tranche d'âge appartenez-vous? *
Dans quelle région exercez-vous? *
Afin de prévenir les réponses multiples merci de préciser votre adresse mail. (Celle-ci ne sera communiquée à aucun tiers et l'anonymat de vos réponses sera préservé). *
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service