Enjeux déontologiques des débuts de carrière en journalisme - Enquête par questionnaire
Cette enquête par questionnaire est menée dans le cadre de l'anniversaire des dix ans du Conseil de Déontologie Journalistique (CDJ), par des chercheuses et chercheurs du Resic (ULB), de l'ORM (UCLouvain), du Lemme (ULiège) et de l'Ihecs.

Elle est élaborée à des fins strictement scientifiques et les auteurs de la recherche garantissent un traitement confidentiel de toutes les données. Le questionnaire prend entre 10 et 12 minutes en moyenne.

Nous vous remercions du temps que vous pourrez y consacrer et sommes à votre disposition pour toute question ou commentaire relatif à cette étude.

L'équipe de recherche
Marie Fierens et Florence Le Cam (ULB), Benoit Grevisse et Olivier Standaert (UCLouvain), Amandine Degand (Ihecs) et Marc Vanesse (ULiège).

Personne de contact pour les questions relatives à cette enquête: olivier.standaert@uclouvain.be

1. Profil professionnel
Je suis
Je suis né.e en (AAAA)
Your answer
Parmi les catégories suivantes, laquelle décrit le mieux votre statut professionnel actuel dans le journalisme?
Etes-vous membres d’une union professionnelle dans le secteur du journalisme ?
Si oui, pourriez-vous préciser laquelle?
Your answer
Avez-vous actuellement recours, pour vos prestations journalistiques, à un intermédiaire pour la gestion de vos contrats de travail et vos rémunérations (tels que SMart ou Merveille) ?
Quand avez-vous exercé une activité rémunérée dans le journalisme pour la première fois? (Indiquez le mois + l'année. Ex: février 2018)
Your answer
En moyenne, au cours des six derniers mois (ou depuis le début de votre activité journalistique si vous exercez depuis moins de six mois), quel pourcentage de vos revenus totaux provient de votre activité journalistique ?
Actuellement, dans quel secteur travaillez-vous principalement comme journaliste ?
Quel est le secteur ou le type de matière que vous couvrez le plus fréquemment ?
2. Conception de la déontologie journalistique
Pour obtenir une information d’une grande importance pour vous/votre média, laquelle des pratiques suivantes serait justifiable/inacceptable:
Le plus souvent justifié
Parfois justifié
Ne peut être approuvé en aucune circonstance
Ne sait pas
Ne souhaite pas répondre
Payer quelqu’un pour obtenir des renseignements confidentiels
Utiliser des documents personnels/confidentiels (documents, photos issues des réseaux sociaux ou autres…) sans permission préalable
Se faire passer pour quelqu’un d’autre (par ex. sur les réseaux sociaux)
Utiliser des caméras ou des micros cachés
Modifier ou créer des citations de certaines sources
Modifier des images ou des photographies
Accepter des gratifications (cadeaux, invitations) ou de l’argent de la part d’une source
Plagier le travail d'autrui
Ne pas respecter un embargo sur une information
Ne pas respecter une demande de « off the record »
Exercer une pression sur une source pour l'amener à donner une information difficile à obtenir par une autre voie
Exprimez votre degré d’accord avec les phrases suivantes:
Pas du tout d'accord
Plutôt pas d'accord
Ne se prononce pas
Plutôt d'accord
Tout à fait d'accord
Les journalistes doivent adhérer à leur code de déontologie professionnelle quels que soient les contextes et situations.
Dans la pratique journalistique, ce qui est déontologique dépend de la situation et se juge au cas par cas.
Dans la pratique journalistique, ce qui est déontologique dépend du jugement personnel.
Il est permis de mettre de côté ses valeurs personnelles et/ou la déontologie journalistique si des circonstances extraordinaires l’exigent.
Les journalistes sont soumis à différentes formes de contraintes/pressions internes (au sein de la rédaction ou du média et/ou entre médias concurrents) qui rendent très difficile le respect de la déontologie quels que soient les contextes et situations.
Les journalistes sont soumis à différentes formes de contraintes/pressions externes (de la part des sources et informateurs, des publics et audiences) qui rendent très difficile le respect de la déontologie quels que soient les contextes et situations.
Evaluez, à partir de votre expérience, le cadre de la déontologie journalistique en Belgique francophone:
Pas du tout d'accord
Plutôt pas d'accord
Ne se prononce pas
Plutôt d'accord
Tout à fait d'accord
La déontologie journalistique fournit un cadre complet, qui permet de trancher toutes les situations possibles
La déontologie journalistique offre un cadre d'actualité, qui ne nécessite pas de mise à jour, adaptations, reformulations...
La déontologie journalistique me semble nécessaire pour m'assurer que j'effectue mon métier en adéquation avec les valeurs de la profession
3. Expérience personnelle
Sur une échelle de 1 à 5, 5 étant le meilleur résultat, estimez votre connaissance des principales règles/textes de la déontologie journalistique.
Votre contrat de travail fait-il référence, d’une manière ou d’une autre, au respect et/ou à l’adhésion à certaines règles/principes de la déontologie journalistique ?
Quelle est votre connaissance des règlements en matière de déontologie produits par votre employeur principal (chartes, codes internes, etc.)?
Avez-vous déjà personnellement, dans le cadre de votre travail, accompli, de façon forcée ou volontaire, une ou des pratiques parmi celles-ci :
Oui, et je crois que c'était problématique du point de vue déontologique
Oui, mais d'une manière ou dans des circonstances où ce n'était pas une faute déontologique
Non
Oui, sur demande d'un collègue
Oui, sur demande de ma hiérarchie
Payer quelqu’un pour obtenir des renseignements confidentiels
Utiliser des documents personnels/confidentiels (documents, photos issues des réseaux sociaux ou autres…) sans permission préalable
Se faire passer pour quelqu’un d’autre (par ex. sur les réseaux sociaux)
Utiliser des caméras ou des micros cachés
Modifier ou créer des citations de certaines sources
Modifier des images ou des photographies
Accepter des gratifications (cadeaux, invitations) ou de l’argent de la part d’une source
Plagier le travail d’autrui
Ne pas respecter un embargo sur une information
Ne pas respecter une demande de « off the record »
Exercer une pression sur une source pour l'amener à donner une information difficile à obtenir par une autre voie
Au cours de votre carrière, avez-vous, personnellement ou collectivement, fait l’objet d’une mise en cause, d’une plainte ou d’une saisine, qu’elle soit non fondée, partiellement fondée ou fondée, pour des motifs liés à la déontologie journalistique ?
Si vous avez répondu oui à la question précédente, pouvez-vous mentionner le motif pour lequel la plainte/saisine a été introduite et si elle vous était adressée personnellement ou non ?
Your answer
Estimez-vous avoir déjà dû prendre des décisions d'un point de vue déontologique sans pouvoir trancher uniquement par vous-même?
Si oui, avez-vous procédé de l’une des manières suivantes?
Oui
Non
En référer à des collègues ou à ma hiérarchie avant de poursuivre mon travail
En référer à des proches ou des connaissances
En référer à d’autres acteurs du champ journalistique (Conseil de déontologie, Conseil supérieur de l’audiovisuel, Association des journalistes professionnels, lieux de formation…)
Prendre une décision sans attendre l’avis d’une tierce personne mais en parler ultérieurement
Prendre une décision sans attendre l'avis d'une tierce personne et ne pas en parler
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service