Conférence - Parent et proche aidant d’une personne ayant une DI: un investissement à long terme
La récente prise de conscience politique des exigences attribuées au rôle de proche aidant, montre l’urgence de reconnaitre les besoins des personnes qui soutiennent les plus vulnérables. Le rôle d'aidant naturel ne se limite toutefois pas seulement aux aînés en perte d’autonomie. Ainsi, de nombreux parents, sœurs ou frères de personne présentant une déficience intellectuelle (DI) agissent en tant que proche aidant, que la personne aidée vive au domicile familial et même lorsqu’elle vit en appartement autonome ou en résidence intermédiaire.

Contrairement à la « proche aidance » auprès des personnes aînées, bon nombre de personnes ayant une déficience intellectuelle survivront à leurs parents. Considérant l’intensité et la longévité du rôle parental lorsqu’il est question de prendre soin d’une personne adulte ayant une DI, la « proche aidance » ne peut plus être abordée uniquement comme une responsabilité familiale «naturelle» assurée par les seuls liens affectifs, mais également comme un enjeu de société.

CONFÉRENCE GRATUITE POUR NOS MEMBRES - INSCRIPTION OBLIGATOIRE

CONFÉRENCIÈRE: Dolorès Brice, parent et travailleuse sociale
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This form was created inside of PARDI.