Webinaire | Quartiers en flux : comment l'analyse des mobilités résidentielles permet d'améliorer la compréhension des enjeux des QPV ?
Le 28 mai de 13h à 15h30 en visioconférence

Les indicateurs mobilisés pour évaluer la politique de la ville s’appuient généralement sur des comparaisons temporelles de données socio-démographiques. Cette approche en “stocks” occulte les mobilités résidentielles à l’œuvre, et peut laisser conclure à l’aggravation des situations individuelles et au creusement des écarts de développement avec les autres quartiers, et donc à l'inefficacité de la Politique de la ville

A l’heure de la signature des nouveaux contrats de ville et de la mise en place d’outils d’évaluation de cette politique, l’ambition de l’organisation de ce webinaire est de démontrer aux collectivités impliquées dans la Politique de la Ville l’intérêt de compléter la compréhension des dynamiques locales avec des analyses mobilités résidentielles des ménages en QPV afin d’évaluer les effets de la politique de la ville mais surtout d’affiner les politiques publiques à l’œuvre.

Ce webinaire a pour objectif de sensibiliser les acteurs pilotant les Contrats de Ville (élus, techniciens des collectivités, agents de l’État, bailleurs, etc.) à ces méthodes d’analyse via la présentation d’études, de cas d’usages leur permettant de comprendre à la fois la nature des observations et des résultats pouvant alimenter leur politique publique, et à la fois d’appréhender les contraintes et impondérables d’ordre méthodologique.


Programme :
  •     13h-13h20. Introduction par le RNCRPV. Qu'est-ce qu'une analyse en flux ? Comment l'étude des mobilités résidentielles permets d'enrichir la compréhension des dynamiques à l’œuvre en QPV et de préciser les actions de la politique de la ville ?

Atouts, possibilités et limites d'approches quantitatives des mobilités résidentielles :
  •    13h20-13h50. Approche de l’INSEE avec les exemples d'études de mobilités résidentielles en QPV à l'échelle nationale, de l'Occitanie, du Grand Est et de Nancy.
  •     14h-14h20. Étudier les mobilités résidentielles par les données des bailleurs sociaux. L’exemple de l’étude d’Hugo Botton (COMPAS) à Nantes Métropole
  •     14h30-14h50. Étudier les mobilités résidentielles par les données de la CAF. L’exemple de l’étude de Luc Guibard (CTRAD) en Ile de France

Atouts, possibilités et limites d'approches  qualitatives des mobilités résidentielles :
  •     15h-15h20. Présentations des travaux de Christine Lelévrier : approche par les trajectoires résidentielles, renseigner les dimensions sensibles des choix et stratégies résidentielles
Sign in to Google to save your progress. Learn more
Vous souhaitez :
Clear selection
Nom
Prénom
Adresse mail
Vous êtes
Intitulé de votre fonction
Nom de votre structure
A l'avenir, je souhaite être au courant des actualités du projet Quartier en Flux :
Clear selection
Submit
Clear form
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy