Sondage sur l'interdiction de la fessée
À l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant le 20 Novembre, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, appelle une nouvelle fois à inscrire la prohibition de tous les châtiments corporels dans la loi.
La fessée à un enfant: faut il interdire définitivement la correction qui pour beaucoup de parents défini les limites du respect, ou est il du même niveau que les violences répétés, les tortures, etc.... *
Submit
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Additional Terms