"Oui, mais c'est sa raison d'être !"
pour préparer 2021, qq questions de Olaf de Hemmer Gudme, Value(s) Designer
Quelle idée d’écrire un texte professionnel en reprenant un titre de chanson populaire ‘caritative’ ? (chanson de Pascal Obispo et Lionel Florence pour l’album « Ensemble » édité en 2018 )


Il semble que notre société redécouvre partout l’importance du sens, de la finalité, de la relation, du bien commun, de la coopération, du collectif, du don… pour dépasser les limites du modèle actuel de société -encore majoritaire ?-. Pas besoin de revenir sur les constats : climat, santé, pauvreté, repli identitaire, …Mais quelle effervescence, même dans le monde des entreprises, autour des mots-clés positifs du « monde d’après » !

Rien que ce 8 décembre , j’ai participé à 6 événements quasi simultanés dans des réseaux très différents autour de la ‘raison d’être’ : (pour les références, voir ici : ... )

- les "Plumes des achats" ont permis à 4 associations professionnelles d'acheteurs de récompenser l'ouvrage de #HuguesPoissonnier et ses confrères de GEM "Collaborer pour innover" : révolution copernicienne pour les acheteurs, qui deviennent créateur(s) de valeur(s). Hugues à co-signé "Valeur(s) & Management" et me fais la confiance d'intervenir dans le MS Achats de GEM depuis des années. Le Conseil National des Achats organisait aussi hier un événement sur « la raison d’être des achats » avec la Mme la Ministre Pannier-Runacher.

- le #ClubdesPilotesdeProcessus présentait le "nouveau modèle de l’ #EFQM" où l'ex 'démarche qualité' est désormais tournée vers : raison d'être de l'entreprise, valeurs, engagement pour création de valeur durable par la satisfaction de toutes les parties prenantes, leadership de chacun en cohérence avec le but commun ... Merci 0 Michel Raquin, président du CPP et autre co-auteur de "Valeur(s) & Management"

- les #EDC - Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens organisaient une rencontre autour du Père Frédéric Louzeau - Directeur de Recherche au Collège des Bernardins et de #PascalDemurger, DG de la MAIF, sur le thème "Tout est lié – l’exigence de l’écologie intégrale" : application concrète dans l'entreprise de l'encyclique #LaudatoSii" qui appelle à "sauver l'humanité, dans/avec la Création" par la fraternité et un 'management par la confiance.

- Le lancement des ateliers ‘Manifestement visionnaires’ du réseau #leSuperCollectif de designers, transformers, planneurs strategiques, responsables innovation, directeurs des ressources humaines, sociologues, artistes... dont l’ambition est « une transition systémique afin d'accélérer la transition écologique dans les entreprises et ainsi d'améliorer la qualité de vie de tous sur terre … Trouver tous ensemble des solutions aux enjeux de notre siècle … entreprises avec une raison d'être … de nouveaux business models intégrés qui prennent en compte les contraintes environnementales et les opportunités sociales … concoivent de nouveaux produits / services "future fit", … qui contribuent au bien commun portées par des coalitions … des leaders (qui) agissent en pleine conscience … »

- La lecture de « L’IBET© 2020, la santé des collaborateurs à la loupe » par le groupe APICIL assisté de Victor Waknine, auteur du concept du Goodwill Social basé sur l’Indice de Bien-Être au Travail.

- Un échange avec #Bernard-MarieChiquet autour de son récent article « Comment concevoir une organisation créatrice de valeurs » dans la revue en ligne HBR France, pour qui « il est temps de « remettre l’église au centre du village … La vraie finalité de l’entreprise, quelle qu’elle soit, est de créer de la valeur plurielle : pour et par ses clients, son écosystème, en s’appuyant sur les talents dont elle dispose au sein de ses équipes, au service du monde qui l’entoure. … Cette raison d’être est bien plus qu’un horizon commun ou la simple somme des raisons d’être de chacun et de chaque rôle. Chaque entité qui compose, incarne et anime l’organisation est porteuse de sa propre raison d’être … Ainsi, dans l’organisation, chacun est en mesure de se « self-manager », grâce à l’autonomie et à la responsabilité qui lui sont conférées, et en s’orientant vers des rôles qui correspondent à ses zones de talent afin de créer davantage de valeurs (pour les parties prenantes de l’entreprise). »

Pas mal en une seule journée !?

« C'est peut-être
Une goutte dans la mer
C'est peut-être
Une goutte d'eau dans le désert
Oui mais c'est sa raison d'être
sa raison d'être » (refrain de la chanson du titre)


Et si on versait chacun notre prochaine goutte d’eau, comme le colibri de l’histoire ?
A quoi ça sert une goutte d’eau ?
A commencer à éteindre un feu, à faire fleurir le désert, à étancher notre soif, à sauter dans les flaques …

Je suis TRES heureux de voir fleurir partout ce message que je porte professionnellement depuis 20 ans. Depuis des années, je suis sûr que cette façon de penser est tellement universelle que tous se l’approprieront un jour. Je suis TRES heureux d’y avoir contribué un peu par les projets de conseil et les formations que j’ai animés.

Vous faites partie des gens que j’ai croisés professionnellement, avec lesquels j’ai mis en œuvre le « Value(s) Design » (ou ses variantes) : pour aider des équipes à « faire plus (de bien) avec moins (de biens) ensemble », en partant de la ‘raison d’être’ du projet / produit / organisation à améliorer.

La 'raison d'être' de ces questions ?

J’ai envie que vous nous partagiez votre point de vue sur la pertinence de ces approches, si/comment vous les mettez en œuvre, quelles gouttes d’eau (quels déluges ?) vous avez versées, quelles difficultés vous rencontrez, avec qui vous menez cette barque, comment on peut mettre le feu encore plus fort ?

Je synthétiserai ces enseignements de façon anonyme et les transmettrai en priorité aux répondants.
Puis nous les partagerons avec le reste du monde
Pour l’inonder de ces gouttes et apprendre aux autres à sucer sur ce tsunami -ensemble !-.

A vous !
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy