Migrations & Exils
Recensement
Consigne
Dans le cadre du projet stratégique 2019-2022, et afin d’explorer des sujets inégalement abordés, la Ligue de l’enseignement 29 propose aux associations affiliées d’effectuer un questionnaire de recensement des initiatives pour les migrants.

Selon l’INSEE, un « immigré est une personne née étrangère à l’étranger, et résidant en France. En France, la qualité d’immigré est permanente : un individu devenu français par acquisition continue d’appartenir à la population immigrée. C’est le pays de naissance et non la nationalité qui définit la qualité d’immigré. »
Le terme étranger désigne, lui, « une personne ayant déclaré une nationalité autre que celle du pays dans lequel il réside. »

L’ Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) définit ainsi les personnes concernées par le terme réfugié : « Le terme de réfugié s'applique à toute personne craignant avec raison d'être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays; ou qui, si elle n'a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements, ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner. »

Enfin, les migrants désigne l’ensemble des mouvements migratoires ayant affecté la région. L’essentiel de ces mouvements est composé de Français en provenance d’autres régions françaises. Il s’agit de migration interne. La migration internationale concerne les mouvements de population d’États en États. Ce sont des personnes qui se trouvent hors du territoire de l’État dont elles possèdent la nationalité ou la citoyenneté, mais qui ne relèvent pas de la protection juridique de cet État, et qui se trouvent sur le territoire d’un autre État. Celles qui ne jouissent pas du régime juridique général inhérent au statut de réfugié, de résident permanent, de naturalisé ou d’un autre statut octroyé par l’État d’accueil. Ainsi que celles qui ne jouissent pas non plus d’une protection juridique générale de leurs droits fondamentaux en vertu d’accords diplomatiques, de visas ou d’autres accords.


Ce questionnaire a pour but d’apprécier les initiatives des associations auprès des migrants. Il est divisé en plusieurs parties.
La première concerne les initiatives passées, ayant abouties ou non.
La deuxième évoque les interventions en cours.
Enfin, la troisième permet d’évoquer les projets futurs et les besoins qu’ils nécessiteraient.


Il n’y a pas de grandes ou petites initiatives, même celles n’ayant pas abouti sont importantes.
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy