LETTRE OUVERTE DE LA COALITION FÉMINISTE POUR FEMMES MIGRANTES
22 mai 2020

Le très honorable Justin Trudeau
Premier Ministre du Canada
Chambre des communes, Ottawa (Ontario) K1A 0A6

c.c.
L’honorable Maryam Monsef, Ministre des Femmes et de l'Égalité des genres
L’honorable François Legault, Premier Ministre du Québec

RE: Résidence permanente pour toutes les femmes migrantes travaillant dans les secteurs essentiels

Monsieur le Premier Ministre,

Sans aucune garantie de pouvoir rester au Canada une fois la pandémie passée, des femmes immigrantes ayant un statut d’immigration précaire mettent leur vie en danger chaque jour en travaillant dans les secteurs dits essentiels. Elles prennent soin des personnes âgées et malades, nous permettent d’avoir de la nourriture sur notre table, délivrent nos paquets, et remplissent nos étagères. Sans elles, notre guerre contre la COVID-19 serait futile. Sans elles, cette pandémie aurait pris plus de vies.

Ces femmes, qui sont des demandeurs d’asile, des travailleuses temporaires, des soignantes, des femmes sans statuts, sont le plus souvent des femmes racialisées fuyant la violence. Elles sont sans contredit parmi les membres de notre société les plus économiquement et socialement marginalisés.

Est-ce que la contribution de ces femmes immigrantes est réellement sans valeur? Est-ce que leur vie vaut moins que celle des citoyens canadiens?

Le moins que l’on puisse faire est de leur offrir la certitude de pouvoir rester au Canada.

Notre coalition d’organismes féministes au Québec est l’une des multiples voix sollicitant la même revendication: la résidence permanente pour les travailleuses essentielles. Nous croyons fortement que cette problématique rejoint les droits inaliénables de chaque être humain, requérant ainsi une réponse humanitaire. Ainsi, nous vous enjoignons, en tant que chef du gouvernement fédéral, de régulariser par n’importe quel moyen le statut des femmes immigrantes travaillant dans les services essentiels à travers le pays, incluant bien entendu la province du Québec.

En tant que coalition, nous déplorons les commentaires récents du premier ministre québécois François Legault, qui caractérise les demandeurs d’asile d’“illégaux” et qui utilise la rhétorique tant utilisée de “suivre les règles” afin de justifier son rejet de la légitimité de notre demande de résidence permanente pour les travailleurs essentiels avec un statut d’immigration précaire. Une telle attitude est complètement honteuse, surtout venant du chef de la province ayant été frappée le plus durement par la COVID-19.

Depuis le début de cette crise de santé publique, le premier ministre Legault a plus d’une fois souligné fortement le manque sévère de travailleurs de la santé, surtout en ce qui concerne les préposés aux bénéficiaires dans les centres de soins pour personnes âgées cela sans nommer l’importance de répondre aux services en domicile et en CHSLD pour les personnes en situation de handicap.

Et si ces femmes immigrantes n’étaient pas là pour s’occuper de nous et de nos aînés? Combien de vie en plus aurions-nous perdu?

Monsieur Legault préfère faire appel aux forces de l’armée canadienne et à de milliers de bénévoles plutôt que de donner à ces femmes immigrantes – des femmes étant déjà intégrées à notre société et travaillant comme préposée aux bénéficiaires et autres services essentiels – la chance de pouvoir rester au Québec de façon permanente.

Non seulement cela est une solution insoutenable sur le long-terme pour une crise qui va sans aucun doute continuer à sévir au pays dans le futur prochain, mais c’est aussi une solution injuste et illogique vis-à-vis ces personnes qui risquent leur vie pour nous.

En tant que nation, nous avons une dette morale envers ces “anges gardiens”. Ainsi, nous implorons le gouvernement fédéral d’agir afin de régulariser le statut de ces femmes immigrantes travaillant dans les secteurs essentiels.

Considérant les points élaborés ci-dessus, nous demandons les actions suivantes:

• Nous demandons que le Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau, donne le statut de résidence permanente à toutes les femmes immigrantes qui travaillent dans les services essentiels.

• Nous demandons que le Premier Ministre du Québec, François Legault, émette un certificat de sélection du Québec (CSQ) à toutes les femmes immigrantes qui travaillent dans les services essentiels afin qu’elles puissent rester au Québec.


ASSEZ BONNES POUR TRAVAILLER, ASSEZ BONNES POUR RESTER !!!

Avec nos salutations les plus sincères,

La coalition féministe pour les femmes immigrantes
Sign in to Google to save your progress. Learn more
Email *
Nom de votre organisme ou individu *
Numéro de téléphone
Désirez-vous ajouter votre logo à nos revendications (pour les organismes). Si oui ajoutez le au courriel: rpfemmescare.mcvi@gmail.com
Submit
Clear form
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy