Enquête Paysans herboristes
Ce sondage s'adresse aux producteurs de Plantes à Parfums, Aromatiques et Médicinales (PPAM) qui commercialisent en circuit court.
La vente des PPAM au public relève actuellement de législations multiples, complexes et peu adaptées aux pratiques et demandes de la société (monopole des pharmacies d'officine, non reconnaissance du caractère multi-usages des plantes, hétérogénéité de l'interprétation des textes par les contrôleurs, réglementation cosmétique non adaptée à l'échelle artisanale, ...).
L'enquête de France Agrimer réalisée en 2017 auprès des producteurs a mis en évidence et précisé ces différents problèmes.
La création de la Fédération des Paysan-ne-s Herboristes en 2016 a fait suite au travail initié par des producteurs (du Syndicat SIMPLES, de différents GABs et du MABD) et Joël Labbé, Sénateur du Morbihan qui souhaite porter une proposition de loi pour la reconnaissance des métiers de l’herboristerie.

La FPH est une association loi 1901 créée en mars 2016 avec pour objectif de promouvoir la reconnaissance de la profession de paysan-herboriste, définie comme intégrant les activités suivantes :
- la culture
- la cueillette et la transformation des plantes alimentaires, aromatiques, médicinales, tinctoriales et à parfum,
- la commercialisation en vente directe ou circuit-court des produits élaborés à la ferme,
- l’information et éventuellement le conseil aux utilisateurs sur les propriétés et usages traditionnels des plantes et produits transformés à base de plantes .

Une mission parlementaire est prévue en 2018, qui va auditionner l'ensemble des acteurs du secteur afin de préparer une proposition de loi sur l'avenir des métiers de l'herboristerie.

Dans ce cadre, il nous semble important dans un tout premier temps de recenser les producteurs de PPAM pratiquant la vente en circuit court, et mieux connaître nos structures et nos pratiques.

Pour plus d'informations, contactez la Fédération des Paysan-ne-s Herboristes à fpaysansherboristes@gmail.com
www.paysans-herboristes.org

(Cette enquête est menée par Coralie Pireyre de la Fédération Régionale des Agriculteurs Bio d'Auvergne Rhone-Alpes dans le cadre d'un travail national porté et financé par la FNAB en partenariat avec la FPF).

Questionnaire toujours en cours : n'hésitez pas à répondre!.

1. Les PPAM produites pour de la commercialisation en circuits courts représentent-elle votre activité principale?
2. Quelles sont vos autres activités éventuelles ?
3. Quel est pour vous le principal problème dans la pratique de votre métier?
Your answer
4. Quel est votre principal problème concernant la commercilisation des PPAM?
Your answer
5. En quelle année avez-vous commencé la commercialisation de PPAM en circuits courts?
Your answer
6. Dans quel type de circuits-courts commercialisez-vous vos plantes ? (plusieurs réponses possibles)?
7. Commercialisez-vous sous un label?
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Additional Terms