21 Mesures concrètes pour faire rimer relance économique et transition agricole et alimentaire dans notre région et nos départements du Grand Est
Le réseau Bio en Grand Est souhaite poursuivre son investissement au travers du Plan Bio régional, en contribuant avec les élus à construire des politiques publiques favorables à la transition agricole et alimentaire de nos territoires.
L’agriculture biologique en Grand Est affiche une progression soutenue, avec près de 3700 fermes pour 6% des surfaces agricoles de notre territoire en 2020. La filière compte près 15 000 emplois en région, directs et indirects (producteurs, opérateurs, distributeurs). Il est plus que jamais nécessaire de soutenir massivement ce secteur d’avenir, qui offre toutes les solutions en termes de services environnementaux rendus, d’emploi local non délocalisable, et en cohérence avec les attentes de nos 5,5 millions de consommateurs.

Ce formulaire reprend 21 mesures proposées par le réseau bio et s'adresse aux candidat(e)s des élections régionales et départementales : Afin de communiquer sur vos engagements pour la transition agricole, alimentaire et environnementale de notre territoire, dites-nous parmi les 21 mesures sur les quelles vous êtes prêts à vous engager.

Télécharger le plaidoyer (pdf) et le kit de communication sur ces mesures sur notre site :

https://biograndest.org/elections-juin-2021-quelle-place-pour-la-bio-pour-les-candidats-du-grand-est/


Sign in to Google to save your progress. Learn more
Email *
NOM *
Prénom *
Liste *
Candidature *
Required
1. [Région] : Articuler la création d’un Schéma Régional d’Autonomie Alimentaire avec le développement de stratégies d’autonomies alimentaires territoriales. *
Required
2. [Région/ Département] : Accompagner les restaurants collectifs gérés par des collectivités, grâce à la mise en place d’aides spécifiques pour les EPCI et les Communes. *
Required
3. [Région/ Département] : Accompagner les cuisiniers et les gestionnaires de restaurants collectifs par des formations (techniques de cuisine, construction des menus, rédaction de marchés publics permettant de cibler les filières bio locales, méthode de mise en place d’une tarification sociale). *
Required
4. [Région/ Département] : Accompagner les collectivités locales, les entreprises de l’amont et de l’aval pour des projets bio de territoire cohérents et ambitieux, en utilisant notamment les fonds LEADER pour les systèmes alimentaires territoriaux. *
Required
5. [Région] : Lancer un plan d’investissement matériel et immatériel pour la déspécialisation des territoires agricoles. *
Required
6. [Région] : Organiser une prospective sur l’élevage de demain en Grand Est en intégrant les évolutions sociétales, économiques, agronomiques et climatiques. *
Required
7. [Région/ Département] : Mettre en œuvre une aide à la certification AB pour les producteurs et transformateurs. *
Required
8. [Région] : Rendre éligible puis majorer les aides publiques soutenant le maintien ou la réintroduction de petits élevages extensifs dans tous les territoires. *
Required
9. [Région] : Conditionner et bonifier les aides à l’investissement agricoles et agroalimentaires aux enjeux sociaux, écologiques et économiques. *
Required
10. [Région/Département] : Refuser l’artificialisation des terrains agricoles et forestiers. *
Required
11. [Région/Département] : Donner la priorité à l’agriculture biologique : la bio doit être le critère principal dans tous les dispositifs d’aide agricole et rural, notamment les contrats de transition. *
Required
12. [Région] : Défendre un transfert ambitieux du premier pilier vers le second pilier (15%) *
Required
13. [Région] : Soutenir l’agriculture de groupe engagée vers l’agroécologie et l’implication des producteurs dans les projets (valorisation de leur implication), notamment au travers de la mesure «coopération». *
Required
14. [Région/Département] : Soutenir financièrement la reconquête de notre biodiversité sauvage et cultivée (haie, agroforesterie…), l’engagement du monde agricole pour le climat (atténuation et adaptation) et la protection de la ressource en eau par la diffusion des pratiques en agriculture biologique. *
Required
15. [Région] : Soutenir les investissements matériels nécessaires au déploiement de l’agroécologie dans les PCAE : équipements dédiés aux filières spécialisées (maraichage, arboriculture, viticulture bio et biodynamique, Plantes aromatiques et médicinales), outils de post-récoltes pour les céréales, équipements en collectes de lait, ou encore équipements spécifiques lié au déploiement des ENR pour l’irrigation. *
Required
16. [Région] : Étendre aux plus de 40 ans l’accès de l’aide à l’installation. *
Required
17. [Région] : Utiliser le levier des modulations pour valoriser davantage certains projets d’installation en bio. *
Required
18. [Région] : Réviser le parcours à l’installation pour renforcer les formations utiles aux installations en agroécologie paysanne. *
Required
19. [Région] : Cibler de nouvelles priorités dans le Schéma Régional des Structures (SDREA) en introduisant une forme de conditionnalité sur le mode de production, la commercialisation et l’emploi. *
Required
20. [Région] : Créer un fonds de formation régional dédié à la reconversion professionnelle en agriculture biologique. *
Required
21. [Région] : Amplifier les dispositifs d’aides au « stockage des fermes » pour favoriser la reprise d’une ferme par un projet bio. *
Required
Submit
Clear form
Never submit passwords through Google Forms.
reCAPTCHA
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy