Assises territoriales de la sécurité
Les assises territoriales doivent permettre d’identifier et de prendre en compte les besoins du territoire en matière de sécurité intérieure en fonction des spécificités locales en associant les parties-prenantes le plus largement possible à la rédaction du livre blanc de la sécurité intérieure.
Livre blanc de la sécurité intérieure
Le Premier ministre a annoncé dans son discours de politique générale du 12 juin 2019 la rédaction d'un livre blanc afin de traduire les orientations de sécurité intérieure pour les années à venir.

En effet, face aux évolutions profondes que nous connaissons, il faut nous préparer à assurer la sécurité de demain. Ces changements se reflètent dans la société, avec de nouveaux modes de vie et de nouvelles attentes de la population, avec aussi l’omniprésence du numérique. Ils se reflètent également dans de nouvelles polarisations de la délinquance et de la criminalité : persistance de la menace terroriste, banalisation de la violence, massification du fléau de la drogue, évolution de la criminalité organisée, émergence des risques climatiques et conjonction des crises.

Penser la sécurité au futur, c'est nous interroger sur les manières de mieux protéger les Français face à ces évolutions et, partant de ce principe, penser notre capacité d'anticipation et de lutte contre ces menaces, de gestion de crise, ainsi que les moyens et équipements nécessaires. Le livre blanc doit tenir compte de ces enjeux et dimensions. Il dressera un état des lieux de la menace et de ses évolutions afin, si besoin, d'adapter et de mieux orienter notre appareil de sécurité intérieure. Il revisitera les propositions de réforme déjà exprimées et sera porteur de nouvelles avancées. Le livre blanc a vocation à se traduire de manière opérationnelle, par différents vecteurs réglementaires et législatifs ou des instructions de politique publique


Plusieurs mots d'ordre doivent nous conduire pour sa rédaction :
1. Protéger les Français en mobilisant tous les acteurs de la sécurité;
2. Consolider les moyens de nos forces en leur assurant une visibilité sur les
équipements et les infrastructures;
3. Anticiper pour faire face aux menaces émergentes;
4. Prévenir pour se mettre en capacité de gérer les crises du XXlème siècle et développer la résilience de la Nation,
5. Humaniser pour construire une sécurité à hauteur d'homme;
6. Combattre en maintenant une action résolue contre le terrorisme;
7. Lutter par une action globale contre la délinquance du quotidien et la criminalité organisée qui se tourne toujours plus vers l'international;
8, Innover en valorisant les capacités d'initiative et d'action des services déconcentrés.

Le Ministre de l’Intérieur a lancé les travaux de rédaction du livre blanc le 14 octobre 2019 à Paris en présidant le premier comité de pilotage du projet. Quatre thèmes, confiés à des groupes de travail composés des directions et services du ministère et placés sous l’autorité de préfets, ont été identifiés : (I) l'organisation centrale et locale des forces de sécurité intérieure, (II) Ies partenariats et le continuum de sécurité, (III) les ressources humaines et matérielles, (IV) les technologies. Lors de ce comité, il a également précisé les trois grands temps des travaux du livre blanc : celui de l'état des lieux, celui de la concertation et celui de la rédaction.
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy