PROTOCOLE DE SECURITE APPLIQUE LORS DE L’ACCUEIL DES GROUPES SCOLAIRES SUR LE PASSAGE DU GOIS

La participation aux activités « L’estran à la loupe » et "Le monde mystérieux des algues marines" nécessite impérativement l’acceptation et le retour du protocole de sécurité énoncé ci-dessous.


► En amont de l’activité :

L’enseignant s’engage à consulter les éléments d’information fournis par l’EDAP dans le courriel de réservation, particulièrement :
- le programme d’activité avec le lieu et l’encadrement nécessaire ;
- les prérogatives concernant la tenue, les déplacements et les contraintes liées aux sites ;
- les consignes d’encadrement, de respect des autres et des lieux.


Au besoin, un échange téléphonique, et/ou un rendez-vous in situ avec le médiateur sur place, permet à l’enseignant référant d’estimer les contingences du site par rapport aux élèves qu’il encadre.

Le groupe classe est réparti préalablement en 4 groupes équivalents. Le nombre d’encadrants recommandé par l’EDAP respecte la réglementation en vigueur : la circulaire 99-136 du 23 Septembre 1999 relatif à « l’organisation des sorties scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires publiques ».

Les dates et heures de l’activité sont fixées par l’EDAP en fonction des marées. La présence sur site n’est possible que 1h30 avant et après la basse mer, soit environ 3h. Les zones d’investigation sont toujours proches de la route et du continent, et excluent de ce fait tout risque lié à la marée.


► Le jour de l’activité

Lors de l’activité, les règles de sécurité sont énoncées en salle, elles sont liées à la circulation des véhicules sur la chaussée et aux risques inhérents aux domaines du Passage du Gois. Il est donné à chaque encadrant/accompagnateur un gilet de haute visibilité afin d’être identifié des élèves et des usagers de la route.

L’animatrice de l’EDAP est formée aux premiers secours, elle dispose d’une trousse de secours en cas de besoin et d’un téléphone portable.

Lors de l’arrivée sur site, l’animatrice réalise un point sur les consignes de sécurité à proximité du « Passage du Gois » notamment sur :
- les risques liés à la circulation (l’utilisation de la chaussée étant limitée lors des déplacements);
- la zone étudiée, qui est choisie en fonction des risques d’envasement ;
- le respect des usagers.

Les groupes se déplacent sur « le Passage du Gois » en longeant la route sur le sable, les accompagnateurs sont côté route et uniformément répartis.

Sur chaque site d’investigation, l’animateur réexplique les règles de sécurité propres aux zones d’explorations.

    Localisation des zones de prélèvement utilisées par les élèves :

    Captionless Image
    This is a required question
    This is a required question
    This is a required question