Chirurgie conservatrice du cancer du sein: quel est la place de l'examen extemporané des berges dans votre pratique?
Marianne Carlier
Interne de Gynécologie Obstétrique au CHRU de Brest
Travail réalisé dans le cadre du DIU de sénologie Rennes-Tours
Dans quelle région pratiquez vous? *
Quel est votre mode de pratique? *
Combien de tumorectomies et zonectomies du sein pour cancer infiltrant opérez vous par an? *
Approximativement quel est votre taux de reprise dans le cadre des tumorectomies pour cancer infiltrant du sein? *
Quels sont les marges que vous utilisez en pratique pour l'infiltrant? *
Utilisez-vous une méthode d'analyse per-opératoire des berges de tumorectomie ou zonectomie pour carcinome infiltrant? *
Si oui, quelle méthode utilisez vous?
Si vous réalisez un examen extemporané de manière non systématique, quels critères utilisez vous?
Your answer
Si vous ne réalisez pas d'examen extemporané des berges:
Pourquoi?
Pensez vous que l'examen extemporané des berges dans le cadre de la chirurgie conservatrice du cancer du sein est un examen: *
Réalisez vous un examen extemporané des berges lorsque vous utilisez une technique d'oncoplastie? *
Si un outil préopératoire, type nomogramme, vous permettait d'identifier les patientes à risque de berges positives, souhaiteriez vous l'utiliser pour limiter à ces seules patientes l'analyse extemporanée des berges dans le cadre de chirurgie conservatrice de cancer du sein? *
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service