Les Pélicans contre la réforme du mécénat
Nous, associations d'intérêt général, mobilisons 1 Français sur 4, nous engageons au quotidien pour les plus démunis, pour la justice sociale, pour l’éducation, la santé, l'emploi, la culture, le développement durable, le développement... nous entendons être respectés à la mesure de nos efforts et des causes que nous portons.

Contrairement aux engagements pris par le Président de la République, le Gouvernement fait adopter une baisse de son soutien au mécénat. Si nous ne réagissons pas fortement, ce sont 400M€ de dons pour les associations, soit plus de 10% de tout le mécénat d’entreprises qui est à risque. C'est l'équivalent de 10 000 emplois. Nous sommes tous concernés !

Notre engagement mérite plus de considération ! Il mérite des ressources adéquates, un dialogue équilibré et non une réforme escamotée et imposée qui va à nouveau réduire dramatiquement nos moyens. Si nous ne réagissons pas à une heure si grave, d’autres réformes suivront qui continueront de nous affaiblir.

Au-delà, cette réforme met à mal une idée fondamentale : celle d’un encouragement public à l'engagement de tous - y compris des entreprises - au profit d’associations qui, en retour, mobilisent largement la société pour des causes d’intérêt général. C’est la vision de notre société qui est en cause.

Notre objectif est clair : il faut faire échec à cette réforme et maintenir l’incitation aux dons.

Pour cela, nous devons faire monter la pression d’un cran car les interventions politiques et les tribunes parues ces derniers mois en notre nom se sont révélées malheureusement insuffisantes.

En créant le collectif des Pélicans, nous voulons prendre l’opinion à témoin . C’est là notre force : 9 Français sur 10 ont une image favorable des associations ! C’est à eux qu’il faut parler. Si nous savons nous faire entendre des Français, les politiques seront à l'écoute.

En lien avec les actions des grandes têtes de réseau (France Générosité, Mouvement Associatif, Admical, IDAF…), nous entendons dénoncer auprès des Français les conséquences sociales, culturelles, éducatives, sanitaires, scientifiques, environnementales d’une telle réforme et faire reculer le Gouvernement sur cette réforme.
Nom *
Your answer
Prénom *
Your answer
Association *
Your answer
Fonction *
Email *
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This form was created inside of Article 1. Report Abuse