Consultation des professionnels de santé concernant le grand débat
Ces derniers jours, le gouvernement a lancé une consultation auprès de la population Française afin de répondre à la crise des gilets jaunes. S'il n'y a pas, selon le gouvernement, de sujet "tabou" lors de cette consultation, la santé semble être la grande oubliée.
Nous vous proposons de donner votre avis concernant un certain nombre de propositions auxquelles nous avons pensé et qui pourraient être relayées massivement par les professionnels de santé via les différents vecteurs mis en place par le gouvernement (plateforme numérique, réunions publiques, cahiers de doléances, etc).
Nous n'avons certainement pas pensé à tout, aussi les deux dernières questions vous permettront de formuler, vous aussi, des propositions.
Le risque que le gouvernement ne tienne pas compte des propositions issues du grand débat n'est pas négligeable. Cependant, il importe que nous nous saisissions de cette opportunité d'exprimer les attentes qui sont les nôtres. En cas d'échec, nos responsables politiques porteraient seuls la responsabilité.
Quelle est votre profession ? *
Avez-vous connaissance de l'organisation du "grand débat" par le gouvernement ? *
Faites-vous confiance au gouvernement pour prendre réellement en compte les propositions issues du grand débat ? *
Les Propositions
Nous avons établi une liste de propositions, merci de nous indiquer pour chacune d'elles si vous êtes en accord ou en désaccord avec la proposition.
1. Améliorer l'attractivité de l'exercice hospitalier des professions de santé en revalorisant les rémunérations proposées et en harmonisant celles-ci par rapport au niveau de formation initiale. *
2. Repenser le reporting administratif pour qu'il n'impacte pas le temps de soin que le professionnel de santé accorde au patient. *
3. Favoriser l'ouverture de cabinets de consultation de médecine dans les hôpitaux ou à proximité immédiate afin que les services d'urgence puissent se consacrer aux urgences réelles. *
4. Mettre en place une véritable politique de prévention en créant les actes permettant la prise en charge des démarches de prévention assurées par les professionnels de santé. *
5. Instaurer une politique bienveillante de contrôle des anomalies de facturation en réalisant les contrôles dans un délai court après la facturation des actes (trois mois) pour éviter des situations humaines dramatiques. *
6. Permettre l'accès au soin aux plus démunis et aux plus fragiles en revalorisant les indemnités de déplacement. Actuellement les professionnels de santé qui se rendent au chevet de leurs patients le font à perte. *
7. Combattre les déserts médicaux en mettant en place un véritable plan de revitalisation du tissu socio-économique des zones concernées et non pas par le biais de mesures coercitives à l'encontre des professionnels de santé. *
8. Protéger les patients des dérives liées aux médecines non conventionnelles ou alternatives en limitant strictement l'usage des termes "thérapeutiques" aux seuls professionnels de santé. *
9. Repenser l'organisation du soin sur le territoire en diminuant le nombre de structures administratives (CLIC, MAIA, PTA, etc...) et en améliorant la cohérence de leurs actions respectives. *
10. Fusionner l'ensemble des régimes d'Assurance-Maladie. *
11. Interdire la prise en charge différenciée en fonction de l'appartenance ou pas du professionnel de santé à un réseau de soin mutualiste. (exemple : si un patient va voir un professionnel de santé conventionné avec sa mutuelle il sera mieux remboursé que si celui-ci n'est pas conventionné avec sa mutuelle). *
12. Déterminer l'ONDAM sur la base de critères sanitaires et des besoins de la population plutôt qu'uniquement sur des critères de gestion. *
13. Mettre fin au double système de financement de notre système de santé (Assurance-maladie/mutuelle). (Aujourd'hui les mutuelles remplissent la même mission que l'Assurance-maladie avec des frais de gestion moyens quatre fois supérieurs). *
14. Intégrer les professionnels de santé à la gouvernance de l'assurance-maladie *
15. Indexer la rémunération des professionnels de santé sur l'indice des prix à la consommation. *
Mes propositions

Vous pouvez si vous le souhaiter formuler deux propositions supplémentaires.

Proposition 1 :
Your answer
Proposition 2 :
Your answer
Vous êtes : *
Vous êtes : *
A quelle tranche d'âge appartenez-vous? *
Dans quelle région exercez-vous? *
Afin de prévenir les réponses multiples merci de préciser votre adresse mail. (Celle-ci ne sera communiquée à aucun tiers et l'anonymat de vos réponses sera préservé). *
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service