Sanitarium
« Les lueurs immobiles d'un jour qui s'achève
La plainte douloureuse d'un chien qui aboie
Le silence inquiétant qui précède les rêves
Quand le monde disparu l'on est face à soi
Les frissons où l'amour et l'automne s'emmêlent
Le noir où s'engloutissent notre foi nos lois
Cette inquiétude sourde qui coule en nos veines
Qui nous saisit même après les plus grandes joies
Ces visages oubliés qui reviennent à la charge
Ces étreintes qu'en rêve on peut vivre cent fois
Ces raisons-là qui font que nos raisons sont vaines
Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard »


17 septembre 1990, USA

Le personnel de la clinique Silencio vaque à ses occupations. Chacun s'atèle à sa façon au bien-être des enfants traités par le célèbre docteur John Stevenson. Mais que se cache-t-il derrière ce havre de paix où le génie côtoie la folie ?
Ombre et lumière, rêve et réalité, passion et raison… Tout se mélange à l’approche de la tombée du crépuscule. Mais dans les ténèbres, sauront-ils trouver leur voie ?

Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service