AIDE-MÉMOIRE - ARBITRES
Chaque arbitre de la saison 2018-2019 devra prendre connaissance de ce présent document. Sinon, une équipe pourra déposé un protêt et ainsi mettre la validité d’un match en péril. La personne choisie pour arbitrer doit avoir suffisamment d’expérience en improvisation pour être crédible dans ce rôle. Elle ne doit pas être entraîneur d’une équipe de la Ligue (à l’exception d’une équipe réserve). L’arbitre ne peut également pas être actuellement un étudiant du cégep qu’il arbitre. À défaut de trouver un arbitre possédant les qualités requises pour le match, l’équipe hôte devra déclarer forfait.
Des plaintes accumulées envers un arbitre peuvent, si elle sont jugées fondées par le conseil d’administration, justifier le refus de lui accorder le droit d’arbitrer l’année suivante.


- Durée des matchs : 2 périodes de 45 min. (30 min de temps de jeu)
- 12 impros par matchs, au moins 50% de libres, partage de mixte et comparée
- Les mixtes libres doivent être d’une durée minimum de 2min30

DIVISION CLÉMENTINE :

- Durée des matchs : 1h15 (50 min de temps de jeu)
- 9 impros par matchs, 5 comparées, 4 mixtes / minimum 5 impro libres
- Horaire recommandé : 19h15-20h30 / 20h45-22h00

Chaque carte sera lue par l'arbitre de la façon suivante:

a) Nature de l'improvisation
b) Thème de l'improvisation
c) Nombre de joueurs
d) Catégorie de l'improvisation
e) Durée de l'improvisation

Caucus de 30 secondes.
Flip de pucks à chaque improvisation qui le nécessite

Les catégories autorisées dans la ligue sont listées dans le document de règlements de la Ligue. Toute nouvelle catégorie doit être soumise aux coachs avant d’être jouée en match ; une modification mineure à une catégorie existante n’est pas considérée comme une nouvelle catégorie.


Le vote du public

Il doit y avoir un vote du public après chaque impros jouées. C'est important également de rappeler au public de voter de façon impartiale, et ce, plusieurs fois par matchs si nécessaire.

Comptage : Si la majorité n’est pas claire, un juge de ligne doit aider à compter. Le comptage doit être dévoilé au public. (50%+1). Si il y a égalité, un point de chaque coté doit être accordé.

Il est possible de demander le recomptage s’il y a vice de procédure (interversion du poing et de la main identifiant les équipes pour lesquelles le public vote, par exemple).

À la suite du vote, l’équipe qui gagne le point peut lancer la serviette si elle juge que le point devrait aller à l’autre équipe. L’entraineur est le seul qui peut lancer la serviette. L’arbitre accorde alors le point à l’équipe adverse.


Prolongation


3 fusillades solos en comparée en alternance. 30 secondes.
S’il y a encore égalité dans le vote à l’issue de cette fusillade, une nouvelle fusillade de 30 secondes par équipe est faite. L’équipe peut envoyer un joueur ayant déjà fait une fusillade.

Advenant une bascule de point (3 pénalités basculent un point de l’autre coté) en prolongation, l’arbitre met fin à l’improvisation au moment où la pénalité est signalée et l’équipe ayant bénéficié de la bascule de point remporte le match ; il n’y a donc aucun vote du public dans ce cas de figure

Pénalités

Les pénalités doivent être annoncées avant le vote sur l'improvisation. Une pénalité peut être mineure (oubli, erreur, etc.) entraînant 1 point de pénalité ou majeure (destruction volontaire du jeu) entraînant 2 points de pénalité (un point à l’équipe, un point personnel au joueur). Seul le capitaine peut aller sur l'aire de jeu pour demander des explications à l'arbitre (une question et une réplique au maximum) sauf s'il s'agit d'une pénalité personnelle décernée au capitaine, auquel cas l’assistant-capitaine doit se présenter pour la demande d’explications. Advenant l'expulsion du capitaine, il sera remplacé par son assistant.


Chaque équipe doit être mixte (minimum 2 joueurs du sexe minoritaire) et être composée de 6 à 8 joueurs ainsi que d'un entraîneur.
Sinon : Pénalité de procédure illégale majeure à chacune des rencontres. (Cette pénalité doit être donnée obligatoirement au maximum avant la pause de l’entracte.)

Le maximum de joueurs sur la patinoire est de 6 par équipe et ce, peu importe le nombre de joueurs sur le banc.
Sinon : Pénalité de nombre illégal de joueurs

Aucune communication n'est permise durant l'improvisation de l'autre équipe.
Sinon : Pénalité de procédure illégale.

Un joueur qui accumule 3 points de pénalité personnelle se voit expulsé pour le reste du match. Son expulsion efface les points de pénalité de ses 3 premières infractions s'ils n'ont pas déjà été comptabilisés dans une bascule de point.

Il y a une liste des pénalités et explication dans le document de règlements de la Ligue.

VOTRE NOM *
Your answer
LE CÉGEP POUR LEQUEL VOUS ALLEZ ARBITRER *
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google.