Étude de pratique sur la maladie de Horton

La maladie de Horton ou artérite à cellules géantes est la plus fréquente des vascularites puisqu'on estime sa prévalence jusqu'à environ 1 sur 3000 dans la population de plus de 50 ans avec une médiane de survenue à 75 ans.

Les recommandations sur le diagnostic initial et le traitement sont émises par des spécialistes hospitaliers et peuvent être en inadéquation avec la pratique en médecine de ville. Cependant, la grande majorité des patients consulte en ville, et non à l'hôpital, où sont vraisemblablement regroupés les patients ayant une présentation atypique ou une complication grave de la maladie.

En tant que médecin généraliste, vous êtes les acteurs principaux dans la prise en charge diagnostique et thérapeutique de l'artérite à cellules géantes. Loin de vouloir porter un jugement sur vos pratiques, l'objectif de cette étude est de faire un inventaire des différentes prises en charge diagnostiques et thérapeutiques développées par chacun d'entre vous devant une suspicion de maladie de Horton.

Ce questionnaire est anonyme et se compose d'une dizaine de QCU ou QCM et durera moins de cinq minutes. Les situations rencontrées peuvent paraitre incomplètes, mais ont été choisies volontairement pour vous pousser à faire un choix. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à ce questionnaire, il est important de vous placer dans votre situation quotidienne d'exercice, afin de rendre compte de vos pratiques réelles.