DEPISTAGE DE L'AOMI EN MEDECINE GENERALE
Chères consoeurs, chers confrères

Je suis actuellement interne en 3ème année de médecine générale et je vous sollicite dans le cadre de mon projet de thèse s'intéressant au dépistage de l'AOMI (artériopathie oblitérante des membres inférieurs) en médecine générale dans la subdivision de Lyon.
Ce travail a pour but de s'intéresser aux différentes modalités et outils utilisés en médecine générale afin de dépister l'artériopathie des membres inférieurs.

Les réponses données seront bien évidemment anonymes et recueillies afin d'effectuer une analyse statistique.

Je vous remercie d'avance de m'accorder quelques minutes de votre précieux temps.
Question 1 : Lors de votre examen clinique, palpez vous systématiquement les pouls au niveau des membres inférieurs? *
Question 2 : Lors de la recherche des pouls périphériques, rencontrez vous des difficultés? *
Question 3 : Recherchez vous la présence d'AOMI chez les patients ayant des symptômes aux membres inférieurs? *
Question 4 :Si oui, devant quel(s) symptôme(s)?
Question 5 : Quelle méthode vous parait être la plus pertinente chez ces patients? *
Question 6 : Effectuez vous un dépistage de l'AOMI chez les patients asymptomatiques? *
Question 7 : Si oui, devant quel(s) facteur(s) de risque?
Question 8 : Quelle méthode de dépistage vous parait être la plus pertinente chez ces patients? *
Question 9 : L’AOMI asymptomatique représente 75% des cas, elle est souvent diagnostiquée à un stade tardif et n’est pas assez dépistée.Ce pourcentage reflète-t-il votre expérience dans votre propre patientèle ? *
Question 10 :Selon l’étude française ELLIPSE portant sur une population avec des facteurs de risque cardio-vasculaire, l’AOMI est sous diagnostiquée, le saviez-vous ? *
Question 11 :Depuis 2006, la Haute Autorité́ de Santé (HAS) recommande d’effectuer un dépistage individuel de l’AOMI, par une évaluation clinique bien conduite et la mesure systématique de l'IPS chez tous les sujets à risque d’accident cardiovasculaire ou symptomatiques. Cette recommandation vous parait-elle applicable dans votre pratique quotidienne ? *
Question 12 :Possédez-vous un appareil de doppler continu pour la mesure de l’IPS ? *
Question 13 : Si non, quelle est la principale raison pour laquelle vous n’effectuez pas le dépistage de l’AOMI par mesure de l’IPS avec un doppler continu ?
Question 14 : Avez vous déjà participé à une FMC concernant l'AOMI? *
Question 15 : Seriez vous intéressé(e) par une formation concernant la mesure de l'IPS par une sonde de Doppler continu? *
Question 16 :Quelle(s) méthode(s) de formation continue utilisez-vous ? *
Required
Question 17 : Vous êtes : *
Question 18 : Dans quelle tranche d'âge vous situez vous? *
Question 19 :Êtes-vous maître de stage universitaire pour les internes en formation ? *
Question 20 : Dans quel milieu exercez-vous *
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service