Les vergers hautes tiges, une solution pour l'agriculture de demain
Où? Salle Inédit, Cour du cinéma Sauvenière, Pl. X. Neujean 14, 4000 Liège - 14h à 17h

De la théorie par la FPNW ….
Depuis plus de 50 ans, la production fruitière des vergers hautes tiges en Wallonie a été progressivement remplacée par une production en vergers basses tiges plus productive. Aujourd'hui, nous constatons que cette disparition est une perte majeure pour l'intérêt général. Érosion de la biodiversité, homogénéisation du paysage, dérèglement climatique, augmentation des inondations sont des exemples démontrant le manque de résilience de nos systèmes agricoles. Réintroduire les arbres dans nos écosystèmes est donc nécessaire afin de les renforcer. Les arbres fruitiers d'anciennes variétés, en plus de leur rôle pour la restructuration de nos écosystèmes, vont nous approvisionner en fruits de qualité. Ces fruits ne doivent pas être pulvérisés puisqu'ils sont résistants aux maladies. Non seulement, ils ont une qualité gustative incomparable mais en plus ils ont des qualités nutritionnels supérieures. Aujourd'hui, beaucoup de gens veulent manger sain et local. Le fruit issu d'un verger hautes tiges est une des solutions pour améliorer notre alimentation, développer une agriculture diversifiée et concrétiser la transition!

…à la pratique par les compagnons de la Terre
Planter un verger est une entreprise de longue haleine. Entre la définition des objectifs de production et de valorisation des fruits, et la plantation du premier arbre, il peut s'écouler huit mois. Et entre le parcours théorique imaginé, et la réalité du terrain, bien des obstacles sont à surmonter. L'expérience des Compagnons de la Terre, qui ont planté 300 arbres en 2 ans à Mortier illustrera ce parcours.

Gratuit, tout public

Email address *
Nom *
Your answer
Prénom *
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
reCAPTCHA
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service