Catholics United for Climate Action Catholiques unis pour l’action climatique
THE FOLLOWING LETTER HAS BEEN SENT TO PRIME MINISTER JUSTIN TRUDEAU WITH THE ENDORSEMENT OF 73 COMMUNITIES AND ORGANIZATIONS, AND 551 INDIVIDUALS. THANK YOU FOR YOUR SUPPORT.

[La version française se trouve plus loin]

Open Letter to Prime Minister Justin Trudeau from Canadian Catholics Regarding the Climate Emergency

We invite all Catholics in Canada - individuals, parishes and congregations - to sign on by May 22 by filling out the form below.

This letter, with all signatories, will be delivered to the Prime Minister Justin Trudeau on Monday, May 25, to mark the 5th anniversary of Laudato Si'.

This letter was prepared by the Joint Ecological Ministry (JEM), Centre Oblat, Sisters of St. Joseph in Canada, Ministry for Social Justice, Peace, and Creation Care of the Sisters of St. Joseph of Toronto, and the Jesuit Forum.

Questions can be directed to jemcanada@outlook.com

+++++++

Lettre ouverte au premier ministre Justin Trudeau des catholiques canadiens au sujet de l’urgence climatique

Nous invitons tous les catholiques du Canada, les particuliers, les paroisses et les congrégations à signer la lettre d’ici le 22 mai en remplissant le formulaire ci-dessous.

La lettre avec tous les signataires sera remise à la première ministre Justin Trudeau le 25 mai, le premier jour ouvrable après l’anniversaire de Laudato Si.

Cette lettre est rédigée par le Ministère mixte de l’écologie (JEM), le Centre Oblat, les Sœurs de Saint-Joseph au Canada, le ministère de la Justice sociale, de la Paix et des Soins de la création des Sœurs de Saint-Joseph de Toronto, le Forum des jésuites.

S’il vous plaît, envoyez toutes les questions à jemcanada@outlook.com


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
[La version française se trouve plus loin.]

The Right Honourable Justin Trudeau, Prime Minister of Canada
House of Commons
Ottawa, ON K1A 0A6

Dear Prime Minister Justin Trudeau,

This time of crisis presents us with opportunities to create systems of governance that are just and inclusive of all Creation. A post-COVID world is only possible through a global just transition to a low-carbon economy where the burden of responsibility lies with economically rich counties who pollute the most. According to the International Labour Organization (ILO), a just transition can drive a nation’s “job creation, job upgrading, social justice and poverty eradication.” As a G7 country, Canada has the capacity and moral fibre to lead by example in this collaborative effort to avert climate collapse.

2020 marks the 5th anniversary of Pope Francis' encyclical Laudato Si’: On Care for Our Common Home. In light of this anniversary, as a community of faithful Catholics, we are taking a pledge to shape our individual and community choices with care for all Creation. We are urging the Canadian government to join this commitment and take immediate concrete actions to flatten the curve of global warming and move towards a just and sustainable future.

We are echoing the demands already put forward to the government by other organizations. These include, among others:

• Do not commit public resources to the oil and gas industry which is already heavily subsidized;

• Take steps to implement the commitment to table and then pass in Parliament the Just Transition Act. This should include strengthening measures to provide oil and gas workers with direct immediate relief and opportunities for training, education and employment in existing low-carbon sectors.

• Expand government support onto low-carbon sectors and programs critical in addressing the climate emergency: building retrofits, energy efficiency, renewable energy, clean public transportation.

• Invest in a circular economy that achieves significant reduction of plastic waste.

• Implement the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples (UNDRIP) and develop climate emergency policies in line with Indigenous knowledge and teachings.

• Foster global collaboration by demanding that the IMF take immediate steps to cancel the debt of the poorest nations so they can meet the challenges of the current pandemic as well as climate change.

The window for action to mitigate and minimize the damage to the life on Earth is closing rapidly. We are placing our hopes and prayers on the government to show leadership and collective wisdom to protect Creation from destruction.

The time to act is now. The COVID-19 recession combined with the climate emergency demands us to be creative in imagining new ways of running our economy. Let’s make the most of this opportunity.

++++++++++++++++++++++++++++++

Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada
Chambre des communes
Ottawa, ON
K1A 0A6

Monsieur, Cette période de crise nous donne l’occasion de créer des systèmes de gouvernance justes et attentifs à toute la Création. Un monde post-COVID n’est possible que par une transition mondiale juste vers une économie à faible émission de carbone où le fardeau de la responsabilité incombe aux pays économiquement riches qui polluent le plus. Selon l’Organisation internationale du Travail (OIT), une transition juste peut conduire à la création d’emplois, à la revalorisation de l’emploi, à la justice sociale et à l’éradication de la pauvreté dans un pays. En tant que pays du G7, le Canada a la capacité et la fibre morale de donner l’exemple dans cet effort de coopération internationale visant à éviter l’effondrement du climat.

L’an 2020 marque le 5e anniversaire de l’encyclique du pape François « Laudato Si': sur la sauvegarde de la maison commune. À la lumière de cet anniversaire, en tant que communauté de fidèles catholiques, nous nous engageons à faire en sorte que nos choix individuels et collectifs prennent soin de toute la Création. Nous exhortons le gouvernement canadien à se joindre à cet engagement et à prendre des mesures concrètes immédiates pour aplatir la courbe du réchauffement climatique et s’orienter vers un avenir juste et durable.

Nous faisons écho aux demandes déjà présentées au gouvernement par d’autres organisations. Il s’agit, entre autres :

• Ne pas consacrer de fonds publics à l’industrie pétrolière et gazière qui est déjà fortement subventionnée;

• Prendre des mesures afin de déposer au Parlement d’adopter une Loi sur la transition juste. Cela devrait inclure le renforcement des mesures visant à fournir aux travailleurs des secteurs de L’énergie (pérole, gaz) un soutien financier immédiat et des possibilités de formation, d’éducation et d’emploi dans les secteurs existants à faible émission de carbone.

• Élargir le soutien gouvernemental aux secteurs et programmes à faible émission de carbone essentiels à la lutte contre l’urgence climatique : rénovations de bâtiments, efficacité énergétique, énergies renouvelables, transports publics propres.

• Investir dans une économie circulaire qui permet de réduire considérablement les déchets plastiques.

• Mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (UNDRIP) et élaborer des politiques d’urgence climatique en conformité avec les connaissances et les savoirs traditionnels autochtones.

• Favoriser la collaboration mondiale en exigeant que le FMI prenne des mesures immédiates pour annuler la dette des pays les plus pauvres afin qu’ils puissent relever les défis de la pandémie actuelle ainsi que ceux liés aux changement climatique.

La fenêtre d’action pour atténuer et minimiser les dommages à la vie sur Terre se referme rapidement. Nous prions et plaçons nos espoirs en ce gouvernement afin qu’il puisse faire faire preuve de leadership et de sagesse collective pour protéger la Création et mettre un terme à sa destruction.

Le moment est venu d’agir. La récession engendrée par la COVID-19 conjuguée à l’urgence climatique nous obligent à faire preuve de créativité afin d’imaginer ensemble de nouvelles façons de gérer notre économie. Profitons de cette occasion qui nous est offerte.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy