Laboratoire vivant ÉRASME : expression d'intérêt à participer (Date limite : 11 décembre 2020)
Le laboratoire vivant ÉRASME est au cœur d’un projet de recherche et d’action d’envergure provinciale, financé par le ministère de l’Économie et de l’Innovation, et qui rassemble des partenaires engagés pour l’inclusion sociale des personnes immigrantes (Équipe de recherche ÉRASME, Table de Concertation des Organismes au Service des Personnes Immigrantes et Réfugiées-TCRI, Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions).

Le laboratoire vivant (environ 20 personnes) sera constitué 1) de personnes immigrantes, 2) d’intervenant.e.s et coordonnateurs.trices/gestionnaires d’organismes membres de la TCRI, et 3) d’intervenant.e.s ou gestionnaires d’organismes et d’institutions qui fonctionnent dans d’autres secteurs qui accueillent des immigrants (scolaire, socio-sanitaire, logement, etc.). Les membres doivent en plus « représenter » divers statuts, régions et échelles d’action. À ce « noyau », s’ajouteront à chaque réunion des invités pouvant fournir des perspectives, informations, connaissances et idées diversifiées, voire alternatives, dans le but non seulement de répondre à des questions spécifiques, mais aussi, d’accueillir toutes les perspectives pertinentes et d’enrichir les réflexions.

Le laboratoire vivant tiendra des rencontres en face-à-face (virtuel pendant la pandémie) de 5 à 6 fois par an, sur deux ans, pour des réunions d’environ 2 heures et demie. L’engagement à participer à toutes les réunions est obligatoire (sauf force majeure) afin de maintenir le rythme de travail et favoriser, le cumul des connaissance et la progression des processus d’innovation.

Chaque réunion du laboratoire porte sur une thématique spécifique, visant appuyer :
• L’émergence d’une meilleure compréhension des populations concernées et leurs besoins;
• La mise en commun des réponses à ces besoins déjà existantes ou en développement;
• L’approfondissement des connaissances sur les conditions faisant obstacles ou barrières à la mise en œuvre de réponses efficaces, vus de tous les angles possibles;
• La génération d’idées créatives sur des formes de soutien à développer et les façons de les mettre en œuvre;
• L’évaluation participative des expériences déjà en cours et de certaines développées dans le cadre du laboratoire.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à communiquer avec :
Marina Alves Amorim, coordonnatrice de recherche, par courriel : marina.alves.amorim.cnmtl@ssss.gouv.qc.ca
Email address *
Prénom et nom *
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy