Etat des lieux sur l'utilisation de la colle tissulaire chez les médecins généralistes installés en Isère
Bonjour à tous,
Je suis Quentin Chenevier, actuellement en dernière année de DES de médecine générale, DESC de médecine d'urgence à Grenoble. Je réalise un projet de recherche combinant thèse et mémoire sur l'utilisation de la colle tissulaire. Dans le cadre de mon mémoire, je souhaiterais établir un état des lieux sur l'utilisation de la colle chez les médecins généralistes installés autour de Grenoble (avec, en finalité, pourquoi pas la mise en place de formations chez ceux qui n'en utilisent pas et qui pourraient être intéressés).
Je viens ainsi solliciter le temps précieux des médecins isérois, savoyards et haut-savoyards. Le questionnaire comprend 27 questions à choix uniques pour la plupart et ne devrait pas vous prendre plus de quelques minutes.

En vous remerciant par avance pour votre participation à mon travail,

Quentin Chenevier, DES de médecine générale, DESC de médecine d'urgence à Grenoble
quentin.chene@sfr.fr
06 62 17 35 84

1- Êtes-vous bien médecin thésé ? *
2- Quel est votre âge ? *
3- Quel est votre sexe ? *
4- Depuis combien de temps êtes-vous installé /exercez-vous ? *
5- Exercez-vous seul ou en cabinet de groupe ? *
6- Dans quel milieu exercez-vous ? *
7- Faites-vous des sutures au cabinet ? *
8- Si oui, à quelle fréquence faites-vous des sutures ?
9- Pensez-vous faire moins de sutures qu’au début de votre pratique ?
10- Avez-vous entendu parler des colles tissulaires ?
11- Utilisez-vous de la colle tissulaire au cabinet ?
12- Si oui : A quelle fréquence ?
13- Si oui : en êtes-vous satisfait ?
14- Si oui : quelle est votre satisfaction sur une échelle de 0 à 10 ?
15- Si oui : estimez-vous prendre davantage de plaies en charge depuis que vous utilisez la colle tissulaire ?
16- Si oui : de quelle formation avez-vous bénéficié avant d’utiliser la colle tissulaire ?
17- Si oui : vos patients en sont-ils satisfaits ?
18- Si oui : quelle cotation utilisez-vous ?
19- Si oui : avez-vous l’impression de mieux participer aux soins primaires et notamment de désengorger les urgences ?
20- Si non : pourquoi la non utilisation ? Plusieurs réponses possibles
21- Si non : seriez-vous intéressé par une formation sur l’utilisation de la colle tissulaire ?
22- Si non : pensez-vous qu’une formation changerait votre pratique et vous donnerait envie de prendre en charge plus de sutures (et donc d’utiliser la colle tissulaire) ?
23- Si non : seriez-vous prêt à l’utiliser si la colle tissulaire vous était fournie ?
24- Si non : seriez-vous prêt à l’utiliser s’il existait une cotation spéciale ?
25- Si non : pensez-vous que vos patients seraient plus disposés à venir vous voir pour une plaie si vous utilisiez de la colle tissulaire ?
26- Si non : seriez-vous prêt à utiliser la colle si vous pouviez avoir une organisation de travail différente et ainsi refaire des gestes ?
27- Si non : auriez-vous l’impression de pouvoir de nouveau recourir à des soins de première urgence si vous utilisiez la colle tissulaire ?
Avez-vous des commentaires éventuels ?
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service