Aides-Kinésithérapeutes : l'avis de la profession
Le 12 Décembre 2018 le Conseil National de l'Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes annonçait débattre de la création d'une nouvelle profession : les aides-kinésithérapeutes.. (http://www.ordremk.fr/actualites/ordre/seance-du-conseil-national-3/).

Ce débat n’est pas nouveau et il est continuellement relancé face aux difficultés rencontrées par les hôpitaux quant au recrutement de nouveaux masseur-kinésithérapeutes.

En effet, dès 2009 lors des Journées Nationales de la Kinésithérapie Salariée (JNKS) à Annecy, un cadre supérieur de santé du CHU de Dijon explique que " la fonction d’aide-kinésithérapeute n’est pas nouvelle. Elle peut être occupée par des personnels non qualifiés (ASH formés sur le terrain) ou par des personnels qualifiés (aide-soignant DE). […] Pour diverses raisons (équilibre budgétaire, pénurie kiné, recentrage des compétences…) le courant s’inverse aujourd’hui. Avec un nombre de postes de kinésithérapeutes vacants variant entre 10% et 50%, les établissements essaient de trouver des solutions alternatives. Elle a souvent consisté en une aide apportée au kinésithérapeute dans les activités de balnéothérapie, mécanothérapie ou manutention des patients."
http://www.cnks.org/assets/files/jnks_2009/JNKS%20Annecy%202009%20F.LAUNAY.pdf

Un an plus tard, en juin 2010, le Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes (CNOMK) a adressé une proposition au Premier ministre visant à créer une nouvelle profession : "auxiliaire de rééducation fonctionnelle formés en un ou deux ans », censée être « la solution qui améliorera l’offre de soins, l’optimisation des ressources de la protection sociale et [permettra] la création de plus de 50000 emplois ». Une proposition qui, en l'état, a suscité de nombreuses réactions et notamment l'opposition des syndicats de la profession.

Nous avons créé ce questionnaire afin de connaitre la position des masseur-kinésithérapeutes concernant la création de ce nouveau métier dans le contexte actuel de décloisonnement entre les différentes professions de santé.


1) Avez-vous déjà entendu parler de l'éventualité de la création d'une profession d'aide-kinésithérapeute ? *
2) Travaillez-vous ou avez-vous déjà travaillé avec des faisants fonction d'aides-kinésithérapeutes, que ce soit en cadre salarié ou en libéral ? *
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service