Signez la Déclaration pour un déclin contrôlé de la production des combustibles fossiles autour du monde
La Déclaration Lofoten a été rédigée en août 2017 lors d’une rencontre dans les îles Lofoten, en Norvège, réunissant un groupe d’universitaires, d’analystes et de personnes militantes, qui tous affirment qu’il est temps de limiter l’expansion des industries pétrolière et gazière si l’on espère atteindre les objectifs fixés lors du sommet sur le climat tenu à Paris. Nous invitons les autres organisations dans le monde à se joindre à l’appel.

Pourquoi l’appelle-t-on « Déclaration Lofoten »? L’industrie pétrolière exerce actuellement une forte pression pour que les eaux entourant Lofoten soient ouvertes au forage pétrolier – ce qui aurait un effet dévastateur sur le climat, la collectivité locale et la beauté naturelle de Lofoten – mais des militants ont réussi à bloquer ces plans pendant des années. Cette stratégie doit se propager partout dans le monde pour lutter contre les industries pétrolières et gazières.


Veuillez consulter http://LofotenDeclaration.org pour la liste complète des signataires et contacter jacqueline@ggon.org pour toutes questions.
LA DÉCLARATION LOFOTEN – Le leadership climatique exige un déclin contrôlé de la production des combustibles fossiles
Les changements climatiques mondiaux constituent une crise d’une ampleur sans précédent, et ce sont des mesures sans précédent qui devront être prises pour éviter les graves conséquences de notre dépendance au pétrole, au charbon et au gaz. Il faut absolument réduire la demande et les émissions, et en même temps, prendre des mesures immédiates et audacieuses pour mettre un terme à l’exploration et à l’expansion de projets de combustibles fossiles ainsi que pour gérer le déclin de la production actuelle de façon à atteindre les objectifs fixés lors du sommet sur le climat tenu à Paris.
Les énergies propres, sûres et renouvelables redéfinissent déjà la façon dont nous considérons l’utilisation de l’énergie, et il est temps que les nations se tournent résolument vers les énergies du XXIe siècle et éliminent progressivement les combustibles fossiles.

La Déclaration Lofoten affirme qu’il est de la responsabilité et du devoir moral des riches producteurs de combustibles fossiles de donner l’exemple en mettant fin rapidement au développement des combustibles fossiles et de gérer le déclin de la production actuelle.

Nous offrons notre solidarité, et notre appui sans réserve, aux collectivités de plus en plus nombreuses de par le monde qui sont touchées par le problème et qui prennent des mesures pour défendre et protéger leurs vies et leurs moyens de subsistance contre l’extraction des combustibles fossiles et les changements climatiques. Il est primordial d’intensifier ces efforts. Les collectivités qui sont particulièrement touchées sont celles vers qui nous devons nous tourner au moment d’unir nos efforts pour construire un avenir plus sûr.

La transition vers un avenir sobre en carbone est déjà bien amorcée à l’échelle internationale. L’expansion continue du pétrole, du charbon et du gaz ne fait que retarder la transition inévitable et contribue, par le fait même, à exacerber les conflits, à favoriser la corruption, à menacer la biodiversité et la pureté de l’eau et de l’air, et à violer les droits des peuples autochtones et des collectivités vulnérables.

L’accès à l’énergie et la demande passent – et devront désormais passer – par les énergies vertes du XXIe siècle. Les informations selon lesquelles de nouveaux combustibles fossiles sont nécessaires pour réaliser cette transformation ne sont pas seulement erronées, elles compromettent la vitesse de pénétration des énergies non polluantes.

Nous reconnaissons que l’abandon complet des combustibles fossiles prendra des décennies, mais aussi, que cette transition représente une possibilité plutôt qu’un fardeau. Sur la question du climat, nous sommes devant un mur. Il faut commencer par ne pas l’élever davantage.

Selon des recherches, le carbone que renferment les combustibles fossiles actuellement en production dépassera les limites acceptables. Par conséquent, les nouveaux projets d’exploration et de production sont non seulement incompatibles avec l’objectif de contenir le réchauffement de la planète sous les 2 ºC (idéalement à 1,5 ºC), mais de nombreux projets en cours devront être abandonnés progressivement et plus rapidement que prévu.

Cette tâche devrait d’abord être abordée par les pays, les régions et les acteurs organisationnels les plus riches et les mieux placés pour opérer une transition juste et audacieuse, laquelle permettra d’abandonner la production des combustibles fossiles. Le leadership doit notamment venir des pays à hauts revenus, qui ont bénéficié de l’extraction des combustibles fossiles et à qui incombe la responsabilité historique des importantes émissions générées.

Nous invitons ces gouvernements et ces entreprises à reconnaître que la poursuite des activités d’exploration et de production des combustibles fossiles sans un déclin contrôlé et une transition juste est incompatible avec la prise de véritables mesures de lutte contre les changements climatiques. Nous remarquons aussi que ce sont, pour ces pays, autant de formidables occasions de démontrer que l’abandon du pétrole, du charbon et du gaz – tant la demande que la production – est non seulement possible, mais peut être effectuée tout en protégeant les travailleurs, les collectivités et les économies.

*** Voir http://LofotenDeclaration.org pour la liste complète des signataires ***
Nom d'organization *
Your answer
Pays de l'organisation *
Your answer
Nom de contact *
Your answer
Courriel *
Your answer
Êtes-vous autorisé(e) à signer votre organisation sur la Déclaration Lofoten? *
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This form was created inside of Oil Change International. Report Abuse