LETTRE PASTORALE DE MONSEIGNEUR CARRE
Email address *
" MALHEUR À MOI SI JE N'ANNONÇAIS PAS L'ÉVANGILE "
« Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Evangile », s’exclamait saint Paul (1 Cor. 9, 16). Cette parole de l'apôtre Paul m'habite. Nous nous plaçons dans cette perspective en sachant bien que notre vie c’est le Christ Jésus, et nous désirons que beaucoup puissent le rencontrer, le connaître et l’aimer.

Tout le reste, qu’il s’agisse de notre emploi du temps, des manières de nous organiser en Eglise ou même de la manière de percevoir notre Eglise, s’inscrit dans cette perspective de fond. Voilà pourquoi il importe de « revenir à la source et de retrouver la fraîcheur originale de l’Evangile » (Joie de l’Evangile n°11). Chacun de nous s’y emploie, certes, mais ne nous faut-il pas devenir capables de rendre davantage témoignage les uns devant les autres du Christ qui nous fait vivre ?
Quels sont les moments où nous avons pu échanger à partir de l’Evangile :
Entre laïcs ?
entre prêtres, diacres et laïcs ?
Si cela n’a pu se faire, pourquoi ?
Qu’est-ce qu’a suscité dans notre paroisse le premier axe de l’Orientation diocésaine, "Favoriser la rencontre avec le Christ" ?
Comment continuer à le mettre en œuvre plus concrètement ?
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy