QUESTIONNAIRE
Aucun élément ne permettra à l’ordre d’établir un lien, même indirect, entre vos réponses et votre identité. Ce questionnaire reste strictement anonyme.
Comment en 2019 un kinésithérapeute, professionnel de santé, doit-il pouvoir communiquer à l’égard du public ?
Donnez votre avis sur les évolutions à venir du code de déontologie de la profession en matière d’information et de publicité.
QUESTION 1
Quelles mentions souhaiteriez-vous voir figurer sur vos documents professionnels, dans les annuaires ou sur les sites de prise de rendez-vous ?
OUI
NON
Equipements du cabinet
Adresse du site internet
Mention d’un réseau social (ex : Facebook, twitter, Instagram, LinkedIn)
Sur la plaque professionnelle, la possibilité de mentionner l'adresse de votre site internet vous parait-elle opportune ?
QUESTION 2
Est-il souhaitable que les kinésithérapeutes puissent avoir recours à des outils visuels (enseigne, affichage) sur les vitrines de leur cabinet ou à distance du cabinet (totem le long d'une route, fléchage sur un rond-point) sans que cela ne relève d'un procédé publicitaire ?
Si OUI, comment imaginez-vous l'encadrement de ces dispositifs ?
Your answer
QUESTION 3
Seriez-vous favorable à l’ouverture de la publicité sans limitation du support pour les activités non thérapeutiques ?
Si OUI, les dispositifs devront-ils faire l'objet d'un accord du conseil départemental de l'Ordre :
QUESTION 4
Souhaitez-vous que les modalités de communication et d’information dans le cadre d’un site internet soit précisées au sein du code de déontologie ?
QUESTION 5
Seriez-vous favorable au fait de remplacer l'interdiction de la publicité pour les kinésithérapeutes par un principe de libre communication encadrée par l'Ordre et ce quels qu’en soient le support et les modalités ?
QUESTION 6
Seriez-vous favorable à ce que la parution d’un article dans la presse locale visant à informer les patients de l’ouverture d’un cabinet ne soit plus systématiquement soumise à l’avis préalable du conseil départemental de l’ordre ?
QUESTION 7
Estimez-vous que toute communication d’un kinésithérapeute qui dépasserait la stricte information du patient s’agissant de l’accès aux soins et de la pratique de la masso-kinésithérapie au sein du cabinet (ex : organisation d’évènements au sein du cabinet) doit être considérée comme une publicité à caractère commercial prohibée ?
QUESTION 8
Quels moyens de communication utilisez-vous pour informer vos patients :
QUESTION 9
Quel(s) outil(s) de communication ou d'information à destination du public, dont d'autres professions de santé dispose, souhaiteriez-vous voir appliquer aux kinésithérapeutes ?
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service