Evaluation du dépistage systématique de la FA par les médecins généralistes
La fibrillation atriale (FA) est l'arythmie la plus fréquente avec une prévalence actuelle de 3% de la population mondiale après 20 ans, en constante augmentation. Elle est à l'origine d'un risque accru d'AVC, d'insuffisance cardiaque, de troubles cognitifs et d'une surmortalité. L'European Society of Cardiology recommande depuis 2016 son dépistage à partir de 65 ans et sa prise en charge ambulatoire rapide en dehors de critères de gravité. Il existe peu de données actuelles sur l'attitude des médecins généralistes au regard de ces 2 points de recommandation, ce que nous proposons d'étudier à travers ce questionnaire. Cette étude a pour but la promotion du dépistage de la FA et par voie de conséquence sa prise en charge initiale en cabinet de médecine générale.
1. Vous êtes :
2. Vous avez :
3. Vous avez exercé un stage de cardiologie pendant votre cursus (externat ou internat) :
4. Vous exercez :
5. Vous vous situez :
6. La distance à laquelle se situe le cabinet de cardiologie le plus proche de chez vous :
7. Le délai dans lequel vous pouvez obtenir une consultation de cardiologie :
8. La distance à laquelle se situe le service d'urgences le plus proche de chez vous :
9. Vous auscultez les bruits du coeur de vos patients :
systématiquement
> 1 fois par an
aléatoirement
<65 ans
65-75 ans
75-85 ans
>85 ans
10. Un patient souhaite vous consulter pour des palpitations isolées, vous :
11. Etes-vous équipé(e) d'un électrocardiographe ?
Si vous n'êtes pas équipé(e) d'un électrocardiographe, les questions suivantes vous concernent.
(Si vous êtes équipé d'un électrocardiographe, rendez-vous directement à la question 16)
12. Est ce parce que vous ne vous jugez pas assez compétent pour l’exploitation d’un tracé ECG ?
13. Est ce parce que vous jugez ne pas avoir suffisamment de temps pour la réalisation d’un ECG en consultation ?
14. Est ce parce que vous jugez que les anomalies de rythme cardiaque doivent être systématiquement évaluées par un cardiologue avant décision thérapeutique ?
15. Vous arrive-t-il d’introduire malgré tout un traitement si les bruits du cœur vous paraissent irréguliers :
Si vous êtes équipé(e) d'un électrocardiographe, les questions suivantes vous concernent :
(Vous n'avez pas répondu aux 4 questions précédentes)
16. En l’absence de symptomatologie particulière, avez-vous tendance à réaliser au cabinet un électrocardiogramme à vos patients dans le seul cadre du dépistage cardio-vasculaire ?
17. En l’absence de symptomatologie particulière, vous assurez vous que vos patients ont effectué un électrocardiogramme ?
Non
Annuellement
Au moins tous les 5 ans
A titre systématique à partir de 65 ans
A titre systématique à partir de 75 ans
18. Pour l'interprétation d'une anomalie de rythme sur le tracé ECG d’un de vos patients, avez-vous plutôt tendance :
19. Dans le cas ou vous diagnostiquez une FA sans signe de gravité chez un patient au cabinet dont vous ne connaissez pas le délai d'apparition, vous avez tendance à instaurer un traitement (dans le cas ou il est indiqué) :
Oui
Non
Immédiatement
Après bilan biologique
Après avis auprès d'un de vos confrères
Après réévaluation à 48h
Dans le cas ou vous décidez de ne jamais instaurer de traitement spécifique de la FA au cabinet, les questions suivantes vous concernent :
(Si vous avez tendance à instaurer un traitement, passez directement à la question 24)
20. Est ce parce que vous jugez qu’il revient de la responsabilité du cardiologue d’introduire un traitement anticoagulant ?
21. Est-ce parce que vous trouvez qu’il existe un risque trop élevé au domicile :
22. Introduisez-vous dans ce cas un traitement antiagrégant plaquettaire ?
23. Adressez-vous alors vos patients :
Non jamais
Systématiquement
Parfois
Pas après un certain âge
Pas dans le cadre de comorbidités importantes
Vers un service d'urgence
Vers un cardiologue
Autre
Si vous avec tendance à instaurer un traitement au cabinet, les questions suivantes vous concernent :
(Vous n'avez pas répondu aux 4 questions précédentes)
24. Dans le cas ou vous diagnostiquez une FA sans signe de gravité chez un patient au cabinet, vous avez tendance à instaurer le traitement suivant (en l'absence de contre-indication et avec l'accord du patient) :
24. Dans le cas ou vous instaurez un traitement anti-coagulant (en considérant que le patient est d'accord), vous aidez-vous des outils suivants :
Systématiquement
Parfois
Jamais
Score CHADS2VASC2
Score HASBLED
Votre intuition personnelle au delà des scores sus-cités
25. Si vous calculez le score CHADS2VASC2, instaurez vous un traitement anticoagulant :
Pour un score 0
Pour un score ≥ 1
Pour un score >2
Chez une femme
Chez un homme
Submit
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service