Contribuez au Plan climat du Pôle Métropolitain Loire Angers
Face au défi climatique, le Pôle Métropolitain Loire Angers lance l’élaboration d’un plan climat pour le territoire composé d’Angers Loire Métropole, de la Communauté de communes Loire Layon Aubance et de la Communauté de communes Anjou Loir et Sarthe.

Pourquoi ? Pour trois raisons principales : réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter ainsi l’ampleur du changement climatique, mais aussi s’adapter aux impacts des dérèglements déjà observés. Il permettra également d’améliorer la qualité de l’air.

Le plan climat comportera des actions concrètes à mettre en œuvre par la collectivité et l’ensemble des acteurs concernés par le défi climatique, c’est-à-dire presque tout le monde ! En effet, les entreprises, les associations, les administrations, les citoyens… tous ont un rôle à jouer à la hauteur de leurs capacités à agir.

C’est pourquoi nous vous proposons de participer dès maintenant à l’élaboration de sa stratégie. Les réponses que vous apporterez ci-dessous seront étudiées par l’équipe du Pôle Métropolitain Loire Angers. La définition des actions concrètes, à laquelle vous pourrez aussi participer, aura lieu après l’été 2018.

Télécharger la plaquette de présentation de la démarche : https://pole-metropolitain-loire-angers.fr/wp-content/uploads/2018/05/Plaquette-PCAET-PMLA-1_Venligne.pdf

Suivre l'état d'avancement de la démarche : https://pole-metropolitain-loire-angers.fr/environnement/plan-climat-air-energie-territorial-loire-angers/

Une démarche pleine d'opportunités
Outre les objectifs réglementaires, un plan climat est une source de progrès dans de multiples domaines (économie, santé, cadre de vie…). Voici quelques exemples à titre d’illustration : maîtriser ses consommations d’énergie au travail ou chez soi permet d’économiser de l’argent, préserver les écosystèmes et végétaliser les espaces urbains contribuent à l’amélioration du cadre de vie, lutter contre les émissions de polluants atmosphériques améliore la santé tout comme la pratique d’une mobilité active (vélo, marche à pied) par rapport à la voiture individuelle, développer les énergies renouvelables limite la dépendance du territoire à l’importation d’énergie tout en permettant de créer des richesses localement…
Quelles priorités pour le plan climat ?
Le saviez-vous ? Les sujets traités dans un plan climat sont régis par la loi (La Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015). Toutefois, il appartient à chaque territoire de définir les priorités qu’il souhaite approfondir.
D’après vous, certains sujets du plan climat devraient-ils être priorisés par rapport à d’autres ? Devraient-ils concentrer plus d’efforts et de moyens ? [3 réponses maximum] *
Required
La maîtrise des consommations d’énergie
Le niveau actuel de consommation d’énergie est trop élevé. Ce constat est vrai dans la plupart des secteurs : les logements, les bâtiments privés et publics, les déplacements, le transport de marchandises, les activités économiques…
Maîtriser les consommations d’énergies passerait d’abord, selon vous, par [3 réponses maximum] : *
Required
Les énergies renouvelables
Ces énergies n’émettent pas de gaz à effet de serre (ou dans des quantités négligeables) par rapport aux énergies fossiles. Elles proviennent du vent, du soleil, de la mer, de la terre, de la forêt…
Développer les énergies renouvelables passerait d’abord, selon vous, par [3 réponses maximum] : *
Required
La réduction des gaz à effet de serre
Les émissions de gaz à effet de serre sont responsables du réchauffement climatique. Outre la maîtrise des consommations énergétiques et le développement des énergies renouvelables, d’autres moyens existent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Réduire les émissions de gaz à effet de serre passerait d’abord, selon vous, par [2 réponses maximum] : *
Required
La diminution des polluants atmosphériques
La pollution de l’air a des conséquences sanitaires (maladies pour les personnes vulnérables ou sensibles et décès), environnementaux et économiques dans les villes et dans les campagnes. Les oxydes d’azote sont émis principalement par les transports routiers et l’agriculture. Ces deux secteurs rejettent aussi des particules fines (PM10 et PM2.5) tout comme les logements qui contribuent fortement à ces émissions.
Diminuer les émissions de polluants atmosphériques passerait d’abord, selon vous, par [3 réponses maximum] : *
Required
L'adaptation au changement climatique
Si les réserves de combustibles fossiles disponibles sont entièrement utilisées, un réchauffement de de plus de 4°C serait atteint à l’horizon 2100 à l’échelle planétaire. Pour notre territoire, Météo France prévoit une augmentation significative des températures moyennes annuelles (+2 à 5°C d’ici 2100), avec des étés, des printemps et des automnes de plus en plus chauds et des hivers plus doux. Des risques naturels plus fréquents et intenses (canicules, inondations, sécheresses…), une ressource en eau sous tension, des milieux naturels et des activités agricoles directement concernés, de nouveaux risques sanitaires… autant de bonnes raisons pour s’adapter dès maintenant aux conséquences du changement climatique.
Quels domaines doivent être prioritairement pris en compte pour s’adapter aux conséquences du changement climatique selon vous [3 réponses maximum] : *
Required
Quels atouts et quels freins pour agir ?
Quels sont les atouts et les potentiels pour agir en faveur de la transition énergétique et climatique à l’échelle de votre quartier ? de votre commune ? de votre intercommunalité ? du pôle métropolitain ? [3 réponses maximum] *
Required
A l’inverse, qu’est-ce qui freine aujourd’hui la transition ? De quelles difficultés êtes-vous témoin dans votre vie ou au travail ? [3 réponses maximum] *
Required
Qu’est-ce qui vous inciterait aujourd’hui à vous engager dans la transition énergétique et climatique ? [3 réponses maximum] *
Required
Les solutions
Si la définition des actions du plan climat est prévue après l’été 2018, nous vous invitons d’ores et déjà à proposer des solutions pour remporter le défi climatique.
Quelles solutions envisager à l’échelle de votre quartier, votre commune, de l’intercommunalité ou du pôle métropolitain ?
Your answer
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service