Série IV - Les marqueurs de relation (Deuxième partie)
Introduction
Bonjour! Les exercices suivants ont été créés dans le but de vous aider à mieux comprendre comment réaliser une lecture attentive en philosophie et également afin de vous suggérer quelques pistes à explorer quand on cherche à bien saisir les nuances d’un texte. *
Required
Tous les exercices suivants sont tirés de l’oeuvre Apologie de Socrate, une réécriture du procès de Socrate par son disciple le plus connu, Platon. Pour bien comprendre les extraits choisis, il faut savoir que Socrate a été accusé officiellement de trois choses : ne pas reconnaître les dieux de la cité, introduire de nouvelles divinités et corrompre la jeunesse. À ces accusations officielles, s’ajoutaient toutes sortes de rumeurs qui circulaient au sujet de Socrate et qui lui reprochaient finalement d’être une mauvaise influence pour la jeunesse d’Athènes. *
Required
À travers les exercices suivants, vous verrez donc, par bribes, quelques éléments importants de la défense de Socrate lors de son procès - ou du moins tels que Platon s’est permis de les représenter pour la postérité. *
Required
La série III porte sur les *marqueurs de relation*. À la fin de ces exercices, vous devriez être en mesure de mieux saisir les *liens* qui existent entre les idées d'un texte de philosophie. (Petit rappel : un marqueur de relation est un mot ou une expression qui est utilisé pour révéler le *lien logique* qui existe entre deux idées)
Next
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy