LETTRE OUVERTE A LA DIRECTION D'EURONAT - CENTRE NATURISTE AOÛT 2012

A la demande d’un grand nombre de résidents et vacanciers du centre naturiste d’Euronat, nous tenons à vous exposer notre ressenti face à la «quantité outrancière de textiles » qui envahissent tous les ans un peu plus notre centre.
Nous avons tous choisi de vivre et de passer nos vacances NUS, avec des personnes qui partagent notre mode de vie et nos valeurs, et nous sommes obligés de subir la présence quotidienne de textiles, avec leurs regards réprobateurs et parfois leurs remarques désobligeantes.
Nous étions les seuls lieux où les personnes ayant un handicap physique pouvaient se déshabiller sans complexe : ce n’est plus le cas maintenant.

Ceci n’est pas une attaque vis-à-vis de la direction d’Euronat. C’est simplement un appel à l’aide afin que les intérêts des VRAIS NATURISTES et les vôtres soient respectés pour assurer la pérennité du Centre et du Naturisme.

VOICI LES SUGGESTIONS DE CES PERSONNES

 La première mesure pour être cohérents avec la vocation d’un centre naturiste est que le personnel de sécurité qui circule dans le camp ainsi que les animateurs des différentes activités soient NUS, afin de donner l’exemple. Ainsi, ce personnel serait habilité et tenu de faire respecter la nudité partout.

 La deuxième mesure qui nous semble indispensable est de rétablir l’obligation pour chaque personne fréquentant le centre de présenter à la réception une carte naturiste avec le timbre à jour de la Fédération de naturisme. C’est ce qui était en vigueur il y a quelques années et l’est toujours dans nombre de centres.
 De plus, il est impératif de leur communiquer la Charte naturiste d’Euronat et de bien leur expliquer que le nu est obligatoire partout, tant que le temps le permet, et dans le même sens, mettre dans toutes les locations votre panneau orange «… nous sommes naturistes et nous vivons nus… ».
Si cela continue, vous allez pouvoir remplacer le « NU OBLIGATOIRE » par « NU TOLÉRÉ », et nous ne serons plus un village naturiste.

 Il y a trop de personnes habillées dans le camp mais surtout sur la plage : maillots de bain 2 pièces, une pièce, et ceux tant adultes, qu’ados et même les tout-petits…
Une tolérance peut exister pour les ados de 12 à 17 ans qui peuvent porter un short ou un paréo, mais certainement pas le bikini mini pour les filles comme nous le voyons…

 Et trop de vacanciers viennent dans nos centres simplement car ils sont bien équipés et non parce qu’ils sont naturistes. Ces personnes-là ne doivent pas être les bienvenus chez nous. Il existe des campings pour les textiles…

 Vous n’hésitez pas à expulser les vacanciers ayant des comportements non conformes à l’éthique naturiste, ET NOUS VOUS EN FÉLICITONS. Mais pourquoi ne pas appliquer cela à ceux ne respectant pas le nu ? Cela est aussi une atteinte à l’éthique naturiste. Les vrais naturistes sont en train de fuir les lieux devenant textiles… et c’est fort regrettable. Il y a suffisamment de vrais naturistes pour « remplir » le centre sans accepter tous ces gens qui se moquent de notre mode de vie.

 Toujours dans le même sens, rétablir dans tous les lieux communs : sanitaires, lieux d’activités diverses et autres, les panneaux interdisant le port de vêtement hormis lorsque le temps n’est pas beau.
Il n’est pas rare de voir des personnes dans les sanitaires prenant leur douche avec un slip !

 Euronat devrait aussi rappeler à tous les propriétaires qu’ils ont acheté dans un centre naturiste, qu’ils se doivent de faire respecter la nudité, et lorsqu’ils louent leur bien directement, qu’ils vérifient que leurs locataires soient aussi naturistes.

 Et pour parler un peu sécurité, rappeler que la circulation en voiture se fait à 20km/h maxi : trop de personnes circulent encore beaucoup plus vite, trop vite.

 Puis en saison, la circulation des vélos est « normalement » interdite à l’intérieur du centre commercial. Or ceci n’est pas respecté et il y a une aberration car il existe des « parkings à vélos » à l’intérieur du centre ce qui incite les gens à pénétrer avec leur vélo. Il suffirait aussi de positionner ces « parkings » à l’extérieur du centre, comme il y en a déjà. Cela résoudrait une partie du problème facilement.

Salutations naturistes

    This is a required question
    This is a required question
    This is a required question
    This is a required question
    This is a required question

    Si le contenu de cette lettre correspond à ce que vous avez pu constater, tout ou en partie, merci de compléter le questionnaire ci-dessous. A la fin de la saison, celui-ci sera remis à la Direction d'Euronat. Merci de votre participation que nous espérons massive.