Enquête éthique professionnels DPNI T21
En accord avec les différentes recommandations dans le cadre du dépistage de la trisomie 21, sachant que l'indication du nouveau test de Dépistage Prénatal Non Invasif (DPNI) est en train d'être définie de manière très ciblée, uniquement en deuxième intention après le dépistage combiné par les marqueurs sériques maternels du premier trimestre et l'échographie, nous souhaitons développer une enquête sur les questions que pourrait soulever la mise en place de ce test.
Ainsi, nous vous proposons de participer à une étude évaluant l'environnement et les modalités de prescription de ce test dans le cadre de la relation soignant-patient. Pour cela, nous vous proposons un questionnaire à remplir en ligne, sans aucune donnée concernant des éléments de santé individuels, de façon strictement anonyme. Ce questionnaire est à remplir en une fois, sans rupture de connexion internet, en affichant tout le questionnaire avant de commencer.
En vous remerciant pour votre participation importante pour adapter la prise en charge dans les services.

Professeur Romain Favre, Chef du service de gynécologie-obstétrique, CMCO, Strasbourg
Docteur Grégoire Moutel, Ethique Médicale; Equipe de Recherche MOS Management des Organisations de Santé, PRES Sorbonne Paris Cité, EHESP

Pour plus d'informations, vous pouvez écrire à: ma.dorey@gmail.com

Marie Dorey, Interne en gynécologie-obstétrique, CHU de Poitiers et étudiante en Master 2 Ethique Paris XI
Claire Miry, Sage-femme et conseillère en génétique, CMCO, Strasbourg et doctorante en conseil génétique à l'Université de Marseille
Suivez-vous personnellement des patientes enceintes? *
Effectuez-vous un suivi dès le début de la grossesse (consultation ou échographie du 1er trimestre) *
Combien suivez-vous de grossesses par an? *
Connaissez-vous le dépistage prénatal non invasif (DPNI) de la trisomie 21, par l'analyse de l'ADN foetal dans le sang maternel? *
Si OUI, en avez-vous déjà parlé avec certaines de vos patientes? Si NON pensez-vous que vous serez amené à en parler? *
Quel est votre âge? *
Quel est votre sexe? *
Dans quel type de structure exercez-vous votre activité principale? *
Quel mode d'exercice avez-vous? *
Êtes-vous? (Plusieurs choix possibles) *
Required
Quel suivi effectuez-vous? (Plusieurs choix possibles) *
Required
Quel est votre nombre d'années de pratique? *
Quelle est la taille (en habitants) de la ville dans laquelle vous travaillez/consultez? *
Quelle est la sensibilité du test DPNI (étude de l'ADN foetal dans le sang maternel) dans la recherche de trisomie 21? *
Quel est le terme optimal de réalisation de ce test sur le plan de ses performances techniques? *
Quelle est la durée d'obtention des résultats? *
Ce test pourrait-il permettre l'étude des chromosomes sexuels (sexe foetal, anomalies de nombre des chromosomes sexuels)? *
Existe-t-il des éléments cliniques de la femme enceinte ou des éléments relatifs à la grossessse pouvant influencer ces résultats? *
Si OUI, lesquels?
Les facteurs ethniques (caraïbo-africain, asiatique, caucasien) peuvent-ils modifier les résultats? *
Y a-t-il des prélèvements dont le résultat n'est pas interprétable? *
En cas de test anormal, quelle est la probabilité de trisomie 21? *
Est-il nécessaire de réaliser un caryotype foetal (choriocentèse, amniocentèse...) en cas d'anormalité de ce test? *
Selon-vous, à quelle population ce nouveau test serait-il destiné? *
Selon vous, qu'apporterait ce nouveau test par rapport aux modalités de dépistage actuel? *
Quelle incidence ce nouveau test aurait-il sur le nombre de prélèvements foetaux (choriocentèses, amniocentèses...) en population à risque? *
Selon vous, le fait de prescrire la recherche d'ADN foetal dans le sang maternel (DPNI): (1 seule réponse) *
Avant la prescription du DPNI, y a-t-il selon vous un intérêt à discuter avec vos patientes de la signification d'un résultat normal? *
Avant la prescription du DPNI, y a-t-il selon vous un intérêt à discuter avec vos patientes de la signification d'un résultat anormal? *
Quelle serait votre attitude si la patiente demande d'effectuer le DPNI alors qu'elle ne rentre pas dans un groupe à risque après calcul du risque combiné? *
Quelle serait votre attitude si la patiente fait partie d'un groupe à risque après calcul du risque combiné? *
Quelle serait votre attitude si la patiente ne rentre pas dans un groupe à risque après calcul du risque combiné? *
Si vous avez répondu que vous proposerez ce test, expliquez pourquoi et dans quelles circonstances?
Pour moi, prescrire un dépistage de la trisomie 21 par le DPNI est angoissant/rassurant: *
(1=angoissant, 6=rassurant)
Pour moi, prescrire un test de dépistage de la trisomie 21 par le DPNI est sans intérêt/indispensable: *
(1=sans intérêt, 6=indispensable)
Pour moi, prescrire un test de dépistage de la trisomie 21 par le DPNI est une mauvaise chose/bénéfique: *
(1= mauvaise chose, 6=bénéfique)
Je suis mal à l'aise avec ce test/je suis à l'aise avec cette démarche: *
(1= je suis mal à l'aise avec ce test, 6= je suis à l'aise avec cette démarche)
Quelle est la proposition la plus adéquate pour vous? *
Quelle proposition adopteriez-vous face au DPNI? *
Êtes-vous favorable au dépistage de la trisomie 21 par le DPNI? *
Quelle est votre position face à l'IMG pour trisomie 21 après diagnostic précoce? *
Quelle est votre position quant à la réalisation du DPNI avant la fin du 1er trimestre? *
Si vous avez répondu "cela peut poser question", expliquez
Quelle est votre position quant à la possibilité d'un accès facilité au diagnostic de sexe foetal par DPNI avant la fin du 1er trimestre? *
Si vous avez répondu "cela peut poser question", expliquez
Avez-vous utilisé des articles ou autres supports pour répondre à ce questionnaire? *
Si OUI, lesquels?
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy