Français

Nous, soussignés, citoyens du monde entier,

Convaincus

Que les 29,8 millions d’esclaves aujourd’hui dépourvus de la possibilité de déterminer leur propre existence – par l’éducation, le travail, la socialisation, l’association et l’exercice de leurs droits fondamentaux – ne peuvent regagner leur liberté qu’au travers d’un effort international;

Que les formes traditionnelles et modernes d’esclavage – qu’elles soient ou non issues de la traite d’êtres humains, ou cautionnées par une tradition s’appuyant sur des arguments historiques, culturels ou religieux – sont toutes aussi déshumanisantes les unes que les autres;

Que les Nations Unies doivent réaffirmer l’incompatibilité du travail à la fois non consenti et non rétribué, sous toutes ses formes (travail forcé, servitude pour dettes, travail des enfants, trafic d’êtres humains, exploitation sexuelle et autres), avec le principe de l’universalité des droits de l’homme;

Demandons

À l'Assemblée Générale des Nations Unies d’adopter une résolution interdisant formellement la pratique de l’esclavage sous toutes ses formes contemporaines, et allant plus loin que les conventions actuelles qui ne sont pas appliquées;

À tous les gouvernements, ainsi qu’aux organisations régionales et internationales, de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour soutenir et promouvoir l'adoption et la mise en oeuvre de cette résolution, permettant ainsi à des millions d’individus de goûter à la liberté;

Invitons

Les citoyens du monde entier à nous soutenir et à signer cet appel afin de bannir cette forme d’exploitation qu’aucun gouvernement ne peut ignorer sans bafouer les droits de l’homme de ses citoyens.

    This is a required question
    This is a required question
    This is a required question