Les Français veulent que nous reconstruisions Notre-Dame à l'identique !
Voir Notre-Dame en flamme a meurtri les français dans leur chair. La Cathédrale n’est pas seulement le cœur de la chrétienté française, c’est le cœur éternel de notre France qui a brûlé. Cathédrale nationale, héritage splendide de nos ancêtres, chef-d’œuvre d’architecture construit pierre après pierre par les Français au nom de leur foi, c’est un des symboles de la grandeur de la France et de l’identité de notre peuple.

Cet incendie n'aurait jamais dû arriver. Depuis des années, les historiens et amoureux du patrimoine alertent sur le manque de moyens attribués par les gouvernements successifs pour protéger nos trésors nationaux. Partout dans le pays des églises sont dans un état lamentable faute d'entretien. Sur les 10 milliards d'€ alloués par l'Etat à la culture en 2019, seuls 326 millions (soit 3 % de ce montant) sont consacrés au patrimoine ! Notre héritage mérite mieux.

Une magnifique union sacrée s'est naturellement formée pour reconstruire Notre-Dame.

Hélas, quelques voix commencent à faire entendre que Notre-Dame devrait être rebâtie sans la charpente en bois anéantie par les flammes.

Oui il faut rebâtir Notre Dame le plus vite possible, mais pas n'importe comment ! Nous sommes très inquiets car le gouvernement vient d'annoncer qu'il va lancer un "concours international d'architecture portant sur la reconstruction de la flèche de la cathédrale".

Nous n'en voulons pas ! Nous voulons une reconstruction simple qui sera approuvée par tout le peuple français : une reconstruction à l'identique, ni plus, ni moins.

Ne défigurez pas Notre-Dame !

La flèche doit absolument conserver l'aspect esthétique de celle de Viollet-le-Duc. Il n'est absolument pas nécessaire de gaspiller des centaines de milliers d'euros dans un concours d'architecture inutile.

=> Signez cette pétition :

1/ Pour une Commission d’enquête indépendante afin de connaître la cause réelle de l’incendie.

2/ Pour une restauration à l’identique de la flèche de Notre Dame afin d’éviter une deuxième mutilation par le « geste architectural contemporain » envisagé par le Président Macron.

3/ Pour allouer les crédits versés en trop pour Notre Dame à la préservation des églises abandonnées dans nos campagnes.

Nom *
Your answer
Prénom *
Your answer
Courriel (si aucun mettre a@a.fr) *
Your answer
Téléphone (format 0123456789)
Your answer
Age
Your answer
Adresse
Your answer
Ville
Your answer
*
Required
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service