Déclaration de solidarité au droit à l’avortement
Par la Coalition pour le droit à l’avortement au Canada
Le 19 septembre 2019

À tous les chefs de parti et candidats qui se présentent aux élections 2019
==========

Nous, soussignés vous demandons d’affirmer nos positions telles que décrites ci-dessous, et de répondre à nos demandes si vous êtes élus. :

NOUS RECONNAISSONS l’avortement comme un droit humain fondamental. Nous savons aussi que l’égalité entre les sexes ne pourra être atteinte si nous prenons le contrôle sur la fertilité des femmes.

NOUS AFFIRMONS que toute personne, incluant femmes, hommes, jeunes, membres de la communauté LGBTQ2 et travailleurs.euses du sexe, a le droit d’accéder à un avortement équitable et non discriminatoire, et à des soins de santé sexuelle et reproductive.

NOUS SAVONS que de restreindre l’avortement représente une violation à la Charte des droits et libertés des personnes enceintes, comme cela fut déclaré lors de la décision rendue par la Cour Suprême en 1988 dans l’affaire Morgentaler. La cour a aussi reconnu que l’impossibilité d’accéder à des services d’avortement mettait la vie et la santé des personnes en danger.

NOUS NOUS OPPOSONS à l’adoption de toute loi ou toute politique visant à criminaliser ou à affecter négativement les droits reproductifs et son accès, incluant l’avortement.

NOUS INSISTONS auprès du gouvernement du Canada pour que la Loi canadienne sur la santé soit respectée de sorte que les services d’avortement soient accessibles dans toutes les provinces et dans tous les territoires. Nous demandons notamment au gouvernement d’exiger au Nouveau-Brunswick et à l’Ontario d’assurer les frais entiers de l’avortement dans tous les établissements fournissant ce service, incluant les cliniques et les cabinets privés.

NOUS DEMANDONS une meilleure accessibilité à la pilule abortive Mifegymiso. Pour ce faire, nous demandons au gouvernement de pousser les provinces à augmenter le nombre de médecins de famille, d’infirmières-praticiennes et de sages-femmes pouvant la prescrire. Nous demandons aussi à faciliter l’utilisation de télémédecine pour que les personnes n’aient pas à se déplacer à l’extérieur de leur région pour s’en procurer.

NOUS DEMANDONS au gouvernement du Canada de maintenir son rôle de leader mondial en finançant les soins reproductifs et la santé sexuelle, incluant l’avortement sécuritaire, dans les pays sous-développés.

NOUS DEMANDONS une couverture universelle pour la contraception, ce qui consiste à offrir l’accès à des contraceptifs sans frais pour les jeunes comme le recommande la Société canadienne de pédiatrie.

NOUS, SOUSSIGNÉS, INDIVIDUS ET ORGANISMES, NOUS ENGAGEONS à défendre les droits exclusifs d’avorter, et à militer afin d’améliorer l’accès à l’avortement et à d’autres soins de santé reproductive et sexuelle.
Voir les signatures
Je veux signer!
Cliquez sur SUIVANT pour signer la déclaration.
Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy