Binômes linguistiques/Tandems
Le but dans la création d’un binôme est que celui qui apprend le français bénéficie d’attention individuelle. Un lien privilégié, une nouvelle forme de pratique de la langue, permettent de grands progrès. Enfin, les exilés n’ont que de rares occasions de faire connaissance avec des Français, qui plus est de leur âge.

Dans un binôme, il n’est pas obligatoire de devenir amis. Comme dans n’importe quelle rencontre, c’est une affaire de temps. Parmi les binômes déjà formés, certains se sont rapprochés, d’autres pas. N’en faites pas un point de départ, ce n’est pas la question. Par contre, cela demande un minimum d’engagement. Mieux vaut réfléchir à ses disponibilités plutôt que de laisser tomber au bout de deux semaines.

Au début au moins, mieux vaut se retrouver dans une bibliothèque facilement accessible pour votre binôme. En effet, c’est un espace qui vous sera familier à tous les deux. Une bibliothèque est un lieu public, gratuit, où il est plutôt aisé et agréable de travailler.

L’étudiant avec qui vous allez travailler vous sera adressé par son professeur, ou quelqu’un qui le connaît bien. Votre binôme sera tout à fait à même de vous dire sur quoi il veut travailler, quelles sont ses difficultés. Si vous voulez plus de matière, n’hésitez pas à demander à son prof ou à regarder les ressources du BAAM. Vous ne serez pas là en qualité de prof, mais pour accompagner, et bien sûr, discuter. :)

Nom *
Your answer
Prénom *
Your answer
Âge *
Your answer
E-mail *
Your answer
Téléphone *
Your answer
Ville ou arrondissement si Paris *
Your answer
Temps d'engagement minimum *
Profession ou domaine d'études
Á titre indicatif, pour répondre à certaines demandes et profils
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service