Quel avenir pour le Royaume-Uni dans l’Union européenne ?
Jeudi 24 janvier, 18h30 – 20h30

Depuis l’adhésion des Britanniques à la CEE en 1973, on ne cesse de s’interroger sur leur attachement à la construction européenne. Leur tendance à vouloir limiter en permanence leur participation au processus d’intégration - qu’il s’agisse de la Politique Agricole Commune, de Schengen, de l’Euro ou du Pacte de Stabilité Budgétaire – justifie que l’on se pose la question.
Selon un récent sondage de l'institut britannique YouGov, 49% des Britanniques voteraient pour une sortie de l'UE si on leur en offrait la possibilité. Seuls 28% se prononceraient pour le maintien et 17% seraient indécis.
A l’occasion de sa visite officielle à Oxford en septembre dernier, le ministre Polonais des Affaires étrangères, Radek Sikorski, a lancé aux Britanniques : « Ne faites pas ça ! » Il dénonça dans son intervention le fait que nombre d’idées reçues outre-Manche sur l’Union européenne ne correspondaient pas à la réalité.
Pour les Britanniques, « to stay or not to stay in the EU », semble ainsi faire écho en permanence au fameux « to be or not to be » de William Shakespeare.

Avec la participation de Sir Graham WATSON, député britannique au Parlement européen depuis 1994, ancien président de 2002 à 2009 de l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE) et président du parti ADLE et SE Tomasz ORLOWSKI, ambassadeur de la République de Pologne en France.

Nom *
Your answer
Prénom *
Your answer
E-mail *
Your answer
Organisation
Your answer
Souhaitez vous recevoir les informations de la Maison de l'Europe par mail? *
Pour vous rendre à la Maison de l'Europe
35-37, rue des Francs-Bourgeois,
75004, Paris

Métro Saint Paul (ligne 1) ou Rambuteau (ligne 11)

Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service