Auto-évaluation de votre profil de compétences
Ce questionnaire concerne tous les stagiaires (de 3 jours aux modules de 2 heures).

Dans le cadre du stage, organisé par l’UNSA Clemessy-Eiffage, des 27,28,29 août prochain, nous vous demandons, au préalable, à l’aide du questionnaire ci-dessous, d’auto-évaluer vos compétences afin de nous permettre d’élaborer le “profil de compétences” de l’équipe, c’est-à-dire, ce que chacun peut attendre des autres, les coopérations possibles, etc.
Les compétences sont structurées en 3 groupes de compétences :
1. au travail,
2. sociales et émotionnelles,
3. aspirations et valeurs.
Elles concernent le monde de l’entreprise en général ; il s’agit pour vous de les ajuster à vos activités syndicales.

Méthode :
Tout d’abord, l’item est clarifié par une brève définition.
Ensuite, pour se situer au plus juste, deux définitions vous sont proposées,
• La définition de gauche représente une définition qui correspondrait à la note 0
• La définition de droite correspondrait à la note 10 ;
A partir de ces définitions, à vous de vous situer sur l’échelle linéaire de 0 à 10.

Ces données sont strictement confidentielles et sont utilisées exclusivement dans le cadre de ce stage.

Merci d'envoyer le questionnaire rempli avant le 19 août 2019, autant que possible.
Bien à vous
Au plaisir de nous retrouver au stage
Les formateurs de Dopen , Patricia et Jacques
(notre tel : 06 71 20 84 01 en cas de besoin)
Email address *
Prénom / Nom *
Your answer
1- Organisation / Rigueur : Capacité à organiser ses idées, à mettre en oeuvre des directives avec ordre et méthode. L’Organisation / Rigueur va de pair avec le respect des délais, le sens du détail et le besoin de fixer des objectifs clairs dans la réalisation des tâches. *
Le candidat réagit de façon empirique voire désordonnée. Il fait plus volontiers appel à son intuition, là où d’autres travailleront avec méthode, que ce soit dans la façon de produire ou de concevoir des idées. Il est peu conventionnel et apporte une dose d’originalité appréciable si elle n’est pas poussée à l’excès. On peut craindre un manque de rigueur et de précision dans son travail.
Le candidat fait preuve d'un grand sens de la méthode. Il se mon- tre autonome, à condition qu’on définisse avec lui des objectifs clairs à atteindre et des délais à tenir. Réaliste, il analyse objective- ment les situations et gère méthodiquement ses ressources. Sa mi- nutie excessive risque de le rendre moins productif et son respect de la procédure, moins créatif.
2- Dynamisme / Productivité : Capacité de réalisation dans des délais optimums, qu'il s'agisse de production de biens ou de services. Le souci permanent de la performance se traduit par un rythme de travail soutenu et un besoin d’action marqué (dynamisme, vitalité). *
Le candidat ne saura pas toujours répondre dans les temps aux ob- jectifs fixés. Sa productivité réelle peut être assez moyenne si on ne lui donne pas la possibilité de s’organiser comme il l’entend. Plutôt posé et lucide, il a davantage besoin de prendre du recul et d’étaler son travail ou sa réflexion dans le temps
Le candidat est capable de travailler à un rythme soutenu et de ré- sister à la pression, même importante. Son rendement est souvent supérieur à la moyenne. Ses collègues le considèrent parfois comme un travailleur acharné. Il est davantage attiré par les réali- sations qui lui permettent de voir ses propres résultats à court terme. En excès, cette vitalité comporte ses faiblesses, comme celles de manquer de recul vis-à-vis des actions engagées et/ou des facteurs humains en jeu.
3- Adaptation / Innovation : Capacité de réagir à l’imprévu et de proposer des idées nouvelles face aux divers problèmes rencontrés. Le changement est appréhendé comme un élément positif et souvent opportun. Il s’agit de s’y adapter rapidement, en se montrant force de proposition. *
Le candidat se montre plutôt réservé, voire dubitatif face au chan- gement, souvent vécu comme une contrainte. En règle générale, le candidat subit plus qu’il ne propose. En revanche, il maîtrise par- faitement les méthodes éprouvées qu’il a l’habitude d’utiliser. Selon lui, on ne change pas inopinément les méthodes qui ont fait leurs preuves.
Le candidat fait preuve d’une capacité d’adaptation supérieure à la moyenne. Il s’intéresse de près à la nouveauté et se montre force de proposition au sein d’une équipe où le changement est nécessaire. L’innovation et la marge de manoeuvre pour improviser constituent pour lui une source de motivation essentielle. A contrario, les pro- cédures trop rigides seront perçues comme un frein à sa propre productivité ou à celle de l’équipe.
4- Anticipation / Réflexion : Capacité à se tourner vers l’avenir, à projeter ses réflexions ou ses actions dans une vision de long terme plutôt que de court terme. Bonne prédisposition à la concentration intellectuelle, avec une approche aussi bien globale qu’analytique des situations. *
Le candidat est souvent considéré comme impulsif. Son besoin d’action concrète est très important, et le travail de conception, trop abstrait, peut l’ennuyer. Pour lui, une idée n’est valable que dans sa matérialisation. Il peut se montrer empirique et opérer des choix parfois peu fructueux par manque de stratégie : il ne veillera pas systématiquement à prendre les précautions indispensables à la sécurisation d’un projet.
Le candidat fait preuve d’une forte capacité d’analyse des problèmes et de leurs conséquences. Il privilégie les dossiers présentant une certaine complexité. Sa volonté de maîtriser les actions et le changement peut se traduire de différentes manières : de l’immobilisme ou un autoritarisme d’objectif et de procédure, face à une situation ambiguë ou manquant de certitudes.
5- Ténacité / Persistance : Capacité à se concentrer sur un seul but et à finaliser ses actions. Volonté de rester attaché à ses choix en affrontant les difficultés *
Le candidat peut donner l’impression d’un manque de détermination, renonçant prématurément à un résultat lorsqu’un ensemble de difficultés l’empêche, à ses yeux, de progresser. Cette tendance à se décourager rapidement peut le faire échouer très près de ses objectifs, ce qui peut être source de frustration. Il préfère traiter des dossiers variés, avançer simultanément sur plusieurs axes, plutôt que de se concentrer obstinément sur un seul objectif.
Le candidat a la volonté d’affronter les obstacles, de manière à atteindre ses propres objectifs. Il fait généralement preuve d’optimisme et de combativité, notamment dans les négociations lorsque son activité s’y prête. Sa priorité est de se concentrer sur une tâche jusqu'à l'avoir complètement réalisée. Cela peut constituer une limite, dès lors qu’il s’agit d’aborder de multiples projets, de manière parallèle et dont il ne maîtrise pas la cohérence, l’unicité.
6- Enthousiasme / Extraversion : Caractérise une personne à forte sociabilité, capable de tisser des liens sociaux et de développer des relations harmonieuses avec son entourage. Tendance à communiquer l’enthousiasme autour de soi, en adoptant une attitude positive vis-à-vis des projets en cours ou à venir. *
Le candidat se montre plutôt introverti. Malgré toutes ses qualités, il ne vise pas à se valoriser au sein d’un groupe. Discret ou simplement réservé, il préfère échanger avec les personnes auxquelles il a accordé sa confiance. Il a tendance à appréhender les nouvelles opportunités avec méfiance et pessimisme, alors que d'autres les accueillent avec enthousiasme.
Le candidat témoigne d’une forte capacité à travailler en équipe. Faisant preuve de respect, d’ouverture et d’un réel sens du partage, il développe des relations harmonieuses avec son entourage. De nature souvent extravertie, il suscite la confiance, jusqu’à se laisser déborder par des sollicitations trop nombreuses ou accorder sa confiance trop facilement. Il fait preuve d’optimisme et ne voit pas toujours clairement les obstacles.
7- Encadrement / Leadership : Capacité à mobiliser une équipe, à être un référent de travail, un animateur ayant un comportement à valeur d’exemple. *
Le candidat ne va pas chercher à s’imposer face aux autres. Humble et volontaire, il préfère être un travailleur de l’ombre plutôt que de se retrouver sous le feu des projecteurs. Selon lui, l’expérience est une véri- table référence. Aussi, tant qu’il n’aura pas acquis la « légitimité» nécessaire pour diriger, il préfèrera donner le meilleur de lui-même au sein d’une équipe soudée, plutôt que d’essayer d’en être l’animateur.
Le candidat dispose d’une image personnelle et sociale lui permettant d’être accepté comme animateur légitime du groupe. Il sait mobiliser des individus autour d’un projet. Il entend bien, à terme, diriger une équipe en faisant profiter à ses collègues de sa propre expérience. Il sait déléguer les tâches, mais peut aussi faire preuve d’une directivité excessive, voire d’interventionnisme
8- Éloquence / Persuasion : Capacité à exprimer ses idées avec justesse et spontanéité. Aptitudes à proposer, négocier, convaincre. Volonté d’imposer ses propos face à un groupe, quitte à utiliser la ruse à bon escient. *
Le candidat se montre discret et plutôt effacé dans la mesure où il n’éprouve nullement le besoin de captiver ses interlocuteurs. Seul ou en groupe, son avis est souvent peu consulté, sauf lorsqu’il s’agit de faire appel à son jugement en tant que spécialiste. Reconnu pour son objectivité, il peut d’ailleurs être invité à jouer les médiateurs pour trouver une solution de compromis face à une impasse.
Le candidat sait faire passer ses idés, trouver les bons arguments. Plus que de convaincre du bien-fondé de ses propos, il cherche à les faire accepter, affectivement. En s’adaptant aux situations et à ses interlocuteurs, il peut changer subitement de stratégie, avec un certain sens de l'opportunisme. Si d’autres qualités s’y prêtent (ténacité, fermeté, combativité), le candidat se révèle alors un fin et redoutable négociateur.
9- Diplomatie / Flexibilité : Capacité de la personne à se montrer attentive à ses interlocuteurs, à intégrer des points de vue divergents (empathie). Volonté de désamorcer les tensions latentes au sein d’un groupe afin de maintenir l’harmonie, tout en assurant l’essentiel du but à atteindre. *
Le candidat ne cherche pas toujours à comprendre les autres, ni à jouer un rôle d’arbitre : il s’attache à satisfaire en premier lieu un objectif assigné, immédiat. Ainsi, il lui arrive de manquer de tact et de diplomatie en négociation, laquelle pourrait, de ce fait, aboutir à une impasse.
Le candidat est doté d’une grande capacité d’écoute à laquelle s’ajoute un certain sens politique. Il adapte son discours en fonction des personnes présentes, car il sait percevoir ce que ses interlocuteurs pensent et ressentent. Il interprète les stratégies d’acteurs, anticipe le conflit et recherche le consensus, en proposant des so- lutions gagnantes pour tous. On peut néanmoins lui reprocher de s’attacher trop systématiquement à rechercher le compromis.
10- Maîtrise de soi / Stabilité émotionnelle : Capacité de la personne à dominer ses émotions dans les situations stressantes et à exprimer ses sentiments de manière appropriée selon le contexte ou les personnes présentes *
Le candidat éprouve des difficultés à contenir ses affects, en particulier dans les situations où la pression se fait importante. Ainsi, il peut se révéler anxieux, voire inconstant, ce qui nuit à une action sûre et efficace. Mais son tempérament impulsif lui confère également une plus grande réactivité et donc de traitement des questions ainsi soulevées : c’est un avantage à ne pas négliger, notamment dans les activités créatives.
Le candidat est capable de reconnaître et de bien maîtriser ses affects (peur, colère...). Il se montre le plus souvent disponible malgré le stress et présente un certain flegme face aux évènements. Il sait différer les positions et les décisions lorsque la tension est trop forte. Ce sang-froid permet de rester clair et cohérent dans les situations tendues ou délicates. L’impression qu’il donne d’un relatif détachement est dans ce cas un atout appréciable.
11- Respect des engagements : Respect des engagements pris et de la parole donnée. Fiabilité, loyauté, fidélité à des principes éthiques. Attachement fort à des valeurs partagées. *
Le candidat est d’une fidélité fragile. Il pourra facilement se désengager en faveur d’une opportunité plus intéressante ailleurs, à plus forte raison si l’activité ne satisfait pas à ses aspirations. Le rapport au groupe est en fait perçu de manière pragmatique. Le travail est d'abord considéré en termes de contrat, où chacune des parties doit défendre ses intérêts. Cette prise de distance peut constituer un désavantage, pour le groupe et ses objectifs. Il peut cependant apporter des idées de changements et de mobilité .
Le candidat fait preuve d’un engagement personnel très fort dans son travail. Intègre et fidèle à ses convictions, soucieux de la parole donnée, il tient à respecter ses engagements et à réaliser les objectifs fixés. Il soutient le Projet collectif, dans la mesure où celui-ci est perçu comme une référence pertinente au progrès fonctionnel de la structure. Il s’implique d’autant plus que les valeurs à défendre ou à faire partager sont en harmonie avec les siennes. Dans le cas contraire, il n’hésite pas à se désengager clairement. C’est le tout ou rien qui prévaut ici, dans le respect des autres et de soi-même.
12 - Ambition / Goût du challenge : Correspond au désir de progresser rapidement, au sein d’une mission, ou de faire progresser la mission elle-même. L’ambition consiste à croire fermement en son potentiel ou en celui du groupe et de sa mission. *
Le candidat fait preuve d’une acceptation simple des règles du jeu de la structure. Humble, il sait réprimer tout mouvement d’orgueil, en respectant certains principes d’action comme la volonté de servir les autres. Il saisira les opportunités à condition qu’elles ne contrarient pas son désir d’harmonie fonctionnelle et personnelle.
Le candidat témoigne d’un fort besoin de réussite, de progression, pour lui ou pour sa mission. Il aime se dépasser, améliorer ou atteindre l’excellence qu’il s’est fixé, individuellement ou pour le collectif. Il se veut combatif et cela peut aller de pair avec un goût pour la compétition. Ses capacités d’évolution et de développement de soi et/ou du groupe, sont des valeurs fondamentales à ses yeux. Si l’ambition est trop marquée, il risquera de voir cette énergie se retourner contre sa personne (frustrations, isolement…) ou contre l’équipe (individualisme...).
13 - Sens du service / Altruisme : Aptitude d’une personne à se soucier des attentes d’autrui, à adopter une approche altruiste et sociale de son activité professionnelle. Le sens du service va de pair avec le fait de se montrer disponible, accueillant, réceptif et efficace. *
Le candidat aura tendance à faire passer ses intérêts avant ceux des autres. Renvoyant chacun à ses propres responsabilités individuelles, il se concentre sur ses propres objectifs (ou ceux de son équipe). Ainsi, il peut faire preuve d’un sens de l’accueil léger, voire médiocre, et le résultat en terme de satisfaction client est parfois décevant
Le candidat fait preuve d’une conscience sociale irréprochable. Il ma- nifeste une disponibilité totale auprès du client en cernant au mieux sa demande et si possible en l’anticipant. Il assure une réponse rapide et adaptée, en développant simultanément ses qualités d’accueil, d’écoute et éventuellement de persuasion. Enfin, il va au-delà des ob- jectifs assignés en s’assurant du degré de satisfaction suite au service rendu.
14 - Autonomie : Une personne autonome privilégie ses ressources intérieures, son adaptabilité, sa créativité pour mener à bien son travail. La dynamique de groupe lui semble secondaire *
Le candidat aura un besoin important d’un cadre de travail, c’est à dire de règles et de directives. Son besoin de normes et de procédures l’incite à opter pour un travail en groupe ou pour une direction omni présente plutôt qu’isolément. Le rôle des autres est donc primordial, que ce soit en binôme ou en équipe de projet ; le groupe sécurise, normalise, et offre la capacité de se recentrer.
Le candidat attend de sa direction qu’elle lui fasse personnellement confiance et qu’elle lui donne les moyens de décider. Il est parfaitement capable de mener un projet de bout en bout, dès lors qu’il dispose des ressources nécessaires. Son sens du libre-arbitre peut l’isoler du fait d’opinions ou d’avis personnels divergents de ceux du groupe. Ses qualités d’ouverture et de tolérance devront lui permettre de faire les concessions nécessaires pour faire accepter ses idées et assurer l’harmonie du groupe.
Nous vous remercions d'avoir eu la patience de remplir ce questionnaire. Vous pouvez appuyer sur "envoyer" pour le valider.
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
reCAPTCHA
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy