Enquête sur la connaissance du "traitement conservateur des hyperplasies atypiques et adénocarcinomes de l'endomètre"
Dans les cas d’adénocarcinome ou d’hyperplasie atypique de l’endomètre chez la femme jeune, le principe d’un protocole alternatif à l'hystérectomie consiste à proposer un traitement antigonadotrope dont le but est d’assurer la régression des lésions pour permettre une grossesse, parfois avec recours à l’AMP, sous le couvert d’une surveillance attentive.
Nom, Prénom (facultatif)
Your answer
Sexe
Age
Your answer
Avez-vous des enfants?
Quel est votre secteur d'activité ?
Dans quel département exercez-vous?
Your answer
Depuis combien de temps exercez-vous (depuis la fin de l'internat)?
Exercez-vous dans un centre habilité à la préservation de fertilité féminine en cas de cancer?
Y a-t-il une activité de cancérologie gynécologique dans l'établissement où vous exercez?
Avez-vous une "sur-spécialité" en Gynécologie .
Combien de cas de cancer de l'endomètre traitez-vous par an, dans votre établissement ?
Avez-vous déjà fait le diagnostic d'hyperplasie atypique ou d'adénocarcinome de l'endomètre chez une femme de moins de 45 ans au cours d'un bilan d'infertilité?
Non, Jamais
Oui, une seule fois
Oui, plusieurs fois (=<5 fois)
Oui, plusieurs fois (> 5 fois)
L'année dernière (en 2016)
Depuis toujours
La prise en charge de ce(s) cas vous a semblé :
Avez-vous regretté l'absence de recommandations nationales sur le sujet?
Avez-vous connaissance du Registre National des patientes prises en charge de manière conservatrice pour une hyperplasie atypique ou un cancer de l'endomètre coordonné depuis l'hôpital Bichat (APHP-Paris)?
Avez-vous déjà demandé un avis d'expert à ce groupe de travail?
Si non, pour quelle(s) raison(s) n'avez-vous pas demandé d'avis d'expert?
Quelle est votre connaissance des modalités suivantes du traitement conservateur des hyperplasies atypiques et adénocarcinomes de l'endomètre de grade 1?
Pas du tout au courant
Au courant mais mal connu
Connu
Bien connu
Progestatif oral
DIU au Lévonorgestrel
Agoniste de la GnRH
Résection hystéroscopique
Comment jugez-vous les modalités suivantes du traitement conservateur des hyperplasies atypiques et adénocarcinomes de l'endomètre de grade 1?
Pas du tout favorablement
Peu favorablement
Assez favorablement
Très favorablement
Progestatif oral
DIU au Lévonorgestrel
Agoniste de la GnRH
Résection hystéroscopique
Estimez vous que le traitement conservateur soit plus légitime en cas :
Dans quelle mesure diriez-vous que les éléments suivants influencent votre décision d'aborder ou non la préservation de fertilité utérine (= traitement conservateur) avec une patiente?
Pas du tout
Un peu
Beaucoup
J'estime faibles les chances de grossesse
L'âge de la patiente
Je suis perplexe quant aux chances de rémission avec le seul traitement médical
Absence de centre de référence à proximité
Cela me demande beaucoup de temps
J'ai une connaissance limitée des options possibles
J'estime le parcours de soin lourd et contraignant pour la patiente
D'autres collègues que moi abordent ce sujet avec les patientes
La patiente est trop malade pour envisager un traitement conservateur
Patiente n'ayant pas les moyens financiers
Patiente ayant une tumeur hormonosensible
Patiente ayant un cancer de mauvais pronostic
Patiente célibataire
Patiente homosexuelle
Patiente ayant déjà au moins un enfant
Dans quelle mesure estimez-vous que ces facteurs influencent l'attachement des patientes à leur fertilité?
Oui
Non
Niveau socio-économique
Niveau d'étude atteint
Niveau culturel
Selon vous quelles patientes se sentent plus concernées par la préservation de la fertilité?
A quel point êtes-vous d'accord avec les propositions suivantes?
Pas du tout d'accord
Pas d'accord
Ni d'accord ni pas d'accord
D'accord
Tout à fait d'accord
La préservation de fertilité utérine (= traitement conservateur) est une priorité chez les femmes diagnostiquées avec un cancer de l'endomètre
Traiter le cancer de l'endomètre est plus important que préserver la fertilité utérine
Les taux de succès en termes de fertilité sont trop faibles pour faire du traitement conservateur une option viable
Je suis à l'aise pour discuter avec mes patientes d'une préservation de fertilité utérine
Je peux envisager de donner un traitement moins efficace pour tenter de préserver la feritlité d'une patiente
Quelle limite supérieure (en années) estimez-vous pertinente pour les femmes candidates à un traitement conservateur pour préservation de la fertilité en cas d'hyperplasie atypique ou adénocarcinome de l'endomètre de grade 1?
Avez-vous personnellement pris en charge en AMP des patientes ayant bénéficié d'un traitement conservateur pour préservation de la fertilité en cas d'hyperplasie atypique ou d'adénocarcinome de l'endomètre de grade 1?
Chez ces patientes ayant bénéficié d'un traitement conservateur, pensez-vous qu'il est souhaitable de laisser un délai pour essai de grossesse spontanée avant AMP (si trompes perméables et spermogramme normal) ?
Pourquoi?
Your answer
Si vous envisagez une AMP (avec trompes perméables et spermogramme normal), vers laquelle vous orientez-vous en premier après traitement conservateur pour lésion endometriale?
Pourquoi?
Your answer
Pour la FIV, quel protocole aura votre préférence après un traitement conservateur pour lésion endometriale?
Pourquoi?
Your answer
Quelle surveillance vous semble nécessaire en cours de prise en charge en AMP après un traitement conservateur pour lésion endométriale?
A votre avis, plusieurs grossesses sont-elles envisageables après un traitement conservateur pour lésion endometriale?
Avez-vous déjà consulté les recommandations suivantes concernant la préservation de fertilité en cas d'hyperplasie atypique ou d'adénocarcinome de l'endomètre de grade 1?
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Additional Terms