Appel à témoignages - Écoutez NOS avortements
Si tu es ici, c'est que tu as vu mon appel à témoignages. Je te remercie de la confiance que tu m'accordes. Je souhaite ce projet rassembleur et porteur pour l'avenir. Je le considère comme une action collective. À nous la parole! (Je suis pro-choix, ce qui peut paraître une évidence, mais c'est important de le nommer, et ce projet l'est tout autant).

SACHE QUE JE SUIS LÀ, DÈS QUE BESOIN, si cette prise de parole, ta contribution, génère en toi un besoin de parler, d'être écouté·e, d'être accompagné·e. Je suis présente et disponible au besoin. On fixe un rendez-vous, on va prendre un café ou on se rencontre sur ZOOM. Je suis là. Peu importe la raison (mais en lien avec cette démarche de raconter ton avortement), tu peux me contacter personnellement : quelque chose remonte en toi, tu as besoin d'écoute ou tu te sens seul·e, ou encore libéré·e par cette prise de parole et tu veux m'en parler, n'hésite pas! Voici mon courriel : marie-eve@lespasseuses.ca

Tu n'es pas seul·e. C'est ce que je souhaite avant tout te nommer.

Autre élément qu'il est important que je redise : ce partage de témoignage est un don. Il n’y aura pas de rémunération financière pour cette contribution. Si, un jour, cette possibilité advient, je t’en ferai la surprise avec grand bonheur ! Mais ne compte pas là-dessus s’il te plaît. Ce projet de livre a pour but de rompre le silence, de faire exister dans l’espace public une prise de parole entourant les multiples vécus en avortement principalement au Québec. C’est une action sociale et collective, voire politique, avant toute chose. Merci de participer à ce mouvement que je tente d'initier (mot-clic à utiliser si tu partages à ton tour cet appel à témoignages : #EcoutezNosAvortements)

Merci à l'avance pour ta participation si importante. J'y crois fort. Je te tiens au courant de la suite des choses. Il faudra peut-être user d'un peu de patience ;-)

Laisse-moi ton courriel stp pour que nous puissions garder contact et que je puisse te donner des nouvelles de l'avancement de ce projet de livre.

Solidairement,

Marie-Eve Blanchard (pronom : elle)
Accompagnante à l'avortement, cofondatrice de Les Passeuses et poète

marie-eve@lespasseuses.ca
www.lespasseuses.ca

Pour lire ou relire le LONG appel de témoignages, clique ici : https://drive.google.com/file/d/1DglqXVrxmfqHjilNNfrlSz2x9JKTajVn/view?usp=sharing

Sign in to Google to save your progress. Learn more
Email *
Ton nom (Il restera confidentiel, seulement connu par moi. Tu peux aussi utiliser un nom fictif.) *
Dans quelle ville ou région as-tu eu recours à l'avortement? (Cette information restera confidentielle. Elle me sera utile en ce qu'elle pourrait m'aider à organiser certaines sections du livre si jamais je constate, par exemple, des similitudes frappantes dans une région donnée en ce qui concerne, par exemple, certains préjugés, certaines pratiques, une rigidité ou une souplesse dans les protocoles des cliniques d'avortement, etc. Ce sont des exemples!)
***Écris ton témoignage ici*** Prends toute la place souhaitée. (Tu peux aussi remplir ce formulaire plusieurs fois, au fil des jours, de tes idées, de tes souvenirs. Il n'y a pas de limite.) *
Je te remercie pour ta prise de parole. C'est courageux, bravo! Si tu as encore quelques minutes, j'ai 4 questions plus pointues, dont les réponses pourraient m'être utiles pour rompre avec certains préjugés, stéréotypes et tabous ou encore pour revendiquer des améliorations au niveau des soins en avortement. Tu n'es pas obligé·e d'y répondre. Sens-toi bien à l'aise. Certaines questions réfèrent au déroulement clinique de l'avortement en lui-même.
1) As-tu pu être accompagné·e durant l'intervention et, si oui, était-ce par une personne significative de ton choix? Quel impact a eu sur ton expérience le fait d'avoir été accompagné·e ou non ?
2) À ton souvenir ou ta connaissance, quelle méthode d'avortement a été utilisée? Si tu ne connais pas le nom précis de la procédure, pourrais-tu me l'expliquer dans tes mots, à partir de ton ressenti ou de tes souvenirs?
3) Étais-tu sous sédation lors de ton avortement (il s'agit d'une médication, généralement le fentanyl ou le Versed, qui altère la conscience)? Est-ce que ça a eu des effets bénéfiques ou indésirables? As-tu pu participer à ce choix (ou au choix d'un autre moyen pour soulager la douleur)?
4) Je souhaiterais faire entendre des paroles qui mettent au jour que l'avortement, au Québec, n'est pas une réalité vécue uniquement par des femmes jeunes hétérosexuelles et cisgenre (i.e. dont l'identité de genre correspond au sexe féminin qui lui a été assigné à la naissance). Cette représentation de l'avortement est fausse et donne lieu à diverses formes de discriminations qui peuvent aller jusqu'à limiter l'accès à un avortement pour certaines personnes. L'avortement concerne beaucoup, beaucoup de monde : les personnes racisées, les personnes trans et non-binaires, les personnes avec un handicap, les personnes de la communauté LGTBQIA+, les personnes de 40 ans et plus, les personnes de toutes les diversités de corps, pour ne nommer que ces exemples. Je t'invite à m'écrire si tu te reconnais ou si ça t'interpelle. J'ai choisi de n'utiliser aucune case à cocher qui demanderait à quelle « catégorie » ou «groupe» tu t'identifies ou appartiens. Je te laisse me répondre dans tes mots. Et si tu as vécu de la discrimination durant ton avortement, je t'invite à m'en faire part.
As-tu des questions pour moi ou des commentaires?
WOW! MERCI, MERCI, MERCI! Je ne sais comment t'exprimer toute ma reconnaissance et ma gratitude. Je saurai trouver! Juré, craché! Et pour la suite de nos échanges, s'il y a lieu, j'utilise le pronom ELLE. Merci encore d'avoir pris ce temps, Marie-Eve (marie-eve@lespasseuses.ca / www.lespasseuses.ca)
Submit
Clear form
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy