Request edit access
Sondage Indsé-CEFA - Quelle viande mangerons-nous demain ?
Vous posez-vous parfois cette question ? Qu’est-ce qu’il y a dans mon assiette ? D’où viennent ces produits alimentaires que je consomme, en particulier la viande ?

Suite à la crise que suscite la fermeture de Veviba (découverte de viande ré-étiquetée, envoi de viande avariée au Kosovo), nous voulons réagir en tant que futurs éleveurs ou agriculteurs. En effet, nous sommes élèves au CEFA et suivons une formation « d’ouvrier/ouvrière qualifié(e) en agriculture », « d’éleveur » ou de « gestionnaire de troupeaux ».

Nous avons vraiment peur, qu’une nouvelle fois, ce soit les petits éleveurs qui paient la note de la crise et que le prix de vente des bovins, déjà très bas, soit encore revu à la baisse. Nous avons peur de ne pas pouvoir gagner notre vie en exerçant notre futur métier !

Pourtant, nous restons très motivés. Nous apprenons régulièrement de nouvelles technologies qui doivent nous permettre de nous passer des produits chimiques et des médicaments. Nous croyons que notre travail, au jour le jour, avec les animaux que nous élevons en conformité avec le bien-être animal, permettra demain encore de fournir une viande de très haute qualité aux gens de notre région.

Aussi, nous voudrions vous poser ces quelques questions pour savoir dans quelle mesure vous seriez prêts à nous soutenir dans notre combat au quotidien. D’avance MERCI d'accepter de nous consacrer quelques instants.

Que pensez-vous de notre réaction, nous élèves des sections agricoles du CEFA qui craignons que la crise Veviba soit payée par les petits producteurs qui auront bien du mal à vendre leur viande ?
Seriez-vous prêt(e) à payer, éventuellement, la viande un peu plus cher pour favoriser les producteurs locaux et les "circuits courts" (de distribution de la viande) ?
Que pensez-vous de l'affirmation suivante : "Pour ce qui est de la consommation de la viande, mieux vaut privilégier la qualité à la quantité" ?
Consommer de la viande de bœuf persillée, c'est particulièrement bon pour les jeunes en croissance et les femmes enceintes.
Encouragerez-vous votre fille/fils à participer à l'action de dégustation de viande le jeudi 29 mars à l'école (repas offert par l'école, viande offerte par des producteurs locaux) ?
Pensez-vous qu’il serait intéressant de refaire une telle action (dégustation de viande de producteurs locaux) les années suivantes ?
Ci-dessous, vous pouvez ajouter éventuellement vos commentaires. Merci.
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This form was created inside of Institut Notre-Dame Séminaire Bastogne. - Terms of Service - Additional Terms