Request edit access
Candidature au Printemps des Arts
Exposition d'Art du samedi 23 mars au 30 mars 2018 de 10h à 12h / 14h à 18h à l'Espace Colucci (salle des fêtes)
Du samedi 23 au samedi 30 mars, à l'Espace Colucci / Entrée libre
* Vernissage et remise des Prix, le samedi 23 mars à 18h30.
* Remise des Prix du Public, le samedi 30 mars à 17h.

Date limite des inscriptions
Vous avez jusqu'au dimanche 17 février 2019 pour vous inscrire. Attention nombre de places limité.
Les inscriptions au-delà de cette date ne seront pas prises en compte.
Le Printemps des Arts
Dixième édition dédiée à Rémy Peyranne

Le Printemps des Arts demeure l’une des manifestations les plus attendues, non seulement par la population estrétefontaine mais aussi par les artistes de tous styles qui composent le tissu culturel de l’ensemble de la région toulousaine. Cette année, pour ses 10 ans, la ville met à l’honneur des artistes exceptionnels à l’Espace Colucci mais également hors les murs avec la complicité des commerçants partenaires de la commune. Les enfants de L’ALAE investissent eux aussi la ville pour proposer un parcours sur le détournement de l’art urbain. De nombreuses animations seront proposées comme la réalisation d’une fresque BD Manga géante par les jeunes, avec le concours des élèves et des artistes intervenants à l’École des Sens…

Invités d'honneur 2019 et membres du jury
Dixième édition dédiée à Rémy Peyranne
Rémy Peyranne, l’artiste de Castelnau a rejoint le cosmos
C’est avec une profonde tristesse que les estrétefontains ont appris la disparition accidentelle de Rémy Peyranne, artiste de renommée internationale, le lundi 17 décembre, à l'âge de 83 ans. Pour tous, il reste l’artiste de Castelnau même si sa notoriété a dépassé depuis longtemps les frontières de sa ville. Sa reconnaissance est telle que trois Présidents de la République possèdent des toiles de l’artiste. Grandement honoré, la liste des diplômes, médailles et gratifications qui lui sont accordées sont à la hauteur de son audacieux talent et de son éternelle générosité. En 1997, il avait fait don d’un magnifique et grand tableau, représentant Castelnau d’Estrétefonds, à ses habitants, afin d’honorer la promesse qu’il avait faite à son père. Cette œuvre, exposée dans la Salle des Mariages, fait la fierté des citoyens et élus. Rémy Peyranne avait été mis à l’honneur par sa ville en 2015, au Printemps des Arts, lors d'une grande rétrospective consacrée à son travail. Lui qui n’a eu de cesse de la décliner dans ses peintures, au travers de ces monuments emblématiques comme le château, l’église Saint-Martin... Le prochain salon, en mars, lui sera naturellement dédié.
Né à Toulouse le 9 octobre 1935, Rémy développe très tôt des talents pour les arts et la culture puisqu’il réalise à 4 ans, son premier portrait. Ses études secondaires achevées, il entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse en 1952 pour y étudier jusqu’en 1959. Il pratique le dessin, la peinture, le dessin d’architecture, la sculpture, la gravure et réalise des études de décor pour le théâtre du Capitole durant ses études. En 1958, il est admissible au Prix de Rome de peinture et l’année suivante, il sort lauréat de l’école des Beaux-Arts de Toulouse. Élève durant cinq années du "Maître" Raoul Bergougnan et d’une pléiade de brillants professeurs, il rencontre durant sa vie des artistes tel que Bernard Buffet… et Renée Aspe. C’est en 1967, qu’il devient professeur de dessin et de peinture, titulaire de la Chaire et désigné professeur de dessin d’Architecture à l’Atelier Supérieur. En 1975, il est chargé de créer un cours de dessin-peinture, appelé « Copie d’Œuvres d’Art ». Il le dispensera jusqu’à sa retraite en 1997.
Parallèlement à l’enseignement, Rémy Peyranne expose, à raison d’une douzaine d’expositions par an. Des tableaux largement inspirés de ses innombrables voyages. Une toile monumentale de Venise, est d’ailleurs exposée au musée contemporain des Abattoirs. Son imagination est multiple et en artiste très productif, il en comptabilise plus de 10000. « Un peintre doit travailler tous les jours ! » aimait-il dire, en s’y employant nuit et jour puisqu’il était insomniaque. Après avoir expérimenté tous les codes des différents courants artistiques, peint « L'eau, l'air, la terre et le feu », les matériaux constituant le monde, Rémy Peyranne s’ouvrait vers le cosmos… un autre univers passionnant et aussi vaste que sa vie d’artiste.

Le maire Daniel Dupuy souhaite très prochainement lui rendre hommage. Il évoque avec émotion son souvenir :
« Rémy Peyranne était un enfant de Castelnau d’Estrétefonds et sa notoriété dépassait largement les frontières de notre ville. Cet éternel voyageur aimait la vie. Dernièrement, il exposait en Colombie. Rémy était une figure locale que l’on aimait rencontrer dans le centre-ville où il avait ses habitudes. Il était très attaché à Castelnau. Son nom reste à jamais lié à l’histoire de notre ville. Le conseil municipal envisage très prochainement de pérenniser son souvenir à travers son nom. Nos pensées accompagnent sa famille et ses amis dans ce moment difficile ».

Lydie Gaches, adjointe à la culture et à la communication évoque le dynamisme et la perpétuelle jeunesse de l’artiste : « Rémy Peyranne était très drôle et même espiègle. Je garde le souvenir d’un être généreux et très à l’écoute des gens. Le dixième Printemps des Arts qui aura lieu en mars lui sera naturellement dédié. Rémy avait eu la gentillesse d’être notre premier invité d’honneur. Lors de cette exposition, il avait eu énormément de plaisir à présenter son travail à la population et tout particulièrement aux écoliers estrétefontains. L’art était le moteur de sa vie leur avait-il dit ».

Next
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service